SMG

L'antre d'un univers de fous. A vos risques et périls.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Recueil de gags

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14
AuteurMessage
Fan'
Yare yare daze
Yare yare daze
avatar

Messages : 441
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 18
Localisation : Dio jtm abandonne le fdpisme et épouse mwa

MessageSujet: Re: Recueil de gags   Sam 7 Avr - 22:22

"Ryu : Elle est sérieuse cette peste ? Elle tient vraiment à jouer avec mes nerfs, c'est pas possible... =/" Appelle Akemi, elle va résoudre le problème en moins de deux  *ça parle pas de porte connasse*




"?? : Ce que je suis ? HA ! Tout ce que tu saura, c'est mon nom, ninja ! Je m'appelle Wendi Blowmind" 'tain dommage que ce soit pas Mindblown
Sinon ça aurait été "Je m'appelle Wendi  *tg*
"Ryu : Blowmind... ce nom me dit quelque chose... "   *tg*


Sur le coup cette Wendi m'a rappelé un boss de super paper mario j'sais pas pourquoi x) j'aime beaucoup la musique de son combat



"Homme : Jonathan. 
Ma réaction: https://youtu.be/yF00xX-p28Y?t=1m14s

La réaction de Dio: https://youtu.be/o-8Zi1YhdRA?t=8s




"qu'il se passionnait pour toutes sortes de formes d'art comme la peinture, la musique ou même la sculpture" ok je l'aime  *tg*




Le rythme de cette partie était en effet plus intéressante à suivre, tu as eu raison  Je suppose qu'on en saura plus aussi sur le JOJO dans tes autres gags (enfin je suppose? i dunno)
Bon gag!

_________________
Lasciate ogni speranza, voi ch'entrate


Le désert est beau, ne ment pas; il est propre.



Attention spoil:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://s-m-g.forumactif.org En ligne
Fan'
Yare yare daze
Yare yare daze
avatar

Messages : 441
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 18
Localisation : Dio jtm abandonne le fdpisme et épouse mwa

MessageSujet: Re: Recueil de gags   Sam 14 Avr - 12:42

Wooow ma main a tellement pris une vieille claque quand je me suis remise à écrire, je pleure *tg*

Je vous poste un gag qui clôture le délire que j'ai organisé il y a quelques semaines de cela. Je vous remercie par ailleurs de votre participation :D

Je veux tellement m'habituer à réecrire d'ailleurs, ça me déçoit de voir tout ce que j'ai perdu en quelques années x) même si ce serait pas toujours posté (même si j'aurais beaucoup à gagner à poster des trucs pour recevoir vos avis, et juste pour me forcer à être plus régulière), je tiens à faire de mon mieux! J'attends surtout ces vacances d'été pour mobiliser pour de bons les éléments pour mon histoire, et recommencer ma fiction (j'y mets un point d'honneur je ferai en sorte que ce soit la version finale   )

C'est donc un one shot sur la relation d'entraide qui va se construire entre Fan et Makio, et amenant une fin au délire. Je considère le moment où Fan a dû vulgariser Iblis&Coyote aux autres avec Makio comme passée, on est à ~1 semaine après les événements :o


Petite chose que j'avais oublié de préciser par ailleurs: Les souvenirs de la Psychédélie sont très flous dans la mémoire de ceux qui l'ont expérimenté. Certains ont carrément oublié ce qui s'y passait, d'autres en gardent le souvenir d'un cauchemar: bref, personne sait si c'est vrai, et y'a une étrange aura qui fait que personne n'ose beaucoup en parler, et ça tombe définitivement dans l'inconscient au bout de quelques jours.
Voilà voilà! :D


_____

 
-Ça ressemble donc à ça, la Tatsucoïde…
-Sa forme te choque ?
-Pas vraiment ! Mais je l’avais pas imaginé aussi fragile, c’est sûr.
-C’est juste une apparence. N’est-ce pas cette vision que tu as de la plante qui lui donne toute sa beauté, quand on se dit qu’elle peut être transformé en un matériel rare et solide?
 
La plus jeune sourit à ces mots. Ses grands yeux curieux analysaient la plante sous tous les angles. On aurait dit un cristal piégé à l’intérieur d’une tige.
 




-De là d’où je viens, on dit que les choses les plus fragiles d’apparence cachent toujours une robustesse à tout épreuve, mais qu’il faut tout simplement avoir la technique nécessaire pour faire éclore cette solidité. Lorsque cette robustesse se découvre et que l’objet fragile parvient à garder son apparence chaste, c’est à ce moment-là qu’elle s’accomplit et qu’elle devient réellement belle.
-Tu penses que ça s’applique qu’aux objets ?
-Comment ça?
-Moi aussi je veux devenir robuste ! Tu penses que je pourrais devenir une tatsucoïde?
 
Makio sourit. La petite fille face à lui rendit la plante à son détenteur.
 
-Je pense qu’on a tous quelque chose à gagner à essayer de ressembler à une tatsucoïde. Pourquoi ne pas essayer?
 
C’est en se plongeant dans ces yeux verts ambrés qu’il se rendit compte que la couleur lui rappelait fortement un piège naturel capable d’immobiliser n’importe quel insecte, et, à autre échelle, n’importe quel animal.
Une couleur douce et lente à empoisonner, mais aussi acide une fois que l’arrière-goût se dévoile. Makio avait eu la même impression lorsque Fan s’était réveillée dans la grotte d’Enma.

-

 
Il avait trouvé des inconnus évanouis dans la grotte d’Enma. En voyant l’état de leur corps étalé comme des feuilles d’automne, il sut directement que la bourrasque psychédélique s’était déchaînée sur eux. Makio remercia son dieu de l’avoir laissé dans les sous-sols de la grotte plus longtemps malgré le péril qu’il encourrait également.
Les corps des gangsters se réanimèrent avant ceux de l’autre groupe, et ils décampèrent sans même adresser de parole au tout jeune mercenaire. Après quelques minutes d’efforts de la part de Makio, les autres se réveillèrent les uns après les autres. Leurs corps étaient couverts de blessures et de sueurs, et la plupart d’entre eux étaient sujets à de violent spasme avant de reprendre leur souffle.
Dieu merci, ils n’ont rien, se dit le mercenaire. Seule une jeune fille semblait être restée sous le choc de ce qu’elle avait pu vivre -ou ne pas vivre ?- après la bourrasque psychédélique. Elle secouait le dernier corps inanimé, et pendant un moment, Makio se demanda si c’était la personne malchanceuse du groupe qui avait dû y laisser la vie, ou si ça valait encore le coup d’essayer de la réanimer.
 




-Ca va aller ? Ton amie n’arrive toujours pas à se réveiller?
-Non, lâcha-t-elle faiblement, les joues dévorées par ses larmes.
 




Quelqu’un du groupe vérifia le pouls inexistant de la fillette et tenta de la réanimer par lui-même, mais ça ne fonctionna pas. Les deux autres étaient encore sous l’effet du voyage qu’ils venaient d’effectuer, et n’arrivaient donc pas à se recentrer sur la réalité.
Pris de pitié pour l’autre fille qui n’arrivait pas à stopper ses larmes, Makio caressa amicalement son épaule, ce qui eut pour effet de la déstresser.
 
-Ça va aller, t'en fais pas... -puis, il se tourna vers les plus âgés du groupe; Vous avez pris un sacré risque en venant à la grotte d'Enma, vous savez. C'est pas fait pour n'importe qui, on peut y mourir de manières vraiment... diverses ^^'
-Mourir…’ répéta la brune à lunettes en frissonnant. Ses petits spasmes reprirent de plus belle.
-Cette grotte est aussi connue pour sa bourrasque psychédélique quand on y dérange trop l'atmosphère, vous êtes drôlement chanceux d’en sortir... et je suis sûr que votre amie aussi peut- oh mais! Je reconnais ce visage!
 
 

Ce fut comme une madeleine de Proust. La vue de ce visage le ramena dans les forêts vierges d’Enelbe, où il avait rencontré une jeune fille bien curieuse avec qui le courant était passé dès la première seconde. Il n’aurait cependant jamais imaginé la voir à nouveau dans de telles circonstances. De nouveau, ce petit courant dans son cœur se déclencha et libéra une tension étrangère. Ce n’était ni de la haine, ni de la sympathie, encore moins de l’amour. Mais c’était présent.
Voulant aider une personne du groupe -Gael qu’il se nommait, s’il avait bien entendu- à la réanimer, Makio se positionna à côté du petit corps frêle et poussa le corps de la fillette sur le côté pour venir lui apporter des soins. Son corps basculant sur la droite, la marque du kanji ‘feu’ sur son cou s’exposa sans défense à l’élu des ténèbres.
Il sentit la tension monter. Coyote l’amenait à approcher ses doigts du cou frêle. Il toucha la marque d’Iblis, qui rejeta elle-même une autre tension dépoussiérant les environs.
Des yeux d’un vert particulier, d’un vert presque ambré, s’ouvrirent avec un éclat dangereux qui fixa Makio. Une couleur qui lui rappela  un piège naturel capable d’immobiliser n’importe quel insecte, et, à autre échelle, n’importe quel animal. Un éclat doux et lent à empoisonner, mais aussi acide, une fois que l’arrière-goût se dévoila à lui.
Une main agrippa son cou avec férocité. Non, ce n’était pas le regard de la jeune fille à laquelle il avait parlé.

 




Et il se fit projeter en dehors de la grotte, perdant connaissance. Coyote avait pris son contrôle. Mais contrairement à Iblis, ce n’était pas la première fois qu’il faisait ça avec son nouvel élu. Cependant, Iblis ne s’était pas rouillé malgré sa dernière élue, et força son passage jusqu’au corps de Makio pour l’enfoncer dans un tronc d’arbre qui prit feu. Après un dernier coup de pied qui cassa le tronc, Iblis se positionna au-dessus de son ennemi de longue date pour lui serrer la gorge. Coyote parvint à supporter la douleur et inversa la position, rendant le même coup à son ennemi.
 
-TU ES DE RETOUR, FIGLIO DE PUTTANA…
-Ravi de te revoir, Luciano… ! C’est ton éveil dans ce corps ? Tu sais que tu vas pas pouvoir tenir comme ça bien longtemps ?

 
Du feu se propageait automatiquement du corps de Fan, déclenchant un feu de forêt assez conséquent. Coyote pouvait observer les veines de la fille se pomper en magie continuellement, sa peau frétiller et trembler sous le coup de la puissance. Elle ne tiendrait pas plus d’une trentaine de secondes.
Iblis s’en rendit compte et renoncer à tuer Coyote, délaissant soudainement son emprise. Cependant, l’autre démon s’en était fait une autre idée: il voulait en finir, et immobilisa le corps plus frêle de la gamine en posant tout son poids sur elle et l’étranglant de plus belle. Il allait libérer son énergie magique lorsque Makio parvint à reprendre conscience.
Tch, ce sera pour une autre fois, je suppose.

 
-fin de la musique-
 
Et ce fut le calme. Accroché à Fan se trouvait Lt, ayant voulu arrêter le combat des deux plus tôt. A deux pas se trouvait Gael, blessé en tentant de s’interposer également.
Makio tourna sa tête vers l’élue d’Iblis. D’un regard, tout eut un sens.
 
-j…je crois que j’ai fait pipi…  
 




L’état de Fan était pitoyable. Et en effet, son corps avait relâché toutes ses tensions musculaires après l’éveil de son démon. Quelques montées de veine avaient explosé, son bras et jambe droits furent déchiquetés par Iblis, et sa condition asthmatique faisait tourner la machine infernale de son corps.
 




Malgré l’énorme tension entre leurs deux démons qui venait tout juste de causer cette affaire, Makio ne put s’empêcher de ressentir de la sympathie pour Fan.
-
 




Akane avait eu la trouille de sa vie. N’ayant toujours pas de certitude quant à la réalité des choses dans la « Psychédélie » (chose sur laquelle aucune personne du groupe ayant expérimenté ce voyage put remettre des mots clairs sur ce qu’il s’était passé), son identité était à moitié dévoilée. Au moins ils ne sauraient pas qu’elle s’appelle Akane Nakagawa… mais tout de même.
Elle était toujours autant faible et en danger, maintenant que les gens savent. De plus, la petite ne sut toujours pas dans quelle case mettre l’élu de Coyote : un ami ou un ennemi ? Elle osa enfin lancer la question, une semaine après, lorsque Makio commença à travailler sur le renforcement du stand. Ils étaient posé dans un petit atelier extérieur construit par le garçon, en train de préparer des planches pour la bâtisse, près d’un chêne panaché de Kaaniye qui illuminait les environs.
 




-Si nous sommes ennemis ?’ il réfléchit un instant. ‘J’irais pas jusqu’à là… mais c’est vrai qu’il  y avait une animosité étrange, quand on se connaissait pas tout à fait. Ca doit plus être lié aux démons que réellement nous. Je ne te déteste pas, même loin de là *3*
 




Une douce caresse vint balayer les cheveux coiffés de la plus jeune. Akane regarda Makio et lâcha un soupir relaxé.
 








-Ça me rassure alors… j’aurais pas voulu m’entretuer avec quelqu’un comme toi, de toute façon… je sais même pas correctement me battre. Tu m’aurais facilement défoncé 
-Ha ! Tu as Iblis tu sais. Il m’aurait haché en moins de deux.
-Vraiment?
-Ne va pas essayer ça ou lui donner cette idée, mais il est bien plus puissant que Coyote, et ça c’est vrai, même si ça me fait mal de l’admettre ^^’
-Je me fiche de sa puissance, à vrai dire.. de toute façon, ça a duré quoi, 1 minute ? Notre combat je veux dire. Et j’avais l’impression de mourir !
-C’était que l’éveil… et il n’était pas à la hauteur de ses réelles performances.’ Makio arrêta ce qu’il était ne train de faire, puis s’accroupit face à la fillette; ‘Tu sais, il ne bat pas que Coyote non plus. J’ai entendu dire qu’Iblis était le plus puissant parmi les démons qui restent… tu cours un plus gros risque que moi. Tu as intérêt à te faire discrète et ne plus avoir peur d’Iblis, maintenant que ce qui est fait est fait. Il a décidé de s’éveiller et de t’accepter pleinement, donc… essaye d’en tirer une force, d’accord ? Tu as l’air courageuse, je suis sûr que tu en es capable.
-Ça va être très long… il ne communique presque pas.
-Force-le. Il a accepté ton corps, tu dois lui imposer tes règles aussi pour que ça fonctionne.
-C’est ce que tu as fait avec Coyote ?
- Ca a été beaucoup plus simple avec Coyote ! Même si oui, il a aussi son caractère. J’ai dû forcer deux trois p’tites choses ^^
-…Bon et bien… c’est pas comme si j’avais le choix… de toute façon..(J’aurais voulu qu’Edward soit là… ou même m’sieur Kondo …><)
 




Une voix résonna dans son corps: « Oublie-les. Maintenant, c’est plus que nous deux. Et en face, le monde. »
Akane sursauta, en regardant autour d’elle. Quelques secondes passèrent puis elle comprit que la voix appartenait à Iblis. Makio sentit l’aura et lui sourit encore. C’est comme s’il ne savait faire que ça.
 




-L’aura du démon est plus ou moins forte par rapport à son état d’esprit, juste pour que tu le saches. Plus vous serez sereins, plus elle sera aussi lisse qu’un après-midi sans vent !
-C’est pour ça que je ne sens pas tant que ça Coyote, mais que je vois quand même que quelque chose cloche avec toi ? :o
-Tu as plus ou moins raison ^^ Ce sera long, et tout le monde n’a pas cette sensibilité au paranormal, mais veilles-y.
…Coyote m’en veut de te donner toutes ces informations. Mais tu sais, petite, je pense que je vais continuer’, il souleva le menton de l’Idricienne avec ses mains gantées ‘car je pense qu’on pourrait former un bon duo, tous les deux, quand tu te familiariseras plus avec cet élément. On a tous les deux à y gagner à rester en vie dans un monde hostile à notre présence ^^
 




Etait-il triste, enjoué, ou méfiant face à la vie ? Elle ne savait pas dans quelle case le placer, mais acquiesça, enlevant une feuille panachée lumineuse de ses cheveux.

 
-Vous avez bien fait de construire votre ‘stand’ à côté de ce chêne. C’est un spécimen très rare qui a dû être importé ici de mon pays. Ses feuilles, si elles sont bien entretenues, luisent même dans les heures sombres et apportent une ambiance féerique à n’importe quel endroit.
-Je trouve aussi ses feuilles vraiment belles ! Peut-être qu’on fera des pique-niques sous le chêne de temps en temps
-Bonne idée ! Tiens, si tu es fascinée par ce genre de choses…
 




Sa main fouilla dans le sac posé sur son établi et retira une tatsucoïde pour la tendre à sa cadette.
 
-Ça ressemble donc à ça, la Tatsucoïde…
-Sa forme te choque ?
-Pas vraiment ! Mais je l’avais pas imaginé aussi fragile, c’est sûr.
-C’est juste une apparence. N’est-ce pas cette vision que tu as de la plante qui lui donne toute sa beauté, quand on se dit qu’elle peut être transformé en un matériel rare et solide?
 
La petite sourit, et une brise de vent fit danser les feuilles du chêne panaché de Kaaniye, qui, en plus de sa couleur, émerveillait aussi par le bruit que produisait ses feuilles lorsqu’elles se frottaient les unes contre les autres; faisant ressurgir des souvenirs aux deux démons qui turent leur haine réciproque pendant un instant.
 
Tous les éléments se mettaient en place pour construire une maison physique et spirituelle.

_________________
Lasciate ogni speranza, voi ch'entrate


Le désert est beau, ne ment pas; il est propre.



Attention spoil:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://s-m-g.forumactif.org En ligne
Clésé
Seigneur Meow
Seigneur Meow
avatar

Messages : 291
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 21
Localisation : Moscou, Texas

MessageSujet: Re: Recueil de gags   Sam 14 Avr - 13:18

"Je veux tellement m'habituer à réecrire d'ailleurs, ça me déçoit de voir tout ce que j'ai perdu en quelques années x)"
ET TA FIC C'ETAIT PAS DE L'ECRITURE?

"(j'y mets un point d'honneur je ferai en sorte que ce soit la version finale )"
https://youtu.be/UeHPnyROz3k?t=1m20s

"-Force-le. Il a accepté ton corps, tu dois lui imposer tes règles aussi pour que ça fonctionne. "
Ne pas faire la blague sur le mot règle, non non non.

Eh du coup, les gens, quand vous rajoutez des trucs de notre univers dans un gag, prévenez-moi. Ici pour le coup du chêne je le rajoute sur la fiche du stand

_________________





Bande de prolos avec vos merguez transhomophobe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
gaelrasengan
Plus cool que cool
Plus cool que cool
avatar

Messages : 181
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 24
Localisation : Sur la plaine d'un plat pays en train de scruter le retour d'une légende des cieux

MessageSujet: Re: Recueil de gags   Ven 20 Avr - 22:54

Voyons voir ce premier gag du reboot de ma kohaï

...

Ok, une musique de ce jeu fabuleux qu'est Child of Light, ça commence bien


La discussion entre Fan et Makio est franchement mignonne.^^ (et je doute que Fan puisse devenir une plante. Par contre, devenir plus forte, c'est clair qu'elle va le devenir. )


Ah, le flash back du dernier délire. Classe, comme dirait Georges du "Fond de l'affaire" *ça n'a rien à voir* *TG*


"-…Bon et bien… c’est pas comme si j’avais le choix… de toute façon..(J’aurais voulu qu’Edward soit là… ou même m’sieur Kondo …><)"


Koji Kondo : Je suis là !

*pas ce Kondo là, andouille ! * Je sais *TG*



Bref, premier gag assez sympa pour ce remettre dans le bain

_________________
BURN IT DOOOOOWWWWWWNNNN !!!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
gaelrasengan
Plus cool que cool
Plus cool que cool
avatar

Messages : 181
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 24
Localisation : Sur la plaine d'un plat pays en train de scruter le retour d'une légende des cieux

MessageSujet: Re: Recueil de gags   Mar 8 Mai - 17:30

Vous l'attendiez avec impatience, hein ? COMMENT CA NON ? NE NIEZ PAS ! JE SAIS QUE VOUS NE TENEZ PLUS EN PL- *TG*

Bref, voici le nouvel épisode des aventures de mes persos. J'espère que ça vous plaira^^


On ne devient pas combattant. On EST combattant. Il suffit juste d'un peu de temps pour le découvrir.

https://www.youtube.com/watch?v=5c4x9M3v-ug
https://www.youtube.com/watch?v=OSNI28B0Kac


Les cloches de l'horloge retentirent dans la ville de Gardermiles. Une ville de Scarborough connue pour ses nombreux dédales de rues. Un vrai labyrinthe. Il n'est pas aisé d'y circuler et encore moins d'y vivre, mais on s'y fait. La nuit était tombé à cet endroit depuis presque une heure. Les derniers établissements fermèrent leur portes. En particulier la bibliothèque dont le bruit de la serrure résonnait dans la rue. La jeune bibliothécaire prit le chemin de sa maison.


Bibliothécaire : (Enfin fini ! Je vais pouvoir m'éloigner de ce silence quotidien pour deux bonnes semaines de congé. Une fois à la maison, ce soir, c'est pop corn et film d'horreur, héhé ! )


Les pas des escarpins de la jeune demoiselle raisonnaient sur le pavé des rues désertes. Tout était tranquille... un peu trop, en y repensant. Comme si quelque chose semblait se préparer. Mais peut-être étais-ce son imagination ?


*coupez la musique*


Soudain, un bruit sourd, comme si quelqu'un avait fracassé une bouteille en verre au sol, se fit entendre. La jeune bibliothécaire se retourna.


Bibliothécaire : ... Qui est là ?


Personne ne répondait. Elle continuait sa route, mais d'autres bruits étranges survirent. Des pas lents et une espèce d'objet lourd et métallique qui glissait sur le bitume. Sentant son rythme cardiaque s'accélérer, elle fit de même avec ses jambes et tenta de se cacher dans une impasse pendant que son mystérieux poursuivant s'éloigna. Elle poussa un soupire, avant qu'une main velue d'un être imposant, ne se mette sur sa bouche.


Bibliothécaire : Mmmh ! MMMMH !
??? : *passe la lame d'une hache sous son cou* Pas de bruit. Sinon, je vais te refaire une beauté, ma beauté !
Bibliothécaire : Mmmh... *tombe dans les pommes*


https://www.youtube.com/watch?v=R9L-o5Ietyo (Opening (juste la musique. Imaginez le visuel vous même *TG* )


https://youtu.be/WfAdh4iUGP4?t=39s


Meurtres en deux semaines ! Il y a un nouveau psychopathe en ville ! (partie 1)


Le matin s'était déjà levé dans la grande cité de Fubuki. Une belle matinée "d'Hiver passé" en perspective. Dans la maison des Yukito, le jeune ninja que nous connaissons bien, visiblement encore dans un sommeil profond est subitement interrompu par son réveil matin. Un bon coup de poing vigoureux le faisant valdinguer plus loin *NDL : C'est un réveil anti-choc prévu pour les haters de réveils* et il émergea tout en s'étirant et en bâillant.


Gael : Et voila, encore une journée qui commence avec un ninja épuisé. *se redresse* Je savais que je n'aurais pas dû regarder ce tournoi d'Hanafuda si tard... Mais c'était tellement passio-... *snif* *snif* Tiens ? Quelqu'un est en train de préparer le petit déjeuné ? (Serais-ce maman ? Impossible ! Elle sait bien que je peux me débrouiller pour ça. Et elle doit déjà être au travail depuis un moment...) ALORS C'EST QUI ???


Le jeune ninja accouru dans la cuisine, sans prendre le temps de se changer, ni même de mettre un pantalon. Arrivé dans la pièce (en slip), il tomba nez à nez avec Jasmine, avec un tablier, en train de servir à table plein de bonnes choses pour le petit dej'. Des pankakes au caramel, des gaufres à la cannelle et aux myrtilles, du pain perdu, des onigiris, dorayakis et d'autres choses plus classiques comme des céréales faites maison, du jus de pomme et du chocolat chaud.


https://www.youtube.com/watch?v=PwoWFOpHQHY

Jasmine : Ah ! Tu es enfin debout ? On devrait te rebaptiser Gael la marmotte. AHAHA !
Gael : C'est toi Jasmine ? Bonjour ! Je ne savais pas q- ^^


Gael s'arrêta net comme si il venait de penser à quelque chose. Il sentait que ses jambes étaient encore fraîches. En baissant les yeux vers le bas, il remarqua qu'il était en slip devant son amie de toujours.


https://youtu.be/uU3Z4qb2n0o?t=4s



Gael : AAAAAAAAAAAAIIIIIIIIE ! *met ses mains devant lui* Désolé Jasmine ! Ne regarde pas ! Je ne savais pas que tu étais là, je n'ai pas eu le temps de mettre un pantalon !
Jasmine : Hu ? *regarde* Ah, ça ? T'en fais pas. Je ne suis pas du genre timide. Tu peux rester comme ça devant moi, du moment que tu ne vas pas plus loin.
Gael : (Plus... Loin ? )
Jasmine : Allez, installes-toi et mange tant que c'est chaud. Tu en auras bien besoin avec ce qui t'attends aujourd'hui en matière de missions.
Gael : En matière de missions ? Tu sais donc ce qui m'attends aujourd'hui ?
Jasmine : Hé bien, pas vraiment. Mais je sais que ta mère m'a conseillé de te préparer un petit déjeuné copieux avant que mon resto n'ouvre et avant ta mission du jour.
Gael : Il doit y avoir une raison. En effet. Mais bref, je vais me remplir la bedaine, sans attendre ! Ca a l'air mortel, tout ces trucs !
Jasmine : Merci. J'ai rajouté deux trois recettes de mon resto, en plus de tout le reste. Tu en auras pour ton argent, même si c'est gratis.


Le jeune ninja s'installa et attaqua les pankakes et les onigiris en buvant son jus de pomme pendant que Jasmine rangeait la cuisine. Pendant qu'il le sirotait, un des chocolatines pains au chocolat, flottait devant ses yeux pour aller dans un coin de la pièce. Gael recracha sa boisson et se mit à hurler.


Gael : AAAAAAAAAAAH ! *saute au plafond* *se cogne la tête sur le mur avant de redescendre* C'est vrai ! Y a pas de lustre dans la cuisine ! *rétrécis avec sa technique Mini Mini* AAAAAAAAAAAAH ! *bondit et s'accroche à une des nattes de Jasmine*
Jasmine : Mais qu'est-ce- *saisit sa natte* Qu'est-ce qui te prend tout à coup ?
Gael : IIIIIIIII- IL Y A UN FANTÔME CHEZ MOI ! FAIS QUELQUE CHOSE ! *pointe le pain au chocolat qui flotte* REGARDE ! C'EST PAS NORMAL QUE LA NOURRITURE FASSE DES TRUCS AUSSI ZARBI !
Jasmine : AHAHAHAHAHA ! Mais décidément tu es trop ! Il n'y a aucun fantôme chez toi, voyons !
Gael : Alors... C'EST QUOI CE FOUTOIR ???
Jasmine : Shinyxx. Arrête de faire ton timide et de faire peur à Gael. Montre toi.
??? : D'accord. Je pense que c'est mieux comme ça.


Shinyxx, le compagnon animalier de Jasmine, apparu devant les deux ninjas, avec le pain au chocolat à la main.


Gael : *reprend sa taille* Jasmine ? Qui est-ce ?
Jasmine : J'avais oublié de te le présenter ces derniers temps. Gael, je te présente Shinyxx, mon animal de missions.
Gael : Ton animal ? Depuis quand les robots sont considérés comme étant des animaux ?
Shinyxx : Encore avec ce mot ? Mais vous avez quoi avec les robots, vous les humains ???
Gael : Hein ?
Jasmine : Malgré les apparences, Shinyxx n'est pas un robot. Il vient de la dimension Faunia et c'est à ça que ressemblent les habitants de son monde.^^
Gael : Hé bien. Sacré trouvaille. Où est-ce que tu es allée le chercher ?
Jasmine : Je te raconterai ça une autre fois. Dépêche toi de manger, tu va être en retard, sinon.
Gael : Oui, tu as raison. *mange à la vitesse de Son Goku*


*fin de la musique*


https://www.youtube.com/watch?v=6HKTSdhMD6A


Peu après, Gael se retrouva (dans sa tenue de ninja et le ventre bien rempli), devant sa mère, au temple Ryuuki. Elle lui expliqua la mission du jour.


Tsuki : Mon fils, cette fois-ci il va y avoir du très lourd pour la mission du jour.
Gael : Vraiment ?
Tsuki : Tout à fait. Ta mission va se dérouler à Gardermiles en Scarborough. Depuis deux semaines, plusieurs disparitions se sont succédées la nuit à cet endroit. Les premières fois, le mystérieux coupable n'a laissé aucune trace de ses méfaits. C'est à partir des derniers jours qu'il a commencé à "dévoiler" ses horreurs. Au moins quatre cadavres ont étés retrouvés avec le ventre ouvert et complètement vidés des organes vitaux.
Gael : Wow... si Jasmine était là, je pense qu'elle n'aurait pas supporté entendre toute cette histoire.
Tsuki : Au passage... est-ce que tu as bien mangé tout à l'heure ?
Gael : *tombe au sol (un peu comme dans cette scène https://scontent.fbru1-1.fna.fbcdn.net/v/t1.0-9/15542363_1142377715882230_7794734286789223223_n.png?oh=53c46e20b222de21ee1c6cf543026de5&oe=5AE6077A )* *se relève* Oui maman, c'était délicieux. Mais ne nous écartons pas du sujet.
Tsuki : Oui, excuse moi. *ahem* Les autorités de cette région n'ont rien trouvé de particulier comme indice, mais ils savent que le suspect commet ses méfaits la nuit.
Gael : SUPER ! J'ai qu'à y aller, lui tendre un piège et BAM ! Une nouvelle carte dans ma collection !
Tsuki : J'ai bien peur que cela ne soit impossible, mon petit ourson polaire.
Gael : COMMENT CA ??? MAIS JE SUIS PARFAITEMENT CAPABLE DE ME LE FAIRE !
Tsuki : NON ! Vu la gravité de ces meurtres récents et en ce qui concerne les quelques indices trouvés, ce psychopathe a l'air vraiment dangereux. En plus, cette mission est à la fois dans la catégorie "combat" et "recherche". Tu seras accompagné d'un partenaire.
Gael : Un partenaire ? Et par qui ?
Chibana : Par moi, mon cher !


Un flash de fumée apparu dans toute la pièce et Chibana Akizumi, la sensei de la classe de Gael, entra en scène ! https://image.noelshack.com/fichiers/2018/19/2/1525789997-chibana.png


Chibana : *prend la pose* Chibana Akizumi est dans la place ! *fait briller ses lunettes*
Gael : Chibana-Sensei ! C'est avec vous que je vais partir en mission ? Quand est-ce qu'on part ???
Tsuki : Avant que vous ne partiez, j'aimerais te donner quelque chose, mon fils.


Tsuki tendit une petite boite en bois renfermant cet objet. https://vignette.wikia.nocookie.net/finalfantasy/images/1/1e/Ivory_Flute_%28unused%29_FFIX_Art.jpg/revision/latest?cb=20130519113822


Gael : Qu'est-ce que c'est ? Une espèce de pipe en bois ? Je n'ai jamais fumé pourtant ! Je suis trop jeune !
Tsuki : Tu n'y es pas du tout, mon fils.
Chibana : Elle a raison, tu sais. Ce que tu tiens dans les main ne sert en aucun cas pour abîmer ses poumons. Il s'agit d'un appeau ninja. Instrument à vent traditionnel de notre village, il fut crée en 1840 par Akira Sarutobi, un inventeur de génie de notre glorieuse cité. Autrefois appelé Pokketo et utilisé pour l'usage musical et théâtral, les utilisateurs se rendaient compte au bout de plusieurs soufflets dans cette flûte que de nombreux oiseaux assistaient aux différentes représentations où on y jouait parmi tout les autres instruments. Finalement, Akira décida de créer un nouveau modèle de Pokketo pour l'usage ninja afin de permettre aux guerriers de Fubuki de créer des liens avec les animaux.^^
Gael : *s'est endormit*
Tsuki : Chibana ?^^'
Chibana : *claque des doigts devant lui*
Gael : *se réveille* HEIN QUOI ? Euh, oui oui, j'ai compris ce que c'est. Mais à quoi ça va me servir cette espèce de flute ninja ?
Tsuki : Hé bien, je suis heureuse de t'annoncer qu'il est temps que tu reçoives ton animal de missions.
Gael : KEWAAA ? SERIEUX ? Je... je vais avoir un animal de missions comme Jasmine et Ryu ?
Tsuki : Exactement. Cet animal en question était le miens quand j'étais encore kunoïchi il y a plus d'une dizaine d'années. Il s'appelait Sora. C'était un faucon nubilien. Il était remarquable, gracieux et très utile pour me mener à la réussite. Cependant, après avoir été élue chef du village, il s'est retiré de ses fonctions. Mais si tu joues un certain air avec cet appeau, il reviendra aussitôt. Je lui ai donné un code musical qu'il puisse reconnaître avant qu'il ne me quitte et je lui ai dit que son prochain équipier de missions sera mon futur fils.
Gael : C'est nickel tout ça ! Mais... tu ne m'as pas dit ce que je devais souffler là dedans.
Tsuki : Oh, tu trouveras bien vite, mon poussin. Saches que la réponse n'est jamais loin de toi.
Chibana : Je suis certaine que Tsuki a raison. Mais assez perdu de temps ! Allons à la gare pour commencer notre long trajet vers Gardermiles.
Gael : Vous avez raison, Sensei ! *prend une pose classe* Attention à toi l'éventreur de Gardermiles, car voici qu'arrive ton pire cauchemar ! Fubuki débarque pour t'arrêter !


*coupez la musique*


A suivre !

_________________
BURN IT DOOOOOWWWWWWNNNN !!!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Recueil de gags   

Revenir en haut Aller en bas
 
Recueil de gags
Revenir en haut 
Page 14 sur 14Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SMG :: Chefs D'oeuvres :: Fictions-
Sauter vers: