SMG

L'antre d'un univers de fous. A vos risques et périls.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [Officiel] Personne n'est à l'abri

Aller en bas 
AuteurMessage
Sickening
Umineko fag
Umineko fag
avatar

Messages : 101
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 20
Localisation : Middle of Nowhere

MessageSujet: [Officiel] Personne n'est à l'abri   Mer 7 Fév - 13:52

Au prochain appel qu'on aura, je tirerais EN LIVE 2 de nos noms et en ferait un SHIP avec même un ONE-SHOT pour aller avec

Ce sera évidemment pas respectueux de vos persos car je vois mal pourquoi Cam s'amuserait à conduire Just ou Clésé

Personne n'est à l'abri Et je n'hésiterais pas à aller dans le same sex
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clésé
Seigneur Meow
Seigneur Meow
avatar

Messages : 286
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 21
Localisation : Moscou, Texas

MessageSujet: Re: [Officiel] Personne n'est à l'abri   Mer 7 Fév - 14:58

Zuramaru a écrit:


Ce sera évidemment pas respectueux de vos persos car je vois mal pourquoi Cam s'amuserait à conduire Just ou Clésé

Conduire wtf Manji

_________________





Bande de prolos avec vos merguez transhomophobe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Luigiteckel
Stalkeuse de Chat Bleu
Stalkeuse de Chat Bleu
avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 19
Localisation : Loading...

MessageSujet: Re: [Officiel] Personne n'est à l'abri   Mer 7 Fév - 15:58

Précise que c'est mon idée stp *tg*
On pourra le faire un vendredi?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
gaelrasengan
Plus cool que cool
Plus cool que cool
avatar

Messages : 177
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 24
Localisation : Sur la plaine d'un plat pays en train de scruter le retour d'une légende des cieux

MessageSujet: Re: [Officiel] Personne n'est à l'abri   Mer 7 Fév - 16:18

"Au prochain appel qu'on aura, je tirerais EN LIVE 2 de nos noms et en ferait un SHIP avec même un ONE-SHOT pour aller avec

Ce sera évidemment pas respectueux de vos persos car je vois mal pourquoi Cam s'amuserait à conduire Just ou Clésé

Personne n'est à l'abri Et je n'hésiterais pas à aller dans le same sex "


Et dans une autre langue (plus compréhensible et claire pour moi), ça donne quoi ?

_________________
BURN IT DOOOOOWWWWWWNNNN !!!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sickening
Umineko fag
Umineko fag
avatar

Messages : 101
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 20
Localisation : Middle of Nowhere

MessageSujet: Re: [Officiel] Personne n'est à l'abri   Mer 7 Fév - 18:25

Ba non lt on fait jamais d'appel le vendredi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luigiteckel
Stalkeuse de Chat Bleu
Stalkeuse de Chat Bleu
avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 19
Localisation : Loading...

MessageSujet: Re: [Officiel] Personne n'est à l'abri   Mer 7 Fév - 20:00

Bah un jour où on délire pas...

En gros Gael, Manji va tirer 2 persos principaux et on va devoir écrire un os sur eux, en les mettant dans une situation où au moins un des 2 persos est amoureux de l'autre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Alexo

avatar

Messages : 116
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 21
Localisation :

MessageSujet: Re: [Officiel] Personne n'est à l'abri   Mer 7 Fév - 21:01

Ce smiley est flippant, ça me rappelle les heures les plus sombre du forum Actualité

_________________
Que dalle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.matmartinez.net/nsfw/
Fan'
Yare yare daze
Yare yare daze
avatar

Messages : 438
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 18
Localisation : Dio jtm abandonne le fdpisme et épouse mwa

MessageSujet: Re: [Officiel] Personne n'est à l'abri   Mer 7 Fév - 21:38


_________________
Lasciate ogni speranza, voi ch'entrate



Attention spoil:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://s-m-g.forumactif.org En ligne
Sickening
Umineko fag
Umineko fag
avatar

Messages : 101
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 20
Localisation : Middle of Nowhere

MessageSujet: Re: [Officiel] Personne n'est à l'abri   Lun 5 Mar - 22:00

J'ai tiré Kirchou/Manji, Fan a tiré Clésé/Pioar et LT Alexo/Fan
Voila, vivement les os :)

Edit : Les 2 derniers couples tirés c'est Gael/LT et Just/Cam si quelqu'un veut
Edit : Alexo a tiré Cam et Manji, et fan a pris Gael/LT, il reste donc seulement Just en solo, si quelqu'un veut faire un os pour just :(
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fan'
Yare yare daze
Yare yare daze
avatar

Messages : 438
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 18
Localisation : Dio jtm abandonne le fdpisme et épouse mwa

MessageSujet: Re: [Officiel] Personne n'est à l'abri   Lun 5 Mar - 22:39

A PRENDRE AVEC DES PINCETTES ET BEAUCOUP D'HUMOUR, LE CARACTERE ORIGINAL DES PERSOS N'EST (presque) PAS RESPECTE POUR LES BESOINS DU SCENARIO

Pairing: PioarxClésé

La couleur de l'amour




Rose, bleu, jaune, vert, n'est-ce pas là que des valeurs d'un spectre?
A quoi correspond la véritable couleur de l'amour?
Cela faisait quelques années maintenant que Clésé se posait la question. Jamais il n'avait été attiré par qui que ce soit. Son monde se clôturait autour de lui, soi-même et rien d'autre que lui.
Du moins, c'est comme ça qu'il aimait se rassurer. Il devait croire en son arrogance.
Pourquoi l'arrogance l'attirait tant? Il joua avec sa barbe rouge, pensif, assit sur un sofa du stand. Il n'y avait plus personne à 17h le dimanche, tout le monde jouait dehors. 
Soudain, un bruit suspect attira son attention.
"Si y'a un voleur j'peux l'aider à chercher l'argent, car j'en ai jamais trouvé ici" s'amusa-t-il. Mais la figure qu'il vit percer l'ombre de la cuisine lui fit remonter les frissons dans le dos.
"A-ah non, c'est juste moi. Je suis venu chercher à boire." En effet, Pioar venait de scier sa figure outre de la cuisine, tenant héroïquement une canette de coco lolo. Il devait toujours tout se la péter dans toutes ses actions, c'lui-là.
...Etrangement, c'est ce qui a poussé Clésé à s'intéresser à ce spécimen. Depuis qu'ils sont allés à la source chaude tous ensemble et que la serviette de Pioar a glissé, le plus âgé a comme senti un déclic dans les tréfonds de son être. Chose qu'il n'aurait jamais cru éprouver un jour... le désir. Ce désir est ce qui lui rendit les couleurs plus nettes dans son coeur, et ce qui fit du monde un plus bel endroit. C'est depuis que ces papillons se réveillèrent dans son ventre que Clésé ne cessait de se questionner: de quelle couleur traduire l'amour? Questionné les gens, il avait fait. Rinji lui sortit des explications philosophiques, Fan et Cam lui sortirent un traité de l'harmonie des couleurs, tandis qu'Alexo et Manji répondaient pas des rires et des "lol arrête avec tes questions de pd".
Et si... et si il lui demandait?
Pioar continuait de boire son coco lolo en regardant par la fenêtre les autres jouer au basket. Le couché du soleil venait accentuer leurs figures se balançant dans tous les côtés du terrain. Un grand sourire orna les lèvres généreuses du héros des éléments. Clésé ne put s'empêcher de rougir en assistant à un tel éveil.
"Ils sont trop mignons à jouer comme ça! Cependant, ça n'est pas en courant derrière la baballe qu'ils arriveront à me battre un jour! :D" Voilà comment faire redescendre l'ambiance. Malgré ce côté mignon, il y avait vraiment des actes autistes de la part du cadet qui faisaient rebaisser toute une tension. Clésé se demandait si Pioar en était conscient. Si oui, c'est un génie. Si non, autiste confirmed.
... mais dans tous les cas, il n'arriverait jamais à faire taire ce coeur. Face à Pioar, Clésé voyait toujours plus de belles couleurs.
-Dis-moi, Pioar... j'ai une question.
-Hm? " il essuya le peu de coco lolo ayant fuité avec sa manche. 
-Je pose la question à tout le monde, donc voilà. Pour toi, quelle serait la couleur de l'amour? 
-..
-Genre. J'sais pas. C'est différent pour tout le monde et d'un point de vue de sociologue c'est intéressant. Ca m'aide à constituer des dossiers pour voir comment les différentes cultures aperçoivent et forment leur idée d'amour. Puis de toute façon c'est un truc tout con pas besoin de faire cette tête de con ok-" il n'arrivait plus à s'empêcher de rougir, et son rythme de parole avait nettement accéléré.
-Ok ok, no stress. Je répondrai.  "
Pfiou.
"-Je pense que... qu'il faut au moins être attiré par quelqu'un pour voir cette couleur.' Son sourire faisait de nouveau obstacle aux rayons de soleil. Mais cette fois, il y avait comme une sorte de tristesse.
-Explicite?
-J'vais pas me répéter. Si tu me poses la question c'est que tu n'as jamais été attiré par quelqu'un, et donc tu n'y vois pas de réponse. Moi, je la connais. Et c'est pas quelque chose qu'on peut exprimer avec des mots."
Clésé fit un bond du sofa lorsqu'il sentit que Pioar s'en aller. Il le retint par le bras. Etonné, le plus jeune se retourna avec la boule au ventre. Son bandeau lui serrait plus le crâne, son coeur se rétractait et ses jambes eurent un coup de froid. Le héros des éléments fronça les sourcils.
"-Alors explique-moi avec autre chose que des mots?
-T-tu...! Ses joues devinrent aussi rouges que son bandeau.
- Je me suis senti vexé quand tu as dit c'te merde. Le jour où tu pourras lire dans mes pensées, tu viendras me contredire."
Lisant dans les yeux de Pioar, Clésé l'amena dans une étreinte. Cela semblait féroce, mais il prenait Pioar dans ses bras avec la plus grande délicatesse. Ses lèvres effleurèrent pendant un long moment celles du cadet, et en voyant son manque de réaction, il en déduit qu'il pensait vrai. 
"Juste... ne détourne plus ton regard
-O-o-k..."
Et leurs lèvres s'unirent. Ce fut chaste, mais communicatif. Comme essoufflé d'être debout et de supporter le poids de son amant, Clésé se laissa tomber sur le sofa, laissant Pioar s'installer d'une manière plus confortable pendant que son aîné jouait avec ses cheveux. Il le tira au plus proche de lui, comme si ces quelques centimètres d'écart pouvaient leur être fatal.
En regardant Pioar dans les yeux, Clésé comprit ce qu'il voulait dire. Cette couleur, ces éclats, cette passion et cet amour qui en émanaient...
C'était donc cela.... la couleur de l'amour.
Entraînés dans cette passion, les amants chavirèrent leurs corps tout entiers sur le sofa. Leurs baisers s'étalaient de plus en plus vers d'autres endroits que les lèvres: d'abord les joues, puis le cou...
Ils s'exprimaient la couleur de l'amour.

.....



...





..




.




Just: *a tout vu ce qui se passait par la fenêtre* 

_________________
Lasciate ogni speranza, voi ch'entrate



Attention spoil:
 


Dernière édition par Fan' le Lun 5 Mar - 23:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://s-m-g.forumactif.org En ligne
Just-to-buy

avatar

Messages : 292
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 20
Localisation : En train de se taper des barres sur la planète de Donkey Kong.

MessageSujet: Re: [Officiel] Personne n'est à l'abri   Lun 5 Mar - 22:49

La réaction de la fin c'est moi quand je reviens de mes vacances et que je vois ça, soudainement, dans ce forum.

Pour perfectionner son style d'écriture, rien de tel que des fics comme ça. J'ai juste pas de mots! C'est dignes des soutiens *Sors*

_________________
-manque d'inspiration en cours-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCVQ8_RWrCUw7ydh0KwdXgIA
Fan'
Yare yare daze
Yare yare daze
avatar

Messages : 438
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 18
Localisation : Dio jtm abandonne le fdpisme et épouse mwa

MessageSujet: Re: [Officiel] Personne n'est à l'abri   Lun 5 Mar - 23:25

Merci pour ces gentils mots Just


Pairing: GaelxLt




~La colère cache bien des maux, mais les mots peuvent bien panser la colère~



Cette fois, c'en était trop. D'abord il l'enrôle dans ses aventures bizarres, après il se prend pour son sensei, et maintenant môssieur Gael pensait pouvoir s'accaparer SA Fan pour faire des promenades?! Non mais ça va pas?!
Elle allait retrouver son amie et la tirer hors des griffes de ce sale pédophile! Sans se perdre en forêt cette fois! Roh, ce Gael lui tapait juste sur ses nerfs. Lt ne saurait même pas pourquoi dire pourquoi il lui tapait sur le système.
...Elle l'aimait bien. Mais c'était comme ça. Chacun de ses faits et gestes la frustrait.
"J'entends des voix!" se rassura-t-elle. Quand c'est pour retracer l'odeur de l'Idricio-Altanrienne, Lt ne se tromperait ja-mais!
"Oula c'est chaud ce que tu demandes là, sensei...' c'était la voix de Fan!
-Je me disais aussi...' il lâcha un rire confus.
-J'veux dire... tu peux pas.. juste... demander des choses comme ça... En vrai je suis encore plus gênée que toi °^°' Lt n'en revenait pas à ses oreilles. Bien cachée derrière un buisson situé sur une botte de terrain plus haut que les deux autres, elle les regarda avec force. Il se déclarait à Fan ou quoi? Comment osait-il?!!!
"-Mais ça fait un moment que j'y pense... j'arrive plus à éviter ces pensées..
-O-oui mais... j'veux dire... tu sais bien qu'elle s'énerve souvent contre toi D8"
Hein?
"-Ca pourrait être pour capter ton attention ceci dit.... mais la connaissant, je sais pas... j'ai toujours cru qu'elle serait plus attirée par les gars comme Manji... D8
-Parlant de Manji... il m'énerve, celui-là! A toujours lui traîner autour.
-Sensei... ça a beaucoup plus progressé que ce que je croyais, cette affaire  
-O-oui..c'est pour ça que je viens te voir. Aiguille mes lanternes, Fan-chan! Je sais pas du tout comment je pourrais dire à Lt que j'éprouve cet amour pour elle!"
W.
o.
w.
Elle avait bien entendu? D'un coup la jeune fille à lunettes se nota d'aller chez le médecin pour faire un check up. Et aussi de changer de nom à nouveau. Et de fuir. Pour voir si la distance entre elle et cette personne ne lui cause aucun mal.
...Serait-ce trop tard pour elle aussi?
Sa tête tournait affreusement.
"....Lt? Tu fais quoi ici.. ? °^°
-H-hein?"
Oh. Fan était à ses pieds. A côté, Gael entièrement blanc. Il ne devait même plus respirer.
Le regard d'Lt se dirigea vers la botte de terre où elle se trouvait. Elle vit ses traces de pieds correspondant à son dérapage.
Ce foutu mal de tête...
En relevant la tête, Fan n'était plus là. Elle la vit fuir aussi rapidement que possible pour filer vers d'autres cieux, sûrement à cause de la gêne.
Et donc... il n'y avait plus que Gael. Complètement gelé, le type. (sans mauvais jeu de mot)
"L-l-l-l-l-l-l-l-l-l-l--LT??!!!! Mais tu-utut-ètutuè-ututètu...TU FAIS QUOI ICI?
-... je venais te retrouver pour enlever Fan de tes pattes...
-T-tu-tuuuuu as entenduuuuuu?
-........
..J'arrive vraiment pas à mentir. Désolée."
Elle se sentait misérable. Regarder l'herbe lui était plus rassurant pour cacher le rougissement, tandis que Gael couvrait l'air d'un cri hautement distingué. 
Pourquoi son coeur battait haut et fort? D'un coup, la brune se sentait... heureuse. Des larmes coulaient sur le coup, elle ne pouvait plus les empêcher.
C'est donc ça que cachait sa colère envers Gael... et ces quelques mots avaient réussit à chasser l'orage pour dévoiler le véritable visage de la jeune fille.
"-Aaaaah, quel abruti je fais!!!' Il s’accroupit, 'E-écoute! je suis désolée, Lt! Je n'ai jamais voulu te manquer de respect ou quoi! Je voulais juste demander conseil à Fan-chan, et.... Je suis désolé! On a juste à tout oublier, hein? T'es pas d'accord?' il tenta de feindre un sourire. Mais son coeur se déchirait.
-r-r... répète ces mots.
-....Pardon?
-Répète. Ce que tu as dit à Fan en dernier...
-Que...?
- Répète!
-Je.....' Il décida de prendre son courage à deux mains. Après tout; s'il ne le faisait pas clairement, le regret allait clairement le hanter toute sa vie,'Je voulais dire.... que je t'aimais. Je ne sais pas pourquoi, mais depuis que je t'ai vue... j'ai éprouvé ce besoin de te sauver.
C'est pour ça que je l'avais très, très, trèèèèèèèès mal quand tu commençais à m'envoyer des pics... même si ça me faisait plaisir de voir que j'étais dans ton champ de vision ^^'"
Lt parvint enfin à remonter sa tête. Ses joues toutes rouges avaient creusés des passages pour les larmes salées. Ses yeux pétillaient, même si sa moue semblait se froncer.
"-T-très bien... j'accepte tes sentiments.
-P-pardon? Vraiment?!
-Quoi? T-tu veux pas? =|
-N-non...! pas du tout, au contraire je ne cherche que ça! Ma-mais... tu es sûre...? Enfin... tu n'as pas l'air spécialement amoureuse..de... de moi.
-Je viens tout juste de me rendre compte que je ne cherchais que ça, moi aussi. Juste des mots pour chasser ma colère. En vrai, j'étais tout le temps frustrée contre toi. Tu t'y prenais mal pour me parler, et tu tournais toujours autour de Kirb et Fan.... j-je te balançais toutes ces méchancetés pour ne pas que tu m'oublies...' Le sourire de Gael s'illumina,'V-voilà. J-je t'aime aussi.
-Je.... tu ne le regretteras pas, Lt! Promis!' Il lui tint ses mains dans les siennes, tandis qu'un regard azuré venait éclaircir les yeux gris de sa nouvelle copine.
-Tch! Tu as intérêt oui....'elle rougit,' si jamais tu me fais pleurer pour quelque chose de mal, ça sera très, très chaud pour toi...
-Il n'y aura jamais de tout ça! ^^"
Elle le regarda intensément. Finalement, sa moue laissa échapper un rire, et elle se jeta dans ses bras. Les deux ne croyaient jamais pouvoir expérimenter une émotion aussi forte. 
Les mots de Gael avaient réussi à conquérir le coeur d'Lt, ce jour-ci.

_________________
Lasciate ogni speranza, voi ch'entrate



Attention spoil:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://s-m-g.forumactif.org En ligne
Alexo

avatar

Messages : 116
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 21
Localisation :

MessageSujet: Re: [Officiel] Personne n'est à l'abri   Jeu 8 Mar - 22:38

Bon bah à mon tour de poster un os, sur un ménage à trois ce coup-ci.

C'est ma première écriture, hors ces conneries de Mario au collège qu'on écrivait à 12 ans. Ça c'était bien de la merde. Un peu comme ce que je viens d'écrire.
Évidemment vos persos ne sont pas respectés, et ce dans tous les sens du terme. D'ailleurs je vous emmerde.


Quoi qu'il en soit je vous souhaite une agréable lecture, j'ai essayé d'être le plus poétique et le plus fin possible.

(pas de son d'ambiance ni de phrase d'accroche bidon, dsl si fan avait placé la barre très haute dès le début, j'y peux rien, c'est encore de sa faute)
(si vous tenez tant à avoir une musique de fond, je vous conseille l'excellente reprise de la musique de Titanic à la flûte, disponible gratuitement sur YouTube)
(Titanic le film, pas le bouquin, il est difficile d'écouter de la musique dans un livre)
(cinéma : 1 ; livres : 0)


-----------------------------------ONESTLESTRAITSPOURDIREQUEÇACOMMENCE-----------------------------------

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ETNOUSONESTLESVAGUESSTYLÉESQUINESERVENTÀRIEN~~~~~~~~~~~~~~~~~~~



Just était encore sous le choc. Il n’allait pas oublier de sitôt ce dont il avait été témoin au stand quelques jours auparavant. Il avait essayé de chasser en vain cette image aussi surprenante que dérangeante ; non pas qu’il était opposé à cela, mais voir deux de ses comparses aussi proches… Cela l’avait déstabilisé au point d’esquiver ses amis le reste de la journée.

Peu importe, tout ce qu’il voulait actuellement c’était d’aller rêvasser à son endroit fétiche, où il trouvait la paix pour réfléchir, loin de l’agitation causée par les autres. Au sommet de la colline, au milieu d’une clarière cachée par des arbres, soufflait une brise continue, apaisante, qui lui permettait de se ressourcer. Il venait à cet endroit régulièrement, comme par piété.


Alors qu’il arrivait dans les environs, il entendit des gémissements provenant de la colline. Curieux mais méfiant, il s’avança prudemment.

Les gémissements devenaient de plus en plus forts, se transformant en des cris retentissants. Il comprit très vite que ce n’était pas de la douleur que la personne était en train de subir, mais c’était plutôt du plaisir qui lui était procuré. Poussé par une curiosité malsaine, il ne put s’empêcher de s’approcher pour en savoir plus.

Un dernier buisson à enjamber et il pourrait déterminer la source de ces cris bestiaux.

Les coupables se montrèrent enfin : deux personnes en pleine "fournication" occupaient l’espace, leurs beuglements couvrant tous les autres sons qu’il prenait habituellement plaisir à entendre.

Il s’arrêta derrière un arbre, et les observa furtivement ; ils ne lui étaient pas totalement inconnus, voire même familiers. Trop familiers. Il plissa les yeux pour mieux y voir et distinguer leurs traits.

Il reconnut aisément Camillouise, la chevelure blonde étincelante ne faisait aucun doute sur son identité. Elle avait le visage rougi collé contre le sol, ses yeux révulsés par le plaisir de se faire sauvagement enculer. Son bassin relevé, appuyé sur ses genoux se faisait pénétrer intensément par un individu, qui de temps à autre lui claquait violemment les fesses, lui faisant s’échapper un cri de jouissance plus fort que les autres.

Just n’arrivait pas à distinguer qui était cette personne qui s’afférait avec tant d’ardeur à lustrer l’anus de Camillouise. Les cheveux étaient trop courts pour que ce soit une des autres filles. Il n’était évidemment pas possible que ce soit Clese ou Pioar. Gael ? Non, il avait l’air bien trop proche de LT pour que ce soit lui. Ce n’était pas non plus Manji ou Alexo, puisqu’ils ne peuvent pas l’encadrer. Kirby ? La morphologie ne correspondait pas. Un étranger ? Sûrement.

Lorsque l’inconnu se saisi fermement la chevelure de Camillouise et la tira en arrière, son visage se tourna légèrement vers Just, qui se rangea instantanément derrière son arbre, son cœur s’affolant. Après quelques secondes, il osa sortir précautionneusement la moitié de sa tête ; l’inconnu avait tourné la tête par hasard, il n’avait pas été repéré. Son rythme cardiaque se calma, et il put se concentrer de nouveau sur l’identité de celui qui baisait violemment Camillouise.

Son cœur se stoppa lorsqu’il reconnut Manji. Just secoua la tête. Il a dû rêver, ce n’est pas possible. Celui qui semblait si froid avec Camillouise était en train de la réchauffer à grands coups de reins dans le fion.

Il resta fasciné par la scène qui se déroulait sous ses yeux ; deux presque rivaux, qui actuellement étaient si proche qu’ils en étaient emboîtés l’un dans l’autre. Était-ce cet amour brutal qu’il voulait ressentir ?

Il les observa silencieusement, songeur, jusqu’à ce que Manji cesse ses coups de bassin. Il retira sa verge encore fumante de l’anus de Camillouise, qui se précipita dessus pour l’avaler goulûment, malgré les morceaux de matières fécales laissées par la pénétration de son colon.

Manji saisi la tête de sa partenaire, lui enfourna son sexe jusqu’au fond de sa délicate bouche et y resta logé pendant plusieurs secondes. Just déduit du visage satisfait de Manji qu’il lui avait giclé au fond de la gorge, et l’air comblé de Camillouise ne faisait aucun doute que fluide corporel masculin qu’elle venait d’avaler était pour elle un nectar sacré.


Captivé par la scène qui se déroulait sous ses yeux, Just ne se rendit pas compte qu’il se penchait de plus en plus en avant, jusqu’à perdre l’équilibre et tomber dans les broussailles devant lui.

Les deux autres se tournèrent immédiatement dans sa direction ; Camillouise saisi ses affaires et se cacha derrière le bourreau de son cul en vitesse.

« Je t’avais bien dit de ne pas le faire ici ! » lui cria-t-elle après.

Manji remonta son slip, et appela d’une voix hésitante :

« Q-Qui est là ? »

Just n’était caché qu’à moitié par les broussailles, il ne servait à rien de se faire discret. Il se releva, hébété.

« Salut… » dit-il d’un air mal à l’aise.

Le visage de Manji se décomposa.

« Il fallait que ce soit un de notre groupe…

Camillouise se pris son visage entre ses mains, elle n’avait jamais été aussi gênée.

- C’est tout aussi inconfortable pour moi vous savez, tenta de rassurer Just.

- Sûrement plus que nous oui, ironisa Manji. Te retrouver face à deux personnes nues en train de baiser, c’est bien plus traumatisant que pour nous !

- Écoute Manji, je te promets de ne rien dire à qui que ce soit. Faisons comme si rien de tout cela n’était arrivé. Je vais tranquillement rejoindre les autres, et vous faites ce que vous voulez de votre côté. On oublie tout cela, et chacun part de son côté, d’accord ?
Manji acquiesça. Just les laissa sur la colline, et se hâta de rejoindre les autres.


Just avait menti ; jamais il ne pourrait oublier une telle chose. Mais ce n’est pas le caractère incroyable de l’évènement qui venait de se passer, mais plutôt ce qu’il a provoqué en lui. Tout du long, il était fasciné par les deux qui se dévouaient l’un et l’autre à se procurer du plaisir.

Il voulait ressentir la même passion. Mais pas avec un autre membre du groupe ou une rencontre fortuite au détour d’une rue. Ce qu’il avait ressenti en voyant le couple n’était pas anodin, cette chaleur, cette excitation. Il avait déjà décidé. Mais comment y parvenir après ce moment d’extrême embarras qu’ils ont vécu tous les trois ?

Lorsqu’il arriva au stand, les autres était en train de flemmarder dehors. Il monta alors discrètement dans sa chambre. Il avait besoin d’être seul pour réfléchir à sa situation.



Le lendemain, les trois s’évitèrent du mieux qu’il pouvait, et les rares regards qu’ils échangèrent accidentellement provoquaient un grand sentiment de gêne. Cet évitement dura plusieurs jours, jusqu’à ce que Just ne puisse tenir la distance qui se creusait entre eux, qui éloignait peu à peu tout espoir de se rapprocher suffisamment.

La nuit tombée, il se décida alors de débloquer la situation. Il sorti sans faire de bruit de sa chambre, pour rejoindre celle qui, peut-être, allait apaiser son cœur meurtri par l’absence d’amour.

Il frappa à la porte, la main tremblante. Il l’ouvrit prudemment, le battement assourdissant de son cœur le fit presque vaciller.
« C’est toi ? demanda une voie suprise en provenance du lit. Entre, il n’y a que moi…

- … »

Just referma la porte lentement derrière lui, et s’approcha d’un pas hésitant vers le lit. Il savait qu’il faisait quelque chose de mal, mais il ne pouvait faire autre chose que de se laisser porter par ses sentiments.

Il s’installa dans le lit. Il distinguait à peine son visage dans la pénombre, mais cela lui suffit amplement à lui procurer un sentiment de bien-être. Il passa délicatement ses doigts dans ses cheveux. Il posa sa main sur sa joue, et l’embrassa tendrement. Son cœur explosait dans sa poitrine, ses mains tremblaient.

« Détends-toi »

Sa voix douce l’apaisa presqu’instantanément. Il distinguait un sourire amusé sur son visage, lui faisant oublier toute la pression qui l’avait accompagné jusque-là. Il se laissa alors porter par la passion.


Il eut un réflexe de recul lorsqu’il senti un contact sur son sexe, qu’il combla rapidement en se rapprochant. Une main douce se saisit de sa verge, qui se durcit au rythme des caresses sensuelles qui courraient tout le long de son membre.

Il s’abandonna totalement à la passion. Il se plaça au-dessus, ses quatre membres l’encadrant.

« Faisons-le par derrière… »

La voix fragile ne se fit pas entendre deux fois. Il attrapa fermement les haches et les retourna. Il saisit son chibre gonflé de sang d’amour, et l’approcha de l’anus. Au contact, il entendit un léger soupir de plaisir, ainsi qu’une contraction des fesses qu’il tenait vigoureusement.

Il était trop tard pour faire marche arrière. Il appuya sur l’orifice pour faire rentrer son braquemard, accompagné d’un gémissement, mélange de douleur et de plaisir. Plus il avançait et plus la chaleur qu’il ressentait au contact des parois intestinales sur sa queue lui procurait du plaisir. Il donna un coup de rein pour faire rentrer entièrement son pénis dans son colon, suivi un cri de surprise et de plaisir.

Il commença le va-et-vient. Au début il allait lentement, mais au fil du frottements sur son sexe et de l’excitation montante, ses coups de bassin s’intensifiaient, au rythme des gémissements étouffés par l’oreiller. Il haletait de plus en plus fort, se laissant porter par une animation bestiale. Il lui saisit les cheveux et intensifia les coups de reins, le bruit de claquement de ses testicules contre les délicates fesses qu’il pénétrait brutalement s’accélérait, jusqu’au dernier coup.

Il jouit dans son cul. Toute la sauce avait crépi en l’espace d’un instant son colon. Il n’avait jamais connu un tel sentiment d’euphorie, jamais il ne s’était senti aussi léger. Il était essoufflé, comme s’il avait couru le marathon de sa vie. Alors ils échangèrent un regard tendre, tous les deux essoufflés.

Maintenant, ils devaient faire vite, il ne fallait surtout pas que ce qui venait de se passer soit découvert, et encore moins que ce soit su par…

« Qu’est-ce que tu fous là toi ? »

Une voix venue de l’extérieur de la pièce interrompit Just dans sa réflexion.

« Qu’est-ce que ça peut bien te foutre ? répondit une autre voix juste derrière la porte. Je fais ce que je veux connard.

- J’ai quand même le droit de savoir ce que tu vas foutre dans la chambre de Manji, sale blondasse.

- … J’ai oublié un truc. »


Just jeta un coup d’œil à la fenêtre d’où il avait sauté ; Cam était rentrée dans la chambre, et sans Alexo pour la retenir le temps qu’il s’enfuit, elle aurait découvert la vérité.


Décidemment, il faudra prendre beaucoup plus de précautions à l’avenir. La prochaine fois, ce sera à Manji de venir…

_________________
Que dalle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.matmartinez.net/nsfw/
Alexo

avatar

Messages : 116
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 21
Localisation :

MessageSujet: Re: [Officiel] Personne n'est à l'abri   Jeu 8 Mar - 22:41

pk j'ai écris un truc comme ça. j'ai vraiment un putain de problème

_________________
Que dalle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.matmartinez.net/nsfw/
Luigiteckel
Stalkeuse de Chat Bleu
Stalkeuse de Chat Bleu
avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 19
Localisation : Loading...

MessageSujet: Re: [Officiel] Personne n'est à l'abri   Lun 12 Mar - 21:52

Bon, bah voici la bête *tg*
Tout d’abord, désolée pour le caractère OOC des perso, j’ai pas réussi à faire autrement. Bon, bah, bonne lecture ?
PS : La mise en page de forumactif est vraiment pourrie
PS2: J'ai pas de musiques dont vous pouvez aller voir la playlist de Fan *tg*

Fanexo (Oui je n’ai pas de titre)

Ses pieds martelaient le sol tandis que sa respiration était saccadée. La plus jeune avait encore une fois fuit, ou bien courrait-elle. Les deux étaient de toute façon devenus des synonymes depuis peu de temps. Tout ce qu’Akane voulait était se vider la tête, ne plus penser. La brune se concentrait sur les sons de la forêt, le bruissement des feuilles quand elle marchait dessus, les oiseaux s’envolant à son approche, sa chute lorsqu’elle buta contre cette racine. Idiote.
En rouvrant les yeux, la première chose qu’elle distingua fut la myriade de couleur orangé qu’offrait le tapis automnal à ses pieds, véritable tableau de la beauté de cette saison. -C’était la couleur de ses yeux-. Elle secoua sa tête faisant virevolter ses cheveux, semblant vouloir chasser ses pensées traîtresses. Elle se releva rapidement, et tenta d’épousseter la terre qui avait collé sur ses genoux découvert par son short avant de décider de se laisser tomber contre le tronc de l’arbre le plus proche. Celui qui l’avait fait tombé donc. Elle espéra qu’il ne lui portera pas malheur une seconde fois, elle était dans la forêt hantée après tout, mais il fallait qu’elle arrête de prendre ses jambes à son cou et qu’elle se pose pour réfléchir.
Quel pouvait bien être son problème ? Tout ce qu’elle voulait c’était faire mordre la poussière à cet idiot de prétentieux non? Il était agaçant, ça pour l’être il l’était. Toujours à être désagréable et faire des remarques stupides. Incapable d’être d’accord avec quelqu’un ou de faire une remarque gentille. Il avait même voulu les manger et était resté comme un incapable dans le coma après. Pezzo Di Merda. -Il aurait mieux fallu qu’il reste mort- Alors pourquoi, son stupide cœur était obligé d’accélérer la fréquence quand il était proche d’elle ? Pourquoi sa respiration se saccadait ? Pourquoi il devait occuper ses pensées ? Pourquoi lui ? Pourquoi elle ? Elle devait être malade, ses symptômes n’étaient pas normaux, pas pour quelqu’un comme elle. Elle ne devait pas. On ne pouvait pas ressentir ce genre de choses pour quelqu’un, surtout quelqu’un comme lui, alors qu’elle ne pouvait même pas dire leur dire la vérité sur ce qu’elle était. Cela n’apporterait que des ennuis. Et même en sachant cela elle ne pouvait arrêter, même en essayant d’oublier elle ne pouvait arrêter, même en se persuadant du contraire elle ne pouvait arrêter. Elle était vraiment una bugiarda stupid- Et puis non. Non ce n’était pas elle le problème, c’était bien lui et seulement lui.
Et puis même, que pouvait-elle bien faire de toute façon? Aucun des deux n’étaient vraiment mielleux. Et même s’il l’était dans le fond, il ne devait même pas se rendre compte de sa présence. Elle se demandait à partir de quand leurs rôles s'étaient inversé.
Fan aurait tellement aimé se confier à sa « grande soeur », elle l’aurait conseillée, écoutée, voir même engueulée. Mais non. Sa voix se bloquait à chaque fois qu’elle tentait vainement d’aborder le sujet c’était comme si l’air restait bloqué dans sa gorge, l’empêchant de parler et provoquant un blanc. Sa main se rapprochant par automatisme de son bandage au cou. Feu. Quelle ironie de lancer un froid. Sa meilleure amie voyait bien que quelque chose clochait mais elle n’osait pas aborder le sujet, surtout lorsque son punching-ba-, enfin, son petit ami était là, et Gael était toujours là. Elle soupira et ferma les yeux afin de mieux se concentrer sur ses sentiments.
Soudain elle les rouvrit en entendant des pas se rapprocher. Elle avait oublié pendant quelques instant que cette forêt la menait toujours aux choses qu’elle évitait. Alexo était là, la regardant de haut, pas dur étant donné qu’elle été assise après tout.

« Je m’étais éloigné de ces idiots pour prendre l’air mais il semblerait que le niveau d’intelligence est encore plus bas ici »

Elle se redressa comme un ressort, et repris son masque d’insouciance aussi vite que possible tandis que les sensations désagréables et contradictoires se rependaient à nouveau dans son corps.

« Désolée, je me reposais un peu, j’allais de toute façon rejoindre le groupe~ »

Mais tandis qu’elle commençait à lui tourner le dos et s’éloigner -elle percuta qu’après que pour rejoindre les autres il aurait mieux fallu partir dans la direction opposée- elle senti une pression sur son gilet, la retenant et la forçant à Le regarder. Aussitôt qu’elle l’eut fait l’autre la relâcha. Il tortillait ses mains. Il paraissait gêné, ce qui changeait de l’attitude arrogante qu’il dégageait d’habitude, le rouge qui lui montait aux joues n’arrangeait rien. Il ressemblait à un enfant pris sur le fait -trop mignon-.

« Heu, tout va bien ? » Il ne lui laissa pas le temps de répondre « Tu sais, on sera toujours avec toi. Et, heu, même si les autres devaient partir, moi, je resterais avec toi. »

Elle était sous le choc. Elle entendait le rythme de son cœur continuant à augmenter et tambouriner dans sa poitrine.

« Ha mais tout va bien tu sais~ » Akane continua plus timidement « Et pourquoi tu ferais ça ? »

-Car c’est toi » il marqua une pause « J’ai vraiment besoin de donner plus d’explication ? »

Aucun des deux n’osait bouger. Ils restaient stupéfaits. Stupéfaits de ce que l’autre avait dit, stupéfaits de ne pas avoir été directement rejeté. Ils étaient simplement stupéfaits.
Ce fut la plus jeune qui initia le mouvement, se rapprochant du brun tandis que ses jambes étaient encore un peu chancelantes après cette révélation. Elle savait qu’elle n’aurait rien pu dire sans que sa voix parte en trémolo sous le coup de l’émotion, alors elle se contenta de le prendre dans ses bras, d’abord timidement mais quand elle senti l’autre lui rendre son câlin elle s’agrippa à lui, posant sa tête au niveau de sa poitrine, appréciant la chaleur qui s’en dégagea.
Un peu de sucre et de miel ne pouvait pas faire de mal de temps en temps après tout.

« Bon par contre on peut éviter de rester trop longtemps comme ça ? Ta sueur colle c’est dégueulasse. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Sickening
Umineko fag
Umineko fag
avatar

Messages : 101
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 20
Localisation : Middle of Nowhere

MessageSujet: Re: [Officiel] Personne n'est à l'abri   Ven 6 Avr - 20:52

SERVING TRASH CHEESY TUMBLR FIC REALNESS

Y'a des fautes, j'ai pas relu lol

MANJI X KIRCHOU

- Musique d'ambiance :https://www.youtube.com/watch?v=3XfG0bM2M8k -



Comme à l’accoutumée, ils étaient tous réunis devant la ruine non-finie qu'ils appelleraient bientôt « Stand ». Kirb était sur le coté, assis dos à un arbre, ses jambes ramenées vers son ventre et sa tête reposant sur celles-ci. Il s'est isolé après avoir du supporter une énième dispute entre sa mère et le ninja venu d'un village perdu, ce n'est pas qu'il n'aimait pas ces gens qui l'avaient accepté mais parfois leurs personnalités était trop dure à gérer et il a besoin de se reposer. De son coin il observa les autres, Fan et Clésé était entrain de ne rien faire et de discuter en tenant des marteaux devant ce que, Kirb supposait, deviendra la porte principale. A leurs droites, travaillant sur une échelle en hauteur, Cam, Kirb était un peu intimidé par cette fille, elle était loin d'être aussi accueillante que Fan et sa mère et parfois un peu effrayante, Kirb a l'habitude de garder son calme alors qu'elle au contraire a un besoin de crier sa colère de la plus bruyante des façons, quelque chose que Kirb a du mal à comprendre. Sur le coté, assez éloigné de la maison il voyait Pioar parler dans un appareil étranger et probablement trop avancé pour lui, Gael et Just étaient entrain de regarder du matériel à coté. Sa mère s'était mis au coin le plus opposé possible d'eux, elle était entrain de se reposer sur un transat (Ou est-ce qu'elle a trouvé ça?) entrain de boire du jus d'orange dans un verre qui n'avait visiblement pas était fait pour boire ça. Enfin, il posa les yeux sur Manji et Alexo qui étaient entrain de s'adonner à, ce qui semble être, des insultes, du moins il devra vérifier avec LT ce que « Tas de spermes. » veut dire, mais vu la façon dont Alexo l'a dit ce n'est visiblement pas gentil. Il concentra son attention sur Manji.

Manji. Récemment Kirb s'était beaucoup concentré sur Manji. La plupart des autres préféraient se concentrer sur son apparence féline mais Kirb était différent sur ce point : Il aimait l'humain Manji, il préférait largement voir l'humain Manji, Il avait beaucoup observé Manji et avait observé la façon très gracieuse et agile qu'il avait de bouger et d'agir mais qui pour une raison est vraiment mignonne, toujours en confidence et en fierté, il était vraiment « un homme-chat » dans tout les sens du terme, Il lui arrive d'agir comme un chat même en humain parfois, Manji ne le voyait probablement pas mais il a parfois tendance à tourner la tête sans raison comme si il avait repéré quelque chose ou à émettre un ronron de façon aléatoire parfois.
Pour une raison qu'il ignore ça le rend étrangement heureux et de bonne humeur d'observer Manji. Kirb n'était pas le plus grand fan des grosses personnalités et il avait du mal avec la façon dont Manji était cynique et très vocal quand il en venait à insulter les gens. Mais ça ne le dérangeait pas, si ce n'est il se sentait un peu triste de ne pas être Alexo à ce moment, il aimerait pouvoir être plus proche du jeune homme comme lui.mais il était assez effrayé d'aller vers Manji, celui-ci semblait à la fois très approchable et hors de sa portée. Kirb s'était déjà imaginé aller parler à Manji mais il avait jamais osé faire le pas et était resté dans son imagination à penser qu'il n'y aurait aucun problème si il devait y aller.
Kirb soupira et rentra sa tête dans ses jambes, récemment regarder Manji lui donner ce genre de sentiment contraire, joyeux mais perturbé, agréable mais stressant, c'est comme-ci il avait envie d'aller voir Manji mais qu'en même temps il ne voulait pas et était content de voir de loin.

« La terre à Kirb, on dit allô ! ». Kirb releva la tête. Manji était au dessus de lui avec une expression perplexe, la bouche en trois malgré tout, Kirb est presque sur que ce n'est humainement pas possible d'avoir une expression pareille mais pour une raison ou un autre Manji arrivait à la faire.
« Un problème Kirb ? » Manji pencha la tête vers la droite, les yeux fixés droit sur lui. Kirb se retrouva à se concentrer sur la tête de Manji d'un coup, pour tout ce qu'il avait vu de Manji il n'avait jamais vu son visage de près et il était hypnotisé. Il ne pouvait détacher son regard des yeux bleus de Manji, ils n'étaient pas d'un bleu normal, ils étaient d'un bleu clair qui n'était pas naturel, un bleu aussi clair que le ciel, et ils étaient perçants, Kirchou avait l'impression que Manji pénétrait tout son corps et son âme d'un coup, Kirb avait l'impression d'être complètement nu face à Manji.
«Tu veux que j'appelle LT ? Tu as l'air mal en point. Tu zones. » Manji parla d'un coup, et Kirb en était fan. Il aimait le son de la voix de Manji.
« Non merci. » Kirb se redressa, Il chercha rapidement un mensonge dans sa tête, il ne pouvait pas dire qu'il était complètement obnubilé par lui. « Je dois juste être fatigué. »
«Oh. » Manji répondit, celui-ci procéda à s'asseoir à coté de Kirb et à s'allonger devant l'arbre. Les bras derrière la tête pour la soutenir. « Tu devrais te reposer alors, allonge toi tu seras mieux. » puis celui-ci ferma les yeux. Kirb n'était pas habitué à avoir Manji aussi proche de lui et se retrouver à sentir gêné et à hésiter mais décida quand même de suivre ce que dit Manji et de s'allonger à coté de lui. Toujours les yeux fermés, Manji lui dit :
« Passe moi ta main. » Kirb se retena de sursauter, il ne savait pas pourquoi mais il se sentait gênait à cette idée, de lui et Manji qui se tiennent les mains. Kirb regarda la main de Manji et hésita un bon moment, ça semblait comme un obstacle à franchir, un obstacle insurmontable, ses lèvres en tremblaient même, il ne comprenait pas: Pourquoi était-il si stressé juste pour ça ? Sa mère et fan prennent tout le temps sa main, et même Pioar l'avait fait pour les forcer à aller dans le vaisseau, mais quand il s'agit du garçon à coté de lui c'est différent. Kirb était visiblement trop long à se décider, d'un coup il sentit quelque chose de froid prendre sa main et d'un coup, en reregardant la main de Manji, elle avait bougé pour être dans la sienne. Kirb releva la tête vers le visage et de Manji et celui-ci le fixait du regard maintenant. Ils étaient maintenant face à face, allongés coté à coté, et à se regarder dans le blanc des yeux, et c'en était trop pour Kirb, il savait qu'il était entrain de rougir à la façon dont son visage était visiblement entrain de chauffer. Manji laissa échapper un petit gloussement, Kirb avait envie de lui balancer toutes les envies les plus méchantes qu'il connaissait d'un coup : Il était entrain de mourir d'embarras et Manji semblait trouver la situation marrante.

« Kirb. »
« Q-Quoi ?... » Kirb détourna les yeux, il n'osait pas regarder Manji directement dans les yeux d'un coup.
Manji ne dit rien pendant un moment, Kirb devint curieux et retourna sa tête vers Manji et il vit la plus belle image de Manji qu'il n'est jamais vu : Manji souriait, pas un sourire fier ou malicieux qu'il faisait aux autres, un vrai sourire, une expression apaisée sur son visage. Mais plus important : Il dirigeait cette expression vers lui, vers Kirb.
« Ta mère me tuera si elle me voit faire ça. » Manji procéda à amener Kirb à se rapprocher de lui, jusqu'à qu'il soit la tête sur sa poitrine. Kirb se sentit bien, ni stressé, ni embarrassé, mais bien, il se sentait à sa place la où il était. Il ferma les yeux et décida de profiter de cette sensation divine.
« Oui, je vais me faire tuer par LT c'est sur. » puis Kirb sentit Manji caressa sa tête, il n'aurait pas pu être plus heureux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fan'
Yare yare daze
Yare yare daze
avatar

Messages : 438
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 18
Localisation : Dio jtm abandonne le fdpisme et épouse mwa

MessageSujet: Re: [Officiel] Personne n'est à l'abri   Dim 8 Avr - 0:00

Alors dans le deuxième tirage j'ai tiré CléséxKirby, mais y'avait le AlexoxJust qui traînait aussi donc vu que je suis généreuse je l'ai pris, surtout que c'est l'anniversaire d'Alexo aujourd'hui!!! Enjoy, même si du coup j'ai dû l'écrire en 30min pour être dans les temps ;)

~anniversaire…d’un nouveau départ ?~
 




 
L’horloge tournait de plus en plus vite dans l’esprit de Just. Ses mains se baladaient nerveusement dans ses cheveux bruns tandis que quelques gouttes de sueurs perlaient sur son front.
Le 8 avril approchait pas à pas. Il s’était décidé ; cette fois, il allait lui dire.
Lui dire quoi, vous dîtes ? Ha. Dans ce genre de situation, il ne nous reste plus qu’une seule chose à avouer: et ceci n’est rien d’autre que l’amour. Cela faisait bien longtemps maintenant que Just s’était rendu compte de ces sentiments. Commençant par l’ignorance, son indifférence s’était transformé en sympathie lorsque le manieur d’eau lui avait sauvé la mise pendant un combat. C’est à ce moment précis que Just compris qu’Alexo n’était pas qu’un salopard- enfin, si, mais surtout envers les autres. Il lui avait toujours porté plus de clémence; au début, Just pensait que c’était dû à du désintérêt de la part de son compère, mais quand leur amitié fleurit de plus en plus, il comprit qu’une réciprocité avait lieu entre les deux.
Le seul problème ? Pour Alexo, c’était sûrement de l’amitié, de la « bromance » comme le disent les gens.
L’autre problème ? Cette bromance avait atteint un stade bien trop avancé, et avait fleuri en amour.
Mais comment le dire ? Comment l’accepter soi-même ? Il n’était pas doué pour ça. Il ne l’avait jamais été, c’est pour ça que ça n’avait pas marché, avec Blaze. Just était beaucoup trop concentré sur l’action et aimait trop profiter de la vie pour vouloir se caser… même si la petite voix dans sa tête lui murmurait que si c’était avec Alexo, alors là, ce serait pas si grave.
Evidemment, jamais Alexo n’aurait pensé ça de lui. Impossible.
 
Ils fêtaient son anniversaire au stand. La lune avait ouvert ses portes à la belle planète tandis que la fête des forumeurs battaient son plein. C’était actuellement le moment des cadeaux; seul moment où les personnes se montraient de l’affection. Clésé serra amicalement Alexo dans ses bras après lui avoir acheté un ballon de volley, Cam lui fit un check après lui avoir acheté une salière, Lt lui fit un gros bisou, Kirby fut content de sa plante carnivore comme cadeau, tandis que Manji lui tendit amicalement des dédis de stars pornos que son ami appréciait tandis que Fan lui fit un gros câlin en lui tendant un nouveau jeu monopoly.           Gael se chargeait de la nourriture tandis que Pioar mettait l’ambiance sur la piste avec son vaisseau, Heavy étant perdue sur la lune.
Il restait plus que Just… il s’avança en se retenant de trembloter devant le birthday boy, son sourire crispé annonçant quelque chose de malaisant. Alexo lut ses traits et rendus un petit sourire.
 
« T’as la chiasse ou quoi… ? »
« Non, c’est juste que y’avait trop de level dans les cadeaux. J’espère que tu aimeras ça. »
 
Il lui tendit une simple lettre. C’était sa déclaration. Just était pleinement conscient qu’Alexo pouvait lui foutre la honte devant tous les autres, mais étonnement, l’autre brun aux yeux orangés lâcha un simple sourire suite à la lecture de la lettre. Il se leva de sa chaise et serra Just dans ses bras.
 
« Merci. »
 
La fête reprit son rythme. Just, déboussolé par la réaction du garçon qu’il aimait, s’assit sur un banc la plupart du temps, bien qu’il feint de danser de temps en temps avec ses amis.
Qu’est-ce qu’il devait en tirer comme leçon ? Etait-ce une rejection ? Une acception ? Ou simplement de l’ignorance pour pas le foutre dans la honte ? Dans tous les cas, il ne savait pas s’il devait lui en vouloir ou non. Son sourire ne ressemblait pas à ses traits habituels… Just avait envie de se suicider, là, maintenant, tout de suite, sans même penser aux dégâts de la fête. Mais cette même petite voix lui susurra des encouragements; la patience, c’est ça ? Ce truc qu’est censé faire du bien aux sages ? Actuellement, ça le tourmentait plus qu’autre chose, mais bon, il allait bien voir.
 
La fête d’anniversaire se conclut vers les 3h du matin. Chacun repartit sur sa route, certains restaient dormir au stand, d’autres chez Cam, et le reste chez eux. Just, lui, était resté scotché au banc, la tête vide.
Il fut surpris d’entendre quelqu’un s’asseoir à ses côtés. C’était Alexo. Il faisait cependant sombre, et le brun n’arrivait pas à distinguer facilement le visage de son ami. Le ton de sa voix suggéra qu’il était hésitant:
 
« Juste, euh… la lettre de tout à l’heure… c’était pour rire, ou… ? 
-Evidemment que je vais faire une fausse déclaration pour ton anniversaire, je voyais pas quoi te faire d’autre comme cadeau, lança Just, sarcastique.
-…. Wesh je sais pas si t’es sérieux ou pas du coup. Réponds-moi simplement. 
-…Oui, c’était sérieux. Et j’en conclu que tu n’éprouves pas les mêmes choses, donc je te remercie de pas m’avoir foutu la honte devant les autres, mais t’es pas obligé de revenir maintenant pour balayer la poussière sur moi. »
 
Une main toucha son épaule pour le forcer à se retourner vers lui. Just était comme happé dans cette aura. Un long regard s’en suivit, tentant de percer les ténèbres pour percevoir le visage de l’autre… leur visage luit d’un coup sous le clair de lune. Just aperçut un sourire ravi tandis qu’Alexo le voyait rougir comme pas possible, bien qu’il finit par sourire.
Les garçons rigolèrent un moment.
 
« T’aurais pu m’acheter un autre cadeau quand même ».
 
Ils s’embrassèrent assez timidement.
 
« Je pense que je t’ai fait un assez beau cadeau. »

_________________
Lasciate ogni speranza, voi ch'entrate



Attention spoil:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://s-m-g.forumactif.org En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Officiel] Personne n'est à l'abri   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Officiel] Personne n'est à l'abri
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Personne suspecte - Microbas
» Dans l’attente d’un rendez-vous officiel
» LES CARTES JUMP INJOUABLES EN OFFICIEL !!!
» Recherche une personne pour gérer un Journal
» Appart Officiel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SMG :: La vie du forum :: Blabla et Jeux-
Sauter vers: