SMG

L'antre d'un univers de fous. A vos risques et périls.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Recueil de gags

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Fan'
Elue d'Iblis (admin)
Elue d'Iblis (admin)
avatar

Messages : 387
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 18
Localisation : Au QG de la Sainte-Cerise

MessageSujet: Re: Recueil de gags   Sam 12 Sep - 11:04

"Richou: Ouais, nous sommes très fiers de notre aquarium sous-terrain. "

Un Richou ne dit jamais 'ouais' voyons :(

C'est marrant le truc avec le thé où ils lisent le futur, ça me rappelle ce que ma mère faisait avec ses amies avec du café turc. *c'la tradition m'voyez* *tg*

Effron.T..... *meurt*

"L'autre Yolande: Tut tut tut. *Lui met une cerise dans la bouche*
Blaze*La mâche et l'avale*: ...Mmmh, c'est bon. "

MON DI-
"Blaze s'étonnait que Fan n'aie pas déjà envahie la maison pour lui voler la cerise.....mais elle ne savait pas si elle existait dans ce monde..."


"de gros melons d'eaux" *clin d'oeil* *tg*

Ola la fin avec l'autre Just... Problèmes incoming moi je dis. /PAN/

_________________


Lasciate ogni speranza, voi ch'entrate

"Deux hommes regardent à l'extérieur au travers des mêmes barreaux: l'un voit la boue, l'autre les étoiles."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://s-m-g.forumactif.org
gaelrasengan
Plus cool que cool
Plus cool que cool
avatar

Messages : 146
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 23
Localisation : Devine un peu pour voir.

MessageSujet: Re: Recueil de gags   Dim 13 Sep - 19:00

Confier ses rêves à Richou et Richa... j'aurais pas cru ça possible mais bon /PAN/

Ils se prennent pour Irma pour prédire l'avenir de Blaze ???

Enfin, ils ne sont pas dans le faux... ils ont vu une giraf- euh une des deux mains maléfiques /PAN/

En tout cas, ça m'a l'air vrai ce sois disant "rêve" avec ses autres parents... ET MÊME UN AUTRE JUST !!!

Sérieusement je comprends rien à ce quoi se passe

Me demande comment cette aventure va finir... y a beaucoup de questions qu'on se pose dans cette baraque^^' (surtout après l'histoire du petit fils de Mentali T)

_________________


2017 : L'année de la plate forme 3D !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Just-to-buy

avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 20
Localisation : En train de se taper des barres sur la planète de Donkey Kong.

MessageSujet: Re: Recueil de gags   Mer 23 Sep - 14:59

Réalité...rêve...folie? Partie 4


L'autre Just et Blaze sortent de la maison et se dirigent vers la maison à droite d'eux. Lorsque l'autre mère de Blaze avait mentionné "spectacle de cirque" , sa fille savait bien de quoi elle parlait. Ça signifiait qu'un autre "Mantali T." se trouvait aussi dans ce monde.


Les deux personnes marchaient séparément, sans se tenir la main et discutaient.


Blaze: Pour quelqu'un qui n'a pas de pyromanie, je te trouve de bonne humeur.
L'autre Just: Je ne vois pas en quoi ce serait utile, personnellement je suis très heureux sans.
Blaze: Je peux te poser une question?
L'autre Just: Vas-y.
Blaze: Est-ce que ça t'a fait mal quand elle t'a enlevé tes instincts de feux?


Même s'il a choisi de ne pas répondre à cette question sous un long silence, l'autre Just gardait néanmoins le sourire, il avait un but: être heureux.


Rendu devant la maison de l'autre Mantali T. , Blaze commence à cogner, la porte fait une grande rotation, emmenant Blaze et l'autre Just à l'intérieur de la maison, comme une dalle pivotante.


L'intérieur de la maison n'avait pas du tout l'air pauvre, elle commençait par un long couloir menant vers une grande tente blanche et rouge. Il y avait des aliments à se procurer sur place dans le chemin. Il y avait deux rangées de 4 canons dans le couloir, et dans le fond, une machine à pop-corn était fait en poule mécanique qui picossait du maïs, derrière lui, il y avait des sacs à popcorn dans laquelle se vidait du popcorn par son......


Blaze: .... *Se dirige vers le distributeur de popcorn*
L'autre Just: *Appuie son pied sur une pédale d'un canon, il en sort une barbe à papa* Ooooh, un buffet à volonté.


Blaze prend un sac popcorn, elle entend plusieurs bruits de tirs venant de derrière elle....elle savait que c'était l'autre Just qui s'amusait avec les canons de barbe-à-papa, pourtant, elle eut quand même le fou rire quand elle le voyait recouvert de barbe-à-papa. L'autre Yoshi noir hausse les épaules en souriant.


Blaze: Tu as vraiment l'air ridicule.
Just: Peut-être, mais je suis un buffet à volonté, ma vie est accomplie.


Une lumière s'alluma vers la tente.


Blaze: Viens, ça va commencer!


Blaze et son "ami" se dirigent à l'intérieur de la tente où tout était coloré en jaune et rouge. Pendant ce temps, Mentali T. présente son spectacle.


Mesdammes et messieurs, pour vous chatouiller les yeux, les oreilles, faire boum-boum dans vos coeurs et ouf-ouf dans vos poumons.
Moi, Mantali T. , je vous présente mon zextraordinaire, époustouriflant, formidalitable, cirque de gerbilles voltigeuses!



...Durant tout le spectacle, l'autre Just était émerveillé et applaudissait, Blaze l'était un peu aussi, mais elle avait 16 ans, elle n'était plus aussi excitée que dans son enfance. ...N'empêche, c'était rare de voir des gerbilles habillés comme des joueurs d'instruments dans un défilé, en voir un commander les autres en équilibre sur un ballon avec une baguette....pendant la plupart du spectacle, Just décollait plusieurs barbes-à-papa sur lui et les mangeait.


Blaze: ....T'as pas peur de vomir?
L'autre Just: Si tu veux, tu peux en prendre un peu.
Blaze: ....D'accord! *Prend une barbe-à-papa*


....Trop de détails inutiles à raconter pour un spectacle pas si grandiose que ça.


Bref, à la fin du spectacle, Mentali T. arrive sur la scène, habillé en magicien avec un GRAND chapeau haut-de-forme. Il tend ses bras sur le sol en direction des gerbilles. Tous, sauf la gerbille commandante, rentre dans les manches de Mentali T. , comme par magie. Le vieux Toad prend ensuite la gerbille commandante, la place sur sa tête et met son haut-de-forme par-dessus.


Le Mentali T. de ce monde avait plus d'éclat de vivre que celui que Blaze connaissait, sa barbe était un peu moins emmêlée, ses problèmes de dos ne paraissaient pas du tout, et, comme tous les "autres personnes", il avait des billes noir brillant à la place des yeux.


L'autre Just*Applaudit, il lui restait une barbe-à-papa sur la tête*: Oui, bravo, c'était formidable!
Blaze: ....J'avoue que jusqu'à maintenant, c'est la meilleure chose positive qui me soit arrivée de ma journée
L'autre Mentali T.:  N'importe quoi pour te mettre de bonne humeur ma chère Blaze, tu es la bienvenue en tout temps dans ma demeure, toi et ton petit ami.
Blaze*Rougit un peu*: Ce n'est pas vraiment mon petit ami, en fait, ce n'est qu'une cop-
L'autre Mentali T.*Pose son doigt devant la bouche de Blaze, l'interrompant*: Les choses changent, ma tendre, ne vis pas dans le passé et apprécie le moment présent...dans tout rêve heureux, il y a une réalité...


Ou... "...Il y a toujours une vérité dans un fond de mensonge..."


Blaze était un peu surprise de ce message, mais opine néanmoins de la tête. Elle se fait donner une petite tape dans le dos par un autre Just souriant, celle-ci, timide, lui rendit.


Mentali T.: Passe une bonne nuit, chère Blaze. *Lui prend sa main et l'embrasse*


Coupure direct dans la chambre de Blaze, dans la maison de ses autres parents, son autre mère vient de l'embrasser sur le front. Ses autres parents sont devant elle avec l'autre Just, qui a encore une barbe à papa sur la tête. L'autre Fernand décolle la sucrerie du Yoshi Noir et la mange. Blaze regarde les trois, avec un sourire hésitant, et s'endort...


...Pourquoi hésiter encore? Ce n'est pas parfait pour toi? Je vais arranger ça...on est là pour toi...


....Si c'est un rêve...alors pourquoi je veux tant que ce soit une réalité? ....Je n'ai jamais été aussi heureuse...
Ce n'est pas un rêve...j'en suis sûre.



Le lendemain matin, Blaze se réveille, comme la première fois, dans la chambre de SA maison, avec les mêmes murs ternes. En se réveillant et en voyant l'endroit, elle semblait être moins confuse et plus déçue que la première fois, Just était encore réveillé le premier et la poupée à son effigie était encore sur sa table de chevet. Elle quitta tout de suite son lit et alla voir la porte condamnée pour l'ouvrir, mais...


Blaze*Tire*: Verrouillée?


Blaze continua à tirer de toutes ses forces, mais rien y fait. La voix de Just l'appela ensuite.


Just: Blaze? Tu est réveillée?


Non, je suis somnambule le matin...


Blaze*Affiche un petit sourire*: Je suis là, Just, j'arrive!


Blaze arrive dans la cuisine, gardant son sourire. Just lui préparait des oeufs pour le petit-déjeuner. Just n'était pas un expert en cuisinier, il rendait juste service à sa chérie pour traverser cette épreuve difficile.


Just: Bien dormi?
Blaze: ...Ouais, j'ai encore fait un rêve cette nuit.


Just gardait un petit silence neutre, mais il reprenait son sourire quelques secondes après. Blaze était quelque peu nerveuse et son sourire commençait à trembler.


Pourquoi....pourquoi tu as fait ça?


Just: Tu me raconteras ça en chemin. Je vais voir un peu les forumeurs aujourd'hui. Et je t'amène avec moi, je ne vais pas te laisser toute seule ici. =3
Blaze: Tu es gentil...


...alors pourquoi avoir fait ça?


Durant le temps passé avec les forumeurs, Blaze n'a quasiment pas décroché un mot de tout le trajet...Je sais bien, lorsqu'elle est avec les forumeurs, c'est normal qu'elle ne parlait pas souvent, mais là, le silence semblait beaucoup plus isolé que d'habitude. Les forumeurs qui la voyaient lui faisaient quelques questions/remarques.


Gael: ...Qu'est-ce qui ne va pas?
Kirb: Tu aimes pas être dans la nature?
Manji: Laissez-la, elle aime juste être seule.
Cam: ...D'un côté, je peux la comprendre....
Fan: Aller, viens t'isoler dans un endroit lugubre avec moi, ça fait bg. <3


Plus Blaze passait de temps ici, plus l'envie de rester dans l'autre monde lui venait de plus en plus à l'idée. Elle ne se sentait pas bien, elle ne s'est jamais sentie bien depuis le départ de ses parents. Même quand Just prenait soin d'elle elle restait déprimée et antisociale, pourtant, il faisait de son mieux pour la rendre heureuse.


Lors de la fin de l'après-midi, sur le chemin du retour, Just marchait avec Blaze vers la maison. Il la regardait d'un regard un peu déçu...


L'heure est venu...


Just: Je sais que tu es déprimée, mais tu aurais pu au moins faire un effort. Tu aurais pu essayer de parler et t'initier aux conversations.
Blaze: ....Je n'avais pas demandé de venir ici.
Just: Mais je ne voulais pas te laisser seule et tu le sais. Tu aurais pu au moins leur raconter tes deux rêves, ce ne sont pas les meilleurs sujets, mais c'est mieux que de rester à rien dire.
Blaze: J'ai toujours été timide, tu le sais...
Just: Non, on ne parle plus de timidité...est-ce que je peux savoir ce qui se passe avec toi?


Les deux rentrent dans la maison, continuant la discussion dans la cuisine.


Blaze: ...
Just: Je sais que la mort de tes parents n'est pas facile, mais tu n'as pas l'air d'essayer de passer par-dessus.
Blaze: Tu as encore tes parents toi, tu peux pas comprendre, s'ils étaient morts, tu comprendrais.
Just: J'essaie vraiment de comprendre, mais on dirait que c'est impossible de te parler. Je suis obligé de te consoler parce que dès que je veux en parler, ça te rend triste...
Blaze: ....J'aurais juste voulu que les choses soient différentes, que toute cette histoire de mort ne soit jamais arrivée.
Just*Air un peu maussade*: ....Comme dans ton rêve?


-Léger silence-


Just: Blaze, j'espère que tu ne penses pas que ce rêve est réalité?
Blaze: ....On ne peut rien te cacher.
Just: Je me demandais aussi pourquoi les deux matins tu vérifiais la porte condamnée, pourquoi tu avais tout le temps les yeux dessus. La deuxième fois je l'ai verrouillé parce que j'avais trouvé de la merde par terre, j'ai donc nettoyé et verrouillé, je voulais pas que les souris entrent....
Blaze: ...Dis-moi la vérité!
Just: Qu-
Blaze: La deuxième raison que tu as verrouillé cette porte? é_é
Just: ....Tu commences à m'inquiéter Blaze, ce que tu m'as raconté est joyeux, mais derrière cette utopie se cache un sort qui commence à te conduire à la folie! Je ne te reconnais plus! Tu souhaites que tout soit parfait et quand tu m'as raconté ta vision de l'autre Just, tu commençais à être trop empathique.
Blaze: ...Ne me dis pas que tu es jaloux d'une autre version de toi?


Just commence un peu à perdre la tête, Blaze s'assoie sur une chaise face à la table, mine légèrement basse.


Just: Ce n'est pas une question d'être jaloux. Pourquoi tu veux que tout soit meilleur alors que je veux t'aider? Tout le monde essaie de t'aider et de te comprendre et tu te renfermes sur toi-même, et disons que ces rêves ne t'aident p-
Blaze*Lève la tête, sort une partie de sa colère en cognant ses deux poings contre la table et en se relevant brusquement*: ÇA SUFFIT!


Just était surpris de la soudaine colère de Blaze, il ne voulait pas la provoquer, ni provoquer une dispute, il voulait juste comprendre....malheureusement, il n'était pas Blaze et vice-versa, les deux ne pouvaient pas se comprendre entre la simplicité et les complications psychologiques. ....La surprise fit un effet tremblotant sur Just.


Blaze*Pointe Just*: Je ne fais pas des rêves dangereux, compris? Ces rêves sont ce qui m'ont rendus la plus heureuse depuis le départ de mes parents. Même si tu essaies de m'aider, je ne suis plus sûre que tu pourras y changer quelque chose. Il n'y a que moi pour essayer de passer par-dessus ce problème! Alors en attendant, j'ai les "rêves" pour me tenir compagnie, et je ne laisserai personne enlever cette vision d'espoir qui me reste!
Just: ....Alors c'est comme ça que tu me remercies? Après toutes ces années que j'ai passé avec toi et tous les efforts que j'ai fait pour changer et te plaire sans cesse?


Le regard inquiet de Just se changeait vite en regard méprisant, Blaze avait honte dans sa tête d'avoir engueulée ainsi son petit ami, mais de l'extérieur...elle ne faisait que tourner le dos à Just, à continuer d'espérer que ce rêve soit réalité...


...Nous sommes là pour toi...


Un long silence survint...Just voulait en placer une....mais il ne voulait pas empirer la dispute, à la place, il ferma les yeux, en soupirant.


Just: J'ai compris....écoute, je...je vais te laisser un peu seule, le temps que j'aille faire quelques courses sans voler quoi que ce soit, en toute personne humaine. Et à mon retour, on va discuter de tout ça calmement, et si tout se passe bien et que chacun aura retrouvé sa tête, je te promets que je vais me rattraper, vu que tu ne sembles toujours pas être satisfaite....
Blaze: ....Je ne suis plus sûre que ça pourra réellement se régler, même en y mettant tout ton effort...


Just se dirige vers la porte de sortie.


Just: ...Considère-toi chanceuse que je ne te laisse pas complètement tomber...
Blaze: ...
Just*Ouvre la porte*: Je n'en ai pas pour longtemps. *La ferme*


Blaze resta silencieuse et seule, tête baissée durant quelque temps...elle resta immobile avant de prendre la décision risquée...


...Ce sera tout le contraire de mon côté...


Blaze entendait une voix l'appeler, et ne pouvait pas s'empêcher d'espérer que ce soit réel...
Elle fouilla dans le tiroir de sa cuisine, mais ne trouvait pas la clé, Just l'avait suspendu au-dessus de la plus haute porte d'armoire. Elle se mit à escalader le comptoir pour aller la chercher.


Nous t'attendons...


Une fois la clé prise, elle se dirige vers la porte condamnée. Elle déverrouille la porte, l'ouvre en fermant les yeux et en croisant les doigts.


Blaze*Sent une lueur colorée lui traverser la peau, ouvre les yeux*: ....Oui!


Ce n'était plus un tas de briques qui l'attendait, mais un long couloir multicolore...comme dans ses deux rêves...
Elle se pinça, ce n'était pas un rêve on dirait....mais elle était encore hésitante....elle avait besoin de faire un autre geste qui fait mal pour être sûr d'être bel et bien réveillée...
Elle pensait à se donner un coup de marteau sur la main, mais c'était un peu trop....elle se donnait une pichenette d'ongle à la place.


Blaze: Je savais que ce n'était pas un rêve..... =3


Blaze s'agenouilla et passa dans le couloir...par la fenêtre, le chomp errant la regarda entrer et baissa la tête...


Il sait...


-----------


Arrivé dans la maison de l'autre monde, Blaze continua de se pincer pour être sûre que ce n'était pas un rêve. Elle se dirige vers la cuisine, qui est déserte, mais il y a un bon dîner sur la table, avec un petit mot.


"Ma chère Blaze
Richa et Richou sont en train d'ouvrir un petit restaurant nommé "le klassebas populaire" chez eux, servant de la soupe gratuitement pour aider les pauvres. Après avoir mangé, si tu allais les encourager et revenir ici après? Nous t'attendrons à ton retour
Bisou, maman"



Plus tard, Blaze sort de la maison, il faisait souvent noir dans ce monde....sûrement parce que tout est plus magique le soir, avec les étoiles, les lueurs de la pleine lune...les lumières qui s'allument.


En marchant tranquillement, elle croise soudainement un chomp errant....exactement pareil à celui qu'elle connaissait.


Blaze: ....Tiens, salut, Efron T. a un chomp dans ton genre...
Chomp errant: ...
Blaze: ....Pas celui qui se trouve dans ce monde, celui d'où je viens....


Blaze regardait le chomp errant de plus près...étrangement....il était VRAIMENT pareil, pas une couleur de différence...même pas de billes à la place des yeux.


Blaze: ....Tu es sûrement "l'autre chomp errant" pas vrai?
Chomp errant*D'un ton grave*: ....Non....


Ce fut quasiment la crise cardiaque....Blaze reculait, surprise qu'un chomp errant, un animal, lui aie VRAIMENT répondu en parlant plutôt qu'en aboyant...
Cette voix grave que le chomp avait, ne correspondait pas avec son allure de chien...


Chomp errant: Je ne suis l'autre de personne, je suis moi, c'est tout...


...Il agit comme un chat, aussi...


Blaze: ...Hum, OK, je vois que tu n'as pas de billes à la place des yeux...mais...si tu es le même petit chomp errant, comment tu peux parler?
Chomp errant: C'est comme ça, voilà tout, ou la réponse que j'entends souvent: C'est la magie de Disney.
Blaze: ....Mais...je ne t'ai jamais entendu parler dans le vrai monde!
Chomp errant: Je sais, alors pourquoi penses-tu que je t'ai suivi dans ce monde utopique où tout est possible? Les animaux qui parlent sont aussi possibles....
Blaze: ...Me...suivre? ....Dis-moi, tu connais cet endroit?


Le chomp errant marche autour de Blaze en regardant plusieurs fois le paysage.


Chomp errant: J'ai connu cet endroit bien avant que tu arrives...tu n'es pas la seule....et je peux maintenant t'avertir....
Blaze: ...
Chomp errant*Subtilise le message avec un autre sujet*: .....C'est un jeu entre elle et moi depuis mon arrivée....elle a horreur des chomps et elle essaie de me chasser....mais sans succès, je vais et je viens à ma guise.
Blaze: Elle?


Blaze commence à comprendre rapidement...


Blaze: Tu parles de mon autre mère? Elle déteste les chomps? Alors qu'elle est si douce et gentille avec son entourage?


Le chomp errant commence à rire, ce n'était un plein rire joyeux du genre "hahahahaha" , mais plus un rire sournois du genre "mh mh mh mh mh" , il se place devant la porte de la maison.


Chomp errant: Tu as encore l'âme d'un mioche à ton âge: tu t'imagines que ce monde est un rêve devenu réalité, que tu seras toujours heureuse et que tous tes problèmes seront réglés? ....Mais tu te trompes! Tu te fais manipuler...
Blaze: Comment tu peux en être certain?
Chomp errant: C'est l'autre Just qui me l'a dit...
Blaze: ....Ça m'étonnerait, jamais un être aussi gentil et sans-vice que lui pourrait dire une telle chose.
Chomp errant: Je vois......Ainsi donc tu l'apprécies plus que la version originale?
Blaze: Ben... *Rougit un peu* c'est juste qu'il me surprend...c'est tout...
Chomp errant: Ne te mens pas à toi-même...


Le chomp errant lança un autre rire sournois...


Chomp errant: À ta place, je ferais attention de ne jamais en vouloir ou en attendre toujours plus de mon entourage, de faire attention à ce que je souhaite....parce que la perfection n'existe pas! Même dans la chose ou la personne que tu évalues être la plus parfaite et la meilleure du monde!
Blaze: ....


Le chomp errant s'en allait en dire plus à Blaze, mais il entend soudainement des bruits de pas.


Chomp errant: ....J'entends un bruit!
Blaze: Attends...
Chomp errant: Il faut que je me sauve, mais on se reverra, ici ou dans le vrai monde dépendamment de la tournure des choses...


Le chomp errant se sauve, laissant Blaze sans voix...


...........


Rendu dans la maison de l'autre Richa et l'autre Richou, Blaze cherche le petit restaurant, en y entrant...c'était rempli de Toads pauvres avec des billes à la places de yeux. Des aigles avec des billes à la place des yeux aidaient l'autre "duo riche" à servir la soupe.
Elle s'en allait leur parler, mais une voix l'interpellait.


???: Hé Blaze!


Blaze reconnaissait cette voix avec un accent...elle regardait partout, mais elle ne le voyait pas.


???: Devant toi!


Un humain était assis à une autre table, lui envoyant la main....Cet humain avait les cheveux noirs courts, recouvrant le 1/5 de ses oreilles, arrêtant à sa nuque et avec un peu d'épaisseur. Malgré que ce restaurant était pour aider les pauvres, il était un peu trop bien habillé, peut-être que lui aussi était venu pour encourager...


....Il avait une taille assez grande, la peau beige clair, des billes noires à la place de yeux qui scintillaient. Il portait une chemise carreauté bleu foncé avec une cravate blanche, des pantalons noirs moulants....


Blaze, avec grande hésitation, vient s'asseoir à la même table que lui, juste devant.


Blaze: ...On se connait? Parce que j'ai entendu la voix de Just, je pensais qu'il était ic-
???: Ma chérie, c'est moi, Just!
Blaze: ....Tu veux dire: "L'autre Just" ?
L'autre Just: Si tu préfères....


...Blaze ne savait vraiment pas quoi dire, il était complètement méconnaissable, la dernière fois qu'elle l'avait vu, c'était un Yoshi noir, et maintenant, le voilà en humain, tout gentil, beau du visage et mince.
Elle bégayait par incompréhension, mais aussi par timidité, se sachant pas quoi dire...elle repensait à la voix qu'elle avait entendu dans sa tête avant son dernier sommeil...


...Ce n'est pas parfait pour toi? Je vais arranger ça...on est là pour toi...


----------------


-See you next time, f*cker- <--- Message d'à suivre qui casse tout /PAN/

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCVQ8_RWrCUw7ydh0KwdXgIA
Clésé
Seigneur Meow
Seigneur Meow
avatar

Messages : 244
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 21
Localisation : Moscou, Texas

MessageSujet: Re: Recueil de gags   Mer 23 Sep - 17:30

Un canon qui tire de la barbe à papa, mais bordel tu fous ça dans les mains des forumeurs, ils déclarent la 3ème guerre mondiale avec


"....Trop de détails inutiles à raconter pour un spectacle pas si grandiose que ça."
Ca c'est sûr, quand t'as les gerbilles mutantes juste avant, le reste est tout plat "

"Richa et Richou sont en train d'ouvrir un petit restaurant nommé "le klassebas populaire" chez eux" Le nom
Le chomp qui ressort un peu le même discours que le vrai Just, mais qui la domine, BG
Et j'aime bien aussi comment l'autre Just maintenant métamorphosé se présente en mode "COUCOU 8D"

_________________


Première apparition de Priam en fic:
Seconde apparition de Priam en fic:
Partie de la fic centrée sur Priam:
Je suis un homme en COLERE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fan'
Elue d'Iblis (admin)
Elue d'Iblis (admin)
avatar

Messages : 387
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 18
Localisation : Au QG de la Sainte-Cerise

MessageSujet: Re: Recueil de gags   Mer 23 Sep - 19:46

Wa, tout ce qui se passe commence à nous rendre encore plus confus alors que Blaze est de moins en moins choquée :(

"Fan: Aller, viens t'isoler dans un endroit lugubre avec moi, ça fait bg. <3 " Je sais pas pourquoi mais je l'ai imaginée dire ça avec une voix de psychopathe...

Après la petite scène avec les forumeurs on comprend d'un coup vraiment mieux, Just nous aide à suivre la route 8D
....Oh bordel avec ce qui se passe entre le chomp et la "mère" je comprends un peu plus et je sens la merde arriver.
Vraiment. *tg*

ET JUST EN HUMAINF ZIEFJOJIOZE JE VEUX LE DESSINER UN JOUUUR /PAN/


_________________


Lasciate ogni speranza, voi ch'entrate

"Deux hommes regardent à l'extérieur au travers des mêmes barreaux: l'un voit la boue, l'autre les étoiles."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://s-m-g.forumactif.org
gaelrasengan
Plus cool que cool
Plus cool que cool
avatar

Messages : 146
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 23
Localisation : Devine un peu pour voir.

MessageSujet: Re: Recueil de gags   Mer 23 Sep - 20:12

Je ne reconnais plus du tout Blaze, là

Et malgré tout ce que le chomp lui a dit, elle ne s'est pas enfuie pour rester dans le monde réel à jamais... POURQUOI TU T'OBSTINES TANT A NOUS ABANDONNER ???

J'espère que la fin est proche... (et qu'elle sera positive) car ils vont finir par la changer complètement (déjà qu'elle s'est énervé alors que je l'ai jamais vue comme ça )

Et je ne sais pas du tout qui tire les ficelles de tout ça !!! (ni qui sont ces voix off entre quelques paragraphes)

Bref, restons positifs. Ce n'est qu'un gag "parodiant" (ou s'inspirant de ?) Coraline. Ca ne risque pas de changer grand chose dans l'histoire^^

_________________


2017 : L'année de la plate forme 3D !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Just-to-buy

avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 20
Localisation : En train de se taper des barres sur la planète de Donkey Kong.

MessageSujet: Re: Recueil de gags   Ven 25 Sep - 1:19

Réalité...rêve...folie? Partie 5


L'autre Just: ....Quelque chose ne va pas?
Blaze: ....Non...ça va, je suis juste sous le choc que tu sois humain.... Je vais m'habituer....plutôt rapidement. *Léger sourire*


Pour détendre l'atmosphère, l'autre Just et Blaze passèrent la majorité du temps à discuter de tout et de rien.


L'autre Richou*Derrière le comptoir*: Hum, Richa, vois-tu ceci?
L'autre Richa: Il semble que ce merveilleux couple est en train de passer un délicieux moment...hum, j'ai une petite idée.


Même s'ils avaient encore l'allure de riche, ils semblaient moins constipés et snobs dans leur parole et leur agissement social....


L'autre Richa: Goélands, allez mettre une rose sur la table et demandez au pianiste de jouer de la musique romantique.


Deux goélands volent en symétrie au bout d'un moment avant de se séparer pour qu'un aille s'occuper du pianiste et l'autre, chercher une rose dans le jardin.


Le pianiste joue de la musique.


L'autre Richa*Se dirige vers la table de Just et Blaze après que la rose soit déposée*: Cadeau de la maison, votre petite amie appréciera.
L'autre Just: Merci, vous savez, Blaze est une fille bourrée de talents malgré sa timidité, elle pourrait faire une bonne serveuse.
Blaze: ....Vous....vous le pensez vraiment?
L'autre Just: Oui, en plus, c'a en lien aux personnes en difficulté financières, tu seras parfaite.
Blaze: C'est gentil, mais pour l'instant je préfère m'abstenir...
L'autre Richa: Très bien, de toute façon, nous ne sommes pas en demande d'employés, mais si nous avons un créneau, on vous le laisse.
Blaze: Je vous remercie.
L'autre Richa: Besoin d'autre chose?
L'autre Just: Non merci, je vais aller ramener Blaze chez elle, on vous laisse gérer ça.
L'autre Richa: D'accord, quand vous voulez.


Fin de la musique


Après avoir quitté le restaurant, Blaze et Just humain marchent ensemble. Just a la rose à la main et la fixe avec le sourire.


Blaze: Tu me ramènes déjà chez moi? Tu ne veux pas visiter d'autres endroits?
L'autre Just: Je suppose que tu dois être exténuée suite à tant de branle-bas.
Blaze: ...C'est vrai, et il commence à faire sombre.
L'autre Just: Alors je te ramène chez toi.


Blaze et Just ne se disent rien pendant un moment avant que celui-ci remette la rose à Blaze.


L'autre Just: Tu veux la garder?


Cette voix...la même que le Just que Blaze a connu, mais se voulant plus rassurante, plus....sexy aussi, ça collait bien à son apparence humaine et souriante.


Blaze*Rougit un peu*: Ouais je veux bien.  *La prend*
L'autre Just*Son sourire diminue un peu, mais encore de bonne humeur*: ...Dis-moi...est-ce que tu comptes rester dans ce monde?
Blaze: ...Disons que j'ai eu une dure journée, et le fait que j'apprenne que ce monde est réel me fait du bien, je compte peut-être passer plus de temps ici...
L'autre Just: ....Je vois...


Rendu près de la maison de Blaze, l'autre Just, avec encore le petit sourire, prend la main de Blaze et l'arrête.


L'autre Just: ....Est-ce que tu m'aimes?
Blaze*Rougit un peu*: ....Bah....oui, bien sûr, tu es sympathique et gentil, mais j'ai dé-


Blaze n'a même pas le temps de finir sa phrase qu'elle se fait serrer par l'autre Just, les bras autour d'elle, ses joues collés contre les siennes. Il se permettait même de l'embrasser sur la joue. ...Blaze souriait pendant quelques instants, perdus, elle n'était pas habitué de se faire câliner par autant de minceur, et se faire embrasser par une vraie bouche...


L'autre Just termina son étreinte et regardait Blaze en souriant, Blaze était encore souriante elle aussi, mais tout à coup, elle venait de penser à ce qui vient de se passer...à son petit ami qui, à l'heure actuelle, devait sûrement rentrer et l'attendre....elle qu'elle n'a pas osé se débarrasser de l'étreinte d'un inconnu qu'elle connaissait néanmoins...


L'autre Just: Je veux juste que tu saches que moi aussi je t'aime et que je n'ai pas regretté ces moments passés avec toi, peu importe la situation.
Blaze: ...D'accord...


Les autres parents sortent de chez Blaze et la voient avec Just, Blaze se dirige vers eux.
L'autre Yolande portait une tenue un peu plus chic, à la place d'un simple chandail bleu et un pantalon, elle portait une robe noire avec ceinture noire et des pois bleus....les couleurs qui ne se mélangent pas du tout...pas de mode à suivre aux 10 secondes dans un monde parfait.


L'autre Yolande: Ah, te voilà, alors, comment s'est passé ta soirée?
Blaze: C'était génial, Richa et Richou sont vraiment gentils, ils m'ont offert d'être serveuse, je ne m'attendais pas à ce qu'ils soient gentils malgré leur statut de richesse, il y avait des goélands, les pauvres étaient ravis....


Pendant que Blaze racontait sa journée, dos à l'autre Just, les autres parents voyaient quelque chose que Blaze ne voyait pas...


....Le sourire de l'autre Just...s'était complètement effacé. pour se changer en air triste et désolé. Les mains dans les poches, il regardait Blaze avec ce qui semblait être dessiné dans ses yeux en billes et sa bouche: tout le regret du monde....


L'autre Yolande: Bon, viens à table, on a une petite surprise pour toi.
Blaze: D'accord *Se tourne vers Just, qui vient tout juste de recommencer à sourire* bye Just.


Pendant que l'autre Fernand fait rentrer Blaze, l'autre Yolande regarde l'autre Just un peu sévèrement. Son sourire s'est encore effacé... Les deux ne disaient rien, leur regard en disant long. Après quelques instants, l'autre mère lui fait signe de sourire....souriant elle aussi....avant de fermer la porte.


Dans la maison, Blaze est assise sur la table. L'autre mère et père s'assoient avec elle.


L'autre Yolande: Tu te plais bien ici n'est-ce pas? Tu peux rester à tout jamais, si tu en as envie.
L'autre Fernand: On chantera, on dansera, maman te cuisinera les recettes que tu préfères et tu passeras du bon temps avec Just...
Blaze: Ces temps-ci, j'avoue que ça me ferait du bien de changer un peu...
L'autre Yolande: Je suis ravie d'entendre ça, mais avant de pouvoir rester, tu n'as qu'une minuscule petite chose à faire.
Blaze: Ah bon, quoi?
L'autre Fernand: Surprise, regarde, maman sort la boîte!


La boîte hexagonale que tenait Yolande était emballée comme un cadeau avec du ruban rouge, elle le donna à Blaze.


L'autre Yolande: ....Pour toi! Notre poupée adorée.... =3


Blaze, impatiente, déballe l'emballage et ouvre la boîte pour retrouver....deux billes noires...ainsi qu'une bobine de fil avec une aiguille. Le sourire de Blaze s'efface, elle ne comprenait pas...


L'autre Yolande: Le noir est de coutume, mais y'a rose si tu préfères! *Pointe ses billes en yeux qui se changent en rose* Ou....bleu...vert...


L'autre Yolande énonçait un tas de couleurs, les billes d'elle, de l'autre père, et ceux au fond de la boîte n'arrêtait pas de changer de couleur. Les parents de Blaze la regardaient en se penchant vers elle, attendant sa réponse...la jeune fille commençait à être terrorisé, elle regardait ses autres parents, la bouche ouverte, comprenant peu à peu...ce n'était pas un simple quiproquo, dans ses yeux se tenait la plus grande frayeur du monde...


L'autre Yolande: Ou caramel? *Promène son index sur ses "yeux" * Non...ça me rendrait jalouse...


Non....non.....NOOOON!


Blaze: JAMAIS! *Repousse la boîte aux parents, terrorisée* Vous ne me coudrez pas de billes à la place des yeux!


Les autres parents ne répondaient même pas à Blaze en haussant le ton, ils gardaient le même sourire et regard rassurant...


L'autre Yolande: Oh mais tu dois dire oui, si tu tiens à rester chez nous.
L'autre Fernand*Prend l'aiguille*: L'aiguille est si pointue que tu ne vas rien sent *Se pique le doigt* AIE ÇA FAIT....rien.
L'autre Yolande: *Palmface subtil* *Reprend la parole, se lève et s'approche de Blaze* C'est à toi de décider, nous voulons seulement ton bien, Blaze.


J'en ai trop su...


Blaze*Se lève*: Je vais aller me coucher.
L'autre Fernand: Quoi? Maintenant? Mais tu n'as pas pris de douche.
Blaze: C'est une fatigue vraiment trop profonde. *Recule vers la sortie de la cuisine* *Baille* J'ai du mal à rester réveillée, la nuit porte conseil.
L'autre Yolande: ...Oh, d'accord. Tu veux que je te borde?


Blaze reculait légèrement de plus en vite, elle commençait à avoir un sourire très nerveux avec de la transpiration...


Blaze: Vous êtes gentils, mais vous avez déjà été très attentionn-


Blaze n'avait pas vu que son autre mère s'était rapidement déplacé derrière elle, l'arrêtant. L'autre Fernand vient la rejoindre.


L'autre Yolande: C'est tout naturel voyons....moi et ton papa. *Le serre contre elle* Nous ne nous faisons aucune inquiétude pour toi...


L'autre Yolande s'avance lentement vers Blaze, s'agenouillant, lui caressant les cheveux avant de promener ses doigts autour de ses yeux.


L'autre Yolande: Tu verras bientôt les choses, à notre façon.
Blaze: (Bonjour le message subtil) ....o_o


Les autres parents laissent Blaze partir, celle-ci se dirige en direction de sa chambre. Elle attend que ses autres parents n'aient plus les "yeux" sur elle....avant de piquer un sprint immédiat vers sa chambre en claquant la porte. Les oiseaux volant près du plafond viennent lui parler.


Oiseaux: Qu'est-ce qui ne va pas, Blaze, veux-tu en parler? Nous t'écoutons?


Blaze prend les oiseaux, ne tombant pas dans le panneau une 2e fois, et les lance contre le mur d'une grande puissance.


Peluche: La violence n'est pas une manière de régler les choses, parlons-en.
Blaze: La ferme! Je vais pas me laisser berner une autre fois!


Blaze prend toutes les peluches vivantes et les arrache, un par un, avant de les enfouir sous le lit, elle prend ensuite les deux tables de chevet et un tabouret pour bloquer la porte, ne voulant pas que ses autres parents viennent la voir.


Blaze avait une colère profonde en elle, qu'on lui aie joué dans le dos dans cette histoire avec ses parents. Elle qui aurait tant aimé les revoir et qui se retrouve avec de pâles copies démoniaques, et qu'on aie joué dans sa relation avec Just, elle se disait que ce n'était pas de sa faute, puisqu'il l'avait subtilement avertie....elle était surtout en colère contre elle-même, ne pas avoir écouté les dangers et laisser sa naïveté prendre le dessus, à foncer tête baissée...


Blaze: Je rentre chez moi, sales marionnettes! Et je ne vais pas revenir! Just et le chomp avaient raison depuis le début!


Encore une fois...pas de quiproquo, tout était clair....les allures de mondes parfaits....tout pour faire sourire Blaze....l'autre Just souriant et rassurant....qui semblait savoir ce que les parents de Blaze allaient lui faire.


Blaze s'élance sur son lit, éteint la lumière, s'enveloppe sous les couvertures comme une momie en serrant son oreiller le plus fort possible, s'isolant le plus possible de toute lumière du monde, dans l'obscurité où elle ne se fera pas voir.


Blaze*Se parle à elle-même en se frappant sur la tête*: Endors-toi, endors-toi, endors-toi!


Les coups et blessures commençaient à l'assommer, avec aucun témoin....peu à peu, elle laissa tomber les coups et continua de gigoter, avec encore des voix la torturant...


Je veux juste que tu saches que moi aussi je t'aime et que je n'ai pas regretté ces moments passés avec toi, peu importe la situation.


...Avant de pouvoir rester, tu n'as qu'une minuscule petite chose à faire.


L'aiguille est si pointue que tu ne vas rien sentir...


...Tu verras bientôt les choses....
À NOTRE FAÇON...



.....Une éternité était semblé passer, Blaze dormait dans l'obscurité...avant qu'une lueur vienne traverser ses couvertures...elle ouvra l'oeil et son sourire revient.


Blaze: Just! *Défait les couvertures* JE SUIS TELLEMENT-


......Ce fut le cauchemar! Blaze n'était pas revenue dans son ancien chez-elle, comme avant....elle qui souhaitait que ce ne soit pas un rêve...la voici maintenant prisonnière, avec la pleine lune comme lueur...


Blaze: ...Non...*Se prend la tête* C'est un cauchemar....il faut que j'aille dans la porte condamnée du salon!


Blaze sort du lit, sort de la chambre et se faufile dans le couloir, à l'affût de n'importe quelle surprise...ses autres parents n'étaient pas là. Elle allait ouvrir la grande porte du salon, mais elle était verrouillée...


Blaze: (Meeeeerde, c'est un cauchemar, c'est un cauchemar!)


Blaze entendit soudainement des bruits de piano jouer, en pleine nuit...


Blaze: ...*Regard mauvais* (....Grrr)


Elle comprenait tout de suite d'où ça venait...


Elle prit la chambre de ses parents, où l'autre Fernand était dos à elle, en train d'appuyer sur des touches random de son piano, sans les gants...


Blaze: HÉ! VOUS! *Court vers lui et lui agrippe le dos du chandail* OÙ EST L'AUTRE MÈRE?!


L'autre Fernand ne repoussait même pas Blaze, il continuait à appuyer son doigt contre les touches du piano. Même en le secouant, il ne réagissait pas.


Blaze: JE VEUX RENTRER CHEZ MOI!


Blaze finit par lâcher l'autre père....rien ne se servait de se défouler sur lui, même s'il le méritait....il se retournait vers elle...c'était un peu une horreur. Son visage était complètement affaissé avec quelques rides, un regard triste, une bouche pendante, son dos était légèrement courbé avec une teinte de peau un peu plus rosée, les cheveux encore plein de lueur mais en bataille.......on aurait dit une métamorphose effrayante d'un film d'horreur mais version "vieillissante".


L'autre Fernand: Tout ira bien mieux, dès que mère aura récupéré...
Blaze: Quoi?


.....Même la manière de parler du père n'était plus le même....il avait l'air complètement blasé, vidé de bonne humeur et d'énergie...


L'autre Fernand: Sa force est notre for-


Les gants mécanique sortent du piano, un couvre la bouche du père, l'autre lui fait signe de se taire avec son doigt. Les gants rentrent dans le piano et l'autre Fernand se détourne tristement de Blaze.


L'autre Fernand: *Baisse la tête* Je ne peux rien dire quand mère est absente.
Blaze: OK, si vous refusez de me parler, je vais m'adresser à l'autre Just! Il est peut-être complice en ne voulant pas m'avouer la vérité, mais il est un peu plus de mon côté que la vôtre! Il ne me veut pas de mal!


Blaze s'en allait foutre le camp avant qu'une phrase de l'autre père la fige...


L'autre Fernand: Peine perdue!


Il se retourne vers Blaze en faisant une grimace de déprimé à bloc, allongeant sa bouche verticalement avec ses doigts.


L'autre Fernand: Il s'est rebellé sans aucune honte en faisant la gueule de bois! Et mère n'a pas appréciéééé *Les gants ressortent, lui attrapent la bouche et lui cognent la tête contre les touches de piano* GNMPHHHH!


Blaze commençait à être de plus en plus effrayé par la réalité de ce monde, elle se dépêche vite de sortir de la maison et courir très vite en plein air. Elle se dirige le plus loin possible en courant avant de ralentir....se croisant les bras pour se réchauffer de la nuit légèrement frisquet avec du vent


Elle marchait un bon bout de temps seule avant de se faire légèrement surprendre par un jappement, elle regarde au sol...tout va bien, ce n'était que le chomp errant qui la suivait...


Chomp errant: Est-ce que je peux savoir ce que tu fais à présent?
Blaze: Tu avais raison, tout est clair, j'ai été manipulée. Je vais le plus loin possible avant qu'il soit trop tard....


Blaze et le chomp errant viennent de quitter une série d'arbres pour se ramasser.....dans du blanc, il n'y avait aucune nature, aucune maison qui suivait, que du vide blanc, lié au reste du monde existant par des "pixels" . Blaze se posait plein de questions, mais continuait de marcher parce que plus elle allait loin du danger, mieux elle se sentait. Une discussion commence pendant la marche...


Blaze: ...Mais....le village Toad est censé se trouver ici!
Chomp errant: Il n'y a rien ici...c'est la partie vide de ce monde...
Blaze: Voilà autre chose....
Chomp errant: ...Elle a seulement crée les résultats de tes souhaits, ce qui était susceptible de t’impressionner, ressortir le plus de perfection possible de tes souhaits les plus chers.
Blaze: ...Ça veut donc dire que-
Chomp errant: Exact, les toads pauvres que tu as croisé ont été créés pour cohabiter avec Richa et Richou, pour néanmoins encore te faire croire que tu te situais dans un vrai monde....pareil pour les forumeurs. Tu n'a jamais rien souhaité d'eux, trop occupée sur la mort de tes parents et Just, ils n'existent donc pas dans ce monde....


Tout commençait à s'éclaircir sur ce monde, mais rien sur les intentions de l'autre mère...


Blaze: Mais pourquoi MOI? Pourquoi me veut-elle moi et personne d'autre?
Chomp errant: ...Actuellement, tu es la seule qui habite ici, elle se rabâche donc sur toi. Ce qu'elle veut vraiment? Je ne sais pas...quelque chose à aimer? Te torturer émotivement pour son propre plaisir? ...Voire même...quelque chose à manger, les jeunes filles comme toi doivent avoir un très bon goût. *Rire sournois*
Blaze: ....Tu devrais vraiment faire carrière d'humour noir pour un chien parlant... é_é *Soupire* Donc en bref, elle s'amuse juste parce que c'est une méchante....c'est bon à savoir...


Tout à coup....l'endroit réapparaît juste devant eux très rapidement, comme des pièces de puzzle se joignant très rapidement, la copie de maison de Blaze, la maison du voisin les arbres....il n'y a plus du tout de blanc.


Blaze: ...On a fait que marcher tout droit, pourquoi la maison est devant nous tout à coup?
Chomp errant: On a fait le tour du monde....
Blaze: ....Hum, ce monde est très petit.
Chomp errant: Évidemment...  


On entend soudainement un bruit de trompette.


Chomp errant*Se met en garde*: Attention! Je m'en charge!


Le chomp errant se met à sauter dans un buisson, s'ensuit une bataille de quelques secondes avec de ressortir avec une gerbille du cirque avec une trompette dans la bouche, le chomp errant le tient avec ses dents.


Blaze: Attends, fais pas ç-


Trop tard...il l'a déjà achevé avec ses dents....la petite gerbille commence à perdre ses vêtements, ses poils, à grossir avec du sable lui sortant de la bouche. À devenir un énorme rat...


Blaze: Je...
Chomp errant*Crache le rat*: ....Je ne suis pas un chat.... mais il était en train de sonner l'alarme, c'était de la légitime offensive... *Va cacher le corps en le reprenant avec sa bouche*
Blaze: .....*A un petit malaise* Bon chien... *Regarde la maison* (Maintenant, occupons-nous de cette porte)


Fin de l'ambiance venteux...


Blaze aperçoit sur l'entrée, un grand pot avec des parapluie et des cannes de bois. Elle prend une canne de bois, entre dans la maison sur la pointe de pieds et se dirige vers la porte fermée du salon, elle rentre la canne en arrière des deux poignées, tire avec ses deux mains et les casse. Elle ouvre la porte, se trouvant dans une pièce toute noire...


....Il y avait néanmoins une petite lueur menant vers la porte condamnée... Blaze s'y dépêcha d'y aller en gardant sa canne...mais une coquerelle bipède, géante et baraqué, vient bloquer la porte...toute la salle s'allume. Tout avait une grande lueur violette, il y avait une chaise mouvante en bestiole, et deux sofas. L'autre Yolande était assise dessus.


L'autre Yolande: Regardez qui voilà, ma fille. =3
Blaze: ...Grr...


L'autre mère gardait un sourire hypocrite...


L'autre Yolande: Encore rempli de négatif? On peut venir à bout de ça avec beaucoup d'amour.... *Claque des doigts, la chaise en bestiole vient chercher Blaze, échappant sa canne et l'apporte devant elle* Et parfois... *Ouvre une boîte sur la table, rempli de chocolats en coccinelle* un chocolat facilite les choses. T'en veux? C'est rempli de caramel... *En mange une, le caramel se répand un peu partout sur son visage, comme du sang*


Blaze considérait ceci comme de trop...ce qu'elle a souhaité la poignarde en lui mettant de la pression et en la manipulant, il fallait qu'elle réagisse. Son visage se rougissait un peu pendant l'une des plus agressives paroles de sa vie...


Blaze*Pendant que l'autre mère continuait de manger du chocolat*: Écoute-moi bien, sale hypocrite! J'AI-ENVIE-DE-PARTIR! Alors dis à ta tablette de chocolat géante de se tasser de la petite porte, que j'aille dans ma vraie maison retrouver Just! Je me fiche à présent de la mort de mes parents, je préfère me débrouiller seule avec aucun rêve réel que de me faire manipuler par de pâles copies! Compris?! ENLÈVE CE SALE SOURIRE DE TA FACE!


L'autre Yolande fronce les sourcils, d'un regard mauvais, son sourire commençait à se courber dans la direction inverse....elle était fâchée.


L'autre Yolande: Est-ce que c'est une façon de parler à sa mère, Blaze?! Nous ne t'avons pas éduqué comme ça.
Blaze*Tape sur la table, essaie d'être autoritaire*: D'abord, vous n'êtes PAS mes vrais parents, vous me l'avez vous-même dits!
L'autre Yolande*Commence à grogner*: ...Je te conseille de me faire des excuses avant que tu aies la plus grande punition de toute ta vie!
Blaze: ....Tu penses vraiment que je vais obéir à une sale copie?!
L'autre Yolande*Regard menaçant*: Je te préviens, je compte jusqu'à 3, dernière chance! .......Un....


Durant son décompte....elle commença à grandir de taille et à VRAIMENT mincir du haut de son corps....son cou s'allongeait un peu...son visage mincissait au niveau du menton, elle devenait complètement blanche...c'était un vrai phénomène, maintenant, elle mesurait autour de 2m50, les bras et jambes longs comme des spaghettis, mais était assez...anorexique...


L'autre Yolande: ...deux....et *Brandit sa main, s'apprête à attraper les cheveux de Blaze* TROIIIIIIIIIIIS!


La voix à l'intérieur de Blaze lui disait de courir et se défendre maintenant que le masque est tombé...c'est ce qu'elle fait tout de suite en évitant la main de l'autre mère en se tassant sur le côté, un peu paniquée. Elle évite une autre main en se baissant. Elle court vite ramasser sa canne de bois pendant que son autre mère la poursuivait, tassant les meubles.


L'autre Yolande: REVIENS ICI! PETITE PESTE!


Blaze se retourne avec sa canne, prend son courage à deux mains et attaque son autre mère avec, elle essayait de toutes les manière possibles de la toucher, même à sauter pour essayer d'atteindre son visage. Mais son adversaire évite plusieurs fois en se tassant avec beaucoup de réflexe. Malgré ses longues jambes, elle n'avait aucune difficulté à bouger alors que c'était la première fois que Blaze la voyait ainsi...probablement qu'elle avait déjà cette forme auparavant.... Au bout du vingtième coup, elle bloque la canne avec une main, amène Blaze vers elle en tirant et lui donne un coup de pied avec beaucoup de choc entre son ventre et sa poitrine, la faisant tomber par terre. L'adulte monstrueuse balance la canne en arrière pendant que Blaze, par terre, se tenait l'endroit où elle a été touchée, agonisant de douleur. Elle faisait son possible pour se relever, mais se fit prendre de court par l'autre mère, qui insère son index et son majeur dans le nez de Blaze et la tire, l'amenant dans le couloir.


Blaze: Argh! *Se débat* Lâchez-moi! GRRRRR! *Tire sur le bras, retire les doigts de son nez et se sauve, mais l'autre mère lui attrape les cheveux et la retire dans le couloir, en direction d'un grand miroir*
L'autre Yolande: C'est ici que ça se finit, jeune fille!


Blaze attrape le bras de l'autre mère pour qu'elle lui lâche les cheveux. L'autre mère les lâche sous le coup. Blaze se dirige vers elle en tentant de frapper de son poing sur son grand ventre mince pour la briser....mais l'autre mère l'évite, laissant Blaze frapper dans le miroir....et vraiment DANS le miroir, sa main est passé à travers...


Blaze: Qu'est-ce que...


Il a suffit à cette seconde de baisse de garde pour que l'autre mère pousse Blaze de l'autre côté du miroir, où elle se retrouvait dans une genre de caverne. L'autre mère entre le haut de son corps dans le miroir, gardant ses pieds de l'autre côté.


L'autre Yolande: Tu ne sortiras pas d'ici tant que tu seras pas une enfant affectueuse!


L'autre mère sort du miroir, qui, sous le coup, perd son effet de passage d'un endroit à l'autre. Blaze se dirige vers le "mur" en rochers et tente de cogner pour passer de l'autre côté, mais sans succès, après 20 secondes de lutte, ses mains se collent contre le mur, sa tête et le haut de son corps complètement penché vers l'avant, elle était essoufflée, mais tremblait aussi de colère...dans cette caverne sombre et isolé, personne ne pouvait l'entendre....elle tentait de rester forte, mais avait trop de haine et de peine en elle, pour avoir été manipulée et battue par le plus grand rêve qu'elle avait souhaité....


....Et c'a fini par arriver suite aux colères, aux déchaînements et à Blaze qui peinait à essayer de sortir d'ici, les mains sur le mur. Le rêve...devenu réalité...commençait à la conduire... à la folie....

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCVQ8_RWrCUw7ydh0KwdXgIA
Clésé
Seigneur Meow
Seigneur Meow
avatar

Messages : 244
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 21
Localisation : Moscou, Texas

MessageSujet: Re: Recueil de gags   Ven 25 Sep - 10:11

"L'autre Just: Merci, vous savez, Blaze est une fille bourrée de talents malgré sa timidité, elle pourrait faire une bonne serveuse."
NYAAAAN, C'EST CRO CRO ROMANTIQUE Sérieux, faire serveuse en étant bourré de talent? "J'ai un deug d'allemand et un master en secrétariat général " "Parfait, allez me faire un café "

"Blaze souriait pendant quelques instants, perdus, elle n'était pas habitué de se faire câliner par autant de minceur, et se faire embrasser par une vraie bouche... "
Si elle arrive à atteindre la bouche vu le nez 8D

"J'en ai trop su..." T'EN AS TROP SU, GROSSE *tg*

Sa discussion avec le Chomp>All. Ca m'a rappellé un truc qui disait que plus tard, il y aurait possibilité de créer une intelligence artificielle qui peut recréer le cauchemar parfait en fonction des individus et leur faire vivre directement dans leur tête. Ce monde s'apparente à ça, on dirait

C'était un chapitre plus long que les autres, avec une situation qui tourne vraiment

_________________


Première apparition de Priam en fic:
Seconde apparition de Priam en fic:
Partie de la fic centrée sur Priam:
Je suis un homme en COLERE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gaelrasengan
Plus cool que cool
Plus cool que cool
avatar

Messages : 146
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 23
Localisation : Devine un peu pour voir.

MessageSujet: Re: Recueil de gags   Ven 25 Sep - 14:31

Punaise... Blaze... tu sais ce qu'on dit : tu récoltes que ce que tu sèmes

Tu comprends à présent que ta place est avec Just, avec les ninjas de Fubuki, avec les autres forumeurs... c'est bien mieux (100x au moins) que ce monde, tu l'as apprise à tes dépends

Maintenant qu'elle a compris tes erreurs... comment on va la faire sortir de cette grotte ???

Car bon... le Chomp Erran ne connait pas la maison de Blaze, le vrai Just ignore tout de ce rêve, idem pour les forumeurs... la seule façon de sortir, c'est de faire comme le général Irho dans Avatar le Dernier Maître de l'Air : se nourrir de ce que la grotte produit (y a bien quelques bestioles qui doivent traîner) se forcer un peu pour la bonne cause et s'entraîner pour se former un corps de Donkey Kong (comme dans le délire où Blaze a échangé son sexe comme beaucoup d'autres forumeurs à cause du nain)

Et dés qu'elle sera prête, elle pourra démolir la porte d'entrée et ainsi se VENGER (et rentrer chez elle^^)


C'est la seule idée qui me vient en tête^^'

_________________


2017 : L'année de la plate forme 3D !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kirby

avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 17

MessageSujet: Re: Recueil de gags   Ven 25 Sep - 18:04

Richa et Richou qui aident des ...
JUST TU DECONNES

Ah et Kirb m'a dit de te dire que leur jardin est vraiment minable, il peut leur donner des cours gratos 8D *tg*

Sinon je n'ai rien d'autre à dire, ton adaptation m'a vraiment "envoûté".

_________________
Palmarès Touhou :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fan'
Elue d'Iblis (admin)
Elue d'Iblis (admin)
avatar

Messages : 387
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 18
Localisation : Au QG de la Sainte-Cerise

MessageSujet: Re: Recueil de gags   Ven 25 Sep - 18:35

"Le rêve...devenu réalité...commençait à la conduire... à la folie...." Magnifique lien avec le titre, c'est bgbg

C'est marrant mais ce gag en plus court et avec un cheminement légèrement différent aurait pu être dans le concours d'écriture *tg*

C'était intéressant, on a appris pas mal de trucs et la fin nous laisse en haleine. J'ATTENDS LA SUITE TRES PROCHAINEMENT J'ESPERE 8D

_________________


Lasciate ogni speranza, voi ch'entrate

"Deux hommes regardent à l'extérieur au travers des mêmes barreaux: l'un voit la boue, l'autre les étoiles."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://s-m-g.forumactif.org
Just-to-buy

avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 20
Localisation : En train de se taper des barres sur la planète de Donkey Kong.

MessageSujet: Re: Recueil de gags   Lun 28 Sep - 15:04

Partie 1 à 4


Partie 5: ici....


------------


Réalité....rêve...folie? Partie 6


C'est fou comment une personne, une pensée, une phrase, un endroit...une situation....tout ça a le pouvoir de changer complètement une personne en une nanoseconde....la vie est imprévisible....toutes les croyances sur le fait que l'histoire de l'univers a été écrit d'avance....pour Blaze, tout était imprévisible.


Ce qui était autrefois timide, réservée, mais gentille à son entourage, était légèrement déchaînée, à bout de souffle, sans langue dans sa poche, en train de cogner ses poings sur les murs de la grotte, à ramper par terre, espérant de trouver quoi manger. À la limite, qu'un insecte traînerait. Tout était sombre, Blaze se cognait partout et se faisait quelques petites écorchures à force...elle se sentait fouettée, poignardée, alors que la seule torture était sa santé mentale.


Pourquoi elle a daigné ne pas écouter les autres? Elle espérait tellement le plus bel espoir que ça l'a complètement aveuglée...


La voici seule, recroquevillée, sans rien à manger, elle devait sortir d'ici et se disait que la seule façon était de s'entraîner, oui, c'est ça, faire quelques pompes en espérant gagner rapidement de la force. Si elle est dans un monde parfait, ça pourrait arriver non?


....Elle voulut s'exécuter, mais elle entendit un courant d'air et des voix chuchotantes....


Blaze*Regarde les environs, serre les poings*: Qui est là? Il n'y a plus rien à briser ici!


Une lueur survint au loin....ça venait de l'intérieur d'un grand drap avec quelques barreaux. Le drap n'était pas enfermé, mais il y avait quand même des barreaux pour sentir l'isolement...


Motus et bouche cousue....car la maîtresse pourrait nous écouter....


Blaze: ....Vous parlez de l'autre mère n'est-ce pas?


....


Aucune réponse...Blaze s'approche des draps, sur la pointe des pieds, ses bras en garde, elle retirait doucement la couverture pour ne pas effrayer quiconque se cachait dedans. Elle n'était pas brusque dans son geste, à entendre le ton des voix, elle était sûre et certaine qu'il restait encore quelques gens en qui avoir confiance dans ce monde...


2 Toadettes et un Toad, tous enfants-fantômes, se tenaient, se serrant tous très fort dans leur bras, détournant leur regard de Blaze. Le Toad fantôme avait des pois jaunes, la toadette était blanche à pois violettes et la 2e Toadette, verte à pois blancs avec des "lulus" en champignon...


Blaze: ....Qui êtes vous?


Les mouvements commencent...les fantômes se levaient, tournaient autour de Blaze...


....Nous ne souvenons pas de nos noms....mais nous nous souvenons de notre vraie maman...


Blaze: ....Qu....attendez, vous avez déjà existé? ...Ne me dites pas que vous êtes ses...


....Oui....notre emprisonnement elle a causé....


....Nos existences elle a espionné à travers les yeux de la petite poupée....


....Elle a vu que nous n'étions pas heureux....


....Elle nous a attirés ici avec des trésors, des pâtisseries, .... du plaisir, nos plus grands rêves...des jeux amusants...



...Elle nous a donné tout ce que nous voulions....mais nous en demandions toujours plus!


...Alors.....nous nous sommes laissés coudre des billes!


Durant cette dernière phrase, le seul Toad fantôme passait à travers Blaze, son coeur s'était arrêté de battre, elle avait froid...elle avait même une vision d'elle avec des billes à la place des yeux...tant de révélation la décevait encore plus...


...Elle n'était pas la seule à être entrée ici. Contrairement à ce que tous les habitants de ce monde lui avaient fait croire, elle n'était pas importante aux yeux de personnes, ce n'était qu'un pantin, une poupée, une marionnette supplémentaire aux ficelles contrôlés par une vraie sadique....


....La torture, la manipulation... tout ça est encore pire que la mort...


...Les fantômes retournaient dans leur matelas, le drap les enveloppant.


....Elle nous a dit qu'elle nous aimait....


...Et elle nous a enfermés ici....et a dévoré nos vies....


Blaze: .......*Les regarde, allongés sous leur drap, s'appuie contre le rocher mural par où elle s'est fait emprisonner* ...Eh bien....maintenant que je sais la vérité....il faudra qu'elle travaille très fort! ...Parce qu'avec les forumeurs qui pourraient être dans le portrait...elle aura de la compétition pour voler des vies!


....Mauvaise blague pour détendre l'atmosphère....au moins, Blaze était légèrement calmée...elle resta contre le mur à parler aux fantômes.


Blaze*Reprend son sérieux*: ....M'échapper d'ici et verrouiller cette porte condamnée...est mon unique chance...


...Et battre cette femme?


Blaze: ...Je suis désolée...Je n'ai pas assez de force....même si je suis beaucoup plus vieille que vous...j'ai déjà essayé de me battre...


...Nous comprenons, mais...


...Si vous réussissez votre évasion, vous pourriez peut-être retrouver nos yeux?


Blaze: ....Elle vous les a arrachés? Je pensais qu'elle avait cousu les billes par-dessus....


....Trouvez nos yeux, mademoiselle, et nos âmes seront libérés...


Blaze pensait que cette phrase était pas fini, il y avait un petit silence. Mais les fantômes ne disaient plus rien. Blaze soupirait un peu, le regard remplit de compassion...et un petit sourire se dessinait sur son visage. Elle commençait doucement à retrouver espoir...


Blaze: ...J'essaierai de les trouver...mais avant, je dois- GNMPH!


Blaze n'avait pas vu que pendant qu'elle parlait, derrière elle, des mains portant des gants noirs sortaient du mur, lui avaient agrippé la bouche et l'ont tiré hors de la caverne...il semblait que l'effet "portail" marchait seulement quand la personne n'avait pas rejoint l'autre côté...


Ce sursaut était la fois de trop...alors qu'elle se faisait traîner dans le couloir par un homme masqué habillé en noir. La tempête commençait...


Blaze*Se défait des mains tenant sa bouche*: C'EST PAS BIENTÔT TERMINÉ DE VOUS LA JOUER JUMPSCARE EN ME FAISANT SURSAUTER SANS ARRÊT?


Et, en ayant assez, elle se mit à donner un coup de poing sur le masque, faisant tomber l'inconnu par terre. Blaze s'agenouille près du corps, le prend par le col et le cogne contre le mur. Elle est face à face avec le masque.


Blaze: QUI ÊTES-VOUS ENCORE? UN SBIRE DE CETTE HYSTÉRIQUE? *Lui enlève le masque* JE VAIS VOUS DONNER L'ENVIE DE VOUS CACH- .....Just? o_o


....Oui...derrière ce masque était bel et bien Just humain, mais il faisait peur à voir....les deux extrémités de sa bouche étaient attachés et cousus jusqu'à ses oreilles, comme un sourire forcé. Mais on pouvait sentir la tristesse dans ses sourcils. Ne pouvant pas parler à cause de la bouche allongée, l'autre Just se cachait le visage, couvert de honte....


Blaze se calmait, s'agenouillait près de l'autre Just et lui prenait les mains, examinant son visage et lui chuchotant des mots le rassurant...


Blaze: ...Ne me dis rien, c'est elle qui t'as fait ça...attends je vais t'arranger ça...


Elle enleva ce qui était cousu délicatement de ses doigts onglés, la bouche de l'autre Just s'affaissa, rempli de tristesse. Il commençait à prendre la parole en chuchotant.


L'autre Just*Regarde par terre*: ...Blaze, écoute, je, je suis désolé de ne pas t'avoir avertie plus tôt...mais...tu avais l'air si heureuse, je ne voulais pas t'effacer cette bonne humeur. Je veux que tu saches que c'est elle qui me force à être enjoué, à être hypocrite, je n'ai jamais voulu te faire de mal. Ni ton autre père d'ailleurs. Nous ne sommes tous que des pantins sous son contrô-
Blaze*Met son index devant sa bouche*: Chhhhtt...


Le Just humain relevait la tête vers Blaze, elle avait un regard sérieux.


Blaze: ...Je sais tout ça...maintenant! Je t'en veux de ne pas m'avoir avoué la vérité, mais si tu ne me veux vraiment aucun mal, aide-moi à m'échapper d'ici et je ne reviendrai plus jamais! Tu pourrais même venir te faire une place dans mon monde si tu en as envie...
L'autre Just: ....


L'autre Just se relève et prend la main de Blaze. Les deux marchent sur la pointe des pieds en direction de la porte condamnée, où la coquerelle géante étaient en train de dormir. Les deux se placent du côté gauche et se mettent à pousser ensemble sur la grande bestiole, la faisant tomber par terre. Mais elle a fait trop de bruit en tombant, ce qui a attiré l'attention de l'autre mère.


L'autre Yolande*Voix-off*: Blaze, est-ce que c'est toi?


Les deux se regardaient bizarrement et comprenaient la même chose l'un de l'autre: Comment des cris et des collisions contre le mur ne pouvaient pas être entendus par l'autre mère mais maintenant qu'ils sont sur le point de s'échapper oui? ...


...Mais ils s'échappèrent de leur pensée.


Blaze: Vite! *Ouvre la porte*


La couleur du couloir avait changé, au lieu d'être multicolore...elle était....grise...avec plein de toiles d'araignées et des objets un peu partout. le couloir bougeait à chaque fois que l'autre mère faisait un pas lourd et insistant.


Blaze: Viens avec moi. *S'agenouille et passe dans le couloir*


L'autre Just obéissait, mais l'autre mère était déjà arrivé dans le salon et voyait ce qui se passait. Elle se dirigeait vers la porte ouverte en tassant l'autre Just de son passage. Elle passe ensuite son long bras dans le couloir de la porte pour attraper Blaze par la jambe et la retire dans le salon.


Blaze: Argh! *Essaie de se déprendre* Lâche-moi!
L'autre Yolande*La tient dans les airs*: ...Grrr, toi, tu vas payer pour avoir désobéi à ta mère.
L'autre Just*Se relève*: Lâchez-la tout de suite!
L'autre Yolande: Toi aussi maintenant? Je t'ai crée pour ne pas être capable de faire de mal aux gens, n'avoir aucun vice et aucun pouvoir.
L'autre Just: Non, vous m'avez seulement contrôlé et forcé à faire des choses que je n'ai jamais demandé! Toutes vos créations ne vous aiment pas...


L'autre Yolande commence à rire.


L'autre Yolande: C'est la meilleure celle-là, ce que j'ai crée va se retourner contre moi? Qu'est-ce que tu vas faire si je ne la relâche pas hein? Qu'est-ce que tu vas-


L'autre Just n'en pouvait plus. Il fonça vers l'autre mère et la plaqua par terre en le frappant au visage. L'autre mère lâchait Blaze sous le choc. Cette dernière regardait l'action, surprise de la tournure.


L'autre Yolande*Retient le poing de Just*: TU AS LE CULOT DE ME FRAPPER? TU ES MALADE! TU AURAIS PU ME CASSER UN OS!
L'autre Just*Regarde Blaze, tristement*: Sauve-toi Blaze...
Blaze: ....Non...je peux pas...elle va à nouveau te faire mal!


Les genoux de l'autre Just étaient écrasés sur les bras de son adversaire. Il regardait Blaze, retirait un de ses gants, révélant une main en design de sable, il soufflait dessus, sa main s'évaporait....


Blaze*Haussa les sourcils*: .....
L'autre Just*Souris*: Prends bien soin de toi et de ton petit ami, moi je ne mérite pas de vivre après tout ce dont j'ai été complice...
Blaze: Mais-
L'autre Just*Hausse le ton*: VA-T-EN! C'EST TON UNIQUE CHANCE!


Blaze prit aussitôt le couloir de la porte condamnée et se dépêcha de franchir toute la distance la séparant du monde réel.


....Hahahaha...je ne m'inquiète pas...elle va revenir...


Sitôt rendue au bout du couloir gris, elle ouvre la porte, entre dans le salon du vrai monde, referme la porte et la verrouille, elle se relève aussitôt.


Blaze*Ton fort*: JE SUIS RENTRÉE!


Aucune réponse....


Blaze: Just? Tu n'as plus à t'inquiéter, ta chérie est revenue.


Toujours rien...Blaze commençait à fouiller la maison en criant "Just?" ....il devait ne pas avoir fini ses courses...mais il devait déjà être rentré. Ici, le soir commençait à tomber.


Le soir*Tombe*: AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH!


...Durant un bon bout de temps, Blaze avait fouillé partout. Elle avait cogné chez Just, ça ne répondait pas....elle avait appelé, ça ne répondait pas...elle a fouillé dans les supermarchés encore ouverts, personne...


...Je suis tout à fait seule...


Ou non? Il restait les forumeurs....


...Elle a croisé le chemin de plusieurs de ses amis, en premier ceux avec qui Just traînait le plus, voici ce que c'a donné.


Gael: Just? La dernière fois que je l'ai vu il avait l'air fâché...je me demande ce qui se passe avec lui.
Clese: Just? Je pensais qu'il était avec toi. Vous vous êtes disputés? Qui a gagné? Est-ce qu'il est mort?

Kirb: Si je le croise, je t'appelle tout de suite, passe-moi ton numéro...
Fan: Just est parti? NOOOOOON un Yoshi de moins à câliner.

Cam: ....Pas facile la vie de couple n'est-ce pas?
Xoshi: Il est toujours dans ma tête.



--------


Ça, ça ne m'aide pas beaucoup...


----------------


....Toujours aucune nouvelle...Blaze était assise dans le salon, en train d'attendre patiemment un bruit de sonnette....elle était perdue dans sa tête. Just n'avait laissé aucune lettre, et il n'était pas non plus du genre à aller voir ailleurs.
....Il n'avait jamais trompé Blaze....et elle se sentait maintenant coupable d'avoir failli tomber sous le charme d'un alter-ego qui s'est peu à peu changé en humain...devrait-elle lui dire quand il reviendra?


...Ça risquerait seulement d'empirer s'il est encore fâché...


Une sonnette retentit. À la vitesse de Road Runner, Blaze se lève du divan et vient ouvrir la porte.


Blaze: Just, enfin, c'est toi, j'étais terriblement...


....C'était seulement Effron T...


Blaze: ...Ah...c'est toi? Qu'est-ce que tu fais ici?


Sans prendre le temps de dire bonjour, Effron T en vient tout de suite au fait...


Effron T.: Où est-elle?
Blaze: ....Où est-elle quoi?
Effron T.: Est-ce que tu as encore la poupée à ton effigie?
Blaze: ...Euh....oui....mais comment tu le sais? Pourquoi tu veux savoir...


Blaze s'interrompt elle-même, ayant devinée toute seule.


Blaze*Surprise*: Attends une minute! La personne inconnue qui s'était sauvée sous la pluie, qu'on a pas eu le temps de voir et qui nous a laissés cette...poupée...c'était toi?
Effron T.: Oui, je l'ai trouvé par terre dehors...je pensais qu'elle était perdue et elle te ressemblait, je te l'ai donc donné en me dépêchant de rentrer. Mais....mon grand-père est très fâché....la poupée appartenait à sa soeur...


Blaze ne savait vraiment pas quoi dire, ni quoi expliquer. Elle expulsa un monologue...


Blaze: Quoi, cette poupée qui me ressemble appartenait à sa famille? Tu l'as prise sans autorisation? Et pourquoi tu l'aurais trouvée par terre? Tu vas me faire croire que lors du déménagement, ils l'ont échappée et tu l'as seulement trouvée maintenant? Tu vas me faire croire que cette poupée a la capacité de changer d'apparence? Qu'il y a 200 ans elle ressemblait à un petit Toad gamin habillé avec des draps? Puis les années suivantes à une Toadette chipie des années trente avec une robe ancienne et des tas de lulus et-...et...


Blaze recommençait à être silencieuse, elle avait un petit tilt.


Blaze: ....La soeur de ton grand-père...elle se trouvait parmi eux je crois...
Effron T.: Euh, qu'est-ce que tu racontes?
Blaze: Viens, entre et suis-moi! Je sais où est sa soeur!


Blaze entre, mais Effron T. reste ici.


Effron T.: J'ai pas le droit d'entr- *Se fait tirer par Blaze* Aaah, doucement!


Blaze traîne Effron T. par le bras jusqu'au salon, devant la porte condamnée. Puis, les deux s'arrêtent là.


Blaze*Pointe la porte*: Elle se trouve derrière cette porte!


Effron T. reste confus, ne sachant pas quoi dire...


Effron T.*Tend son bras vers la clé restée dans la serrure*: Euh...on peut l'ouvrir?
Blaze*Le retient*: Non, c'est trop dangereux, mais ça changerait rien. Avec des billes à la place des yeux elle voit tout différemment, comme une personne aveugle! Sans ses yeux elle ne peut pas sortir! Pareil pour les autres fantômes...
Effron T: ...D'aaaaaccord... *Enlève son bras de la main de Blaze* Et tu peux me dire où se trouve la-
Blaze: Avec grand plaisir!


Blaze court en direction de sa chambre, là où elle avait laissé sa poupée. Mais dès que les deux entrent dans la chambre, elle n'est plus là.


Blaze: Je l'avais pourtant laissée sur ma table de chevet! *Fouille partout* Où tu te caches, petit monstre?
Effron T: ...Tu es sûre de bien aller? Parce que tu dis des trucs que je comprends pas...tu as parlée avec mon grand-père?


Blaze explique les révélations à Effron T. en continuant de chercher la poupée....mais assez brusquement...elle ne contextualise même pas, ne dit pas les circonstances. Elle n'avait pas porté attention qu'Effron T. ne savait presque rien de ce que Blaze avait enduré. Au moins...elle avait quelqu'un à qui parler, elle en avait absolument besoin...


Blaze: La poupée est son espionne, sa caméra! C'est grâce à ça qu'elle voit tout, sait tout ce qui ne va pas dans la vie des enfants.
Effron T: Attends attends, je comprends pas, t'es en train de me dire que la poupée est l'espionne de mon grand père?
Blaze: Non, de l'autre mère!
Effron T: Autre....quoi?
Blaze*S'avance vers Effron T*: ......Écoute...j'ai...j'ai vécu toute une aventure, mes parents sont morts, j'ai fait deux fois un rêve qui était devenu réalité...elle a crée un monde attirant, joyeux, où les riches aident les pauvres....ou les personnes sont accueillantes, avec un jardin bien rempli et coloré....mais tout ça...ce n'est qu'un piège terrible!


Effron T. ne savait pas quoi dire....il commençait à trouver Blaze un peu folle...si seulement il avait su...


Effron T: ...Ça fait plaisir de te voir...hum...t'amuser avec tes rêves. Écoute, je crois que grand-père crie mon nom.
Blaze: Qu'est-ce qui se passe maintenant? Tu me prends pour une folle? Si tu penses que je mens, tu peux demander au chomp errant!
Effron T.: .......
Blaze: ....
Effron T.: ...Au chomp hein? ...*Se gratte la tête en reculant* Je vais juste dire à grand-père que tu as pas retrouvé la pou-
Blaze*Avance d'un pas lourd en l'interrompant*: TU M'ÉCOUTES AU MOINS?
Effron T: Écoute, j'aimerais bien t'écouter...mais...tu es....tu dis n'importe quoi, tu es... *Se tait*
Blaze: .....
Effron T: ....Je pense que je vais y aller avant que tu commettes ton premier meurtre sur moi... ^^''
Blaze*Se calme*: Attends, je me suis...je me suis emportée, je...


Trop tard, il était parti....la seule personne qui aurait pu écouter Blaze et essayer de comprendre était parti. À cause de l'adrénaline qu'elle avait encore dans le sang, de tout le bordel qu'elle venait de sortir, qui la rendait paniquée, elle devenait détestable.


Il y avait bien Mantali T à qui elle pouvait parler, mais....vu que son petit-fils allait rentrer et risquer de se faire passer un savon, elle allait pas vraiment le déranger, surtout pas en pleine préparation de son spectacle de gerbilles voltigeuses...


...En fait...il restait quelqu'un....mais est-ce qu'elle allait vraiment oser le faire?


------------


Richou*Assis sur le divan, un majordome lui apporte un habit d'ange*: Ne sois pas gênée, ça fait toujours plaisir d'avoir de la visite d'une gentille petite fille comme toi. *Au majordome* Déposez ça dans notre chambre, nous réglerons ça plus tard...
Blaze: ...C'est quoi ces habits?
Richou: Un peu de prévoyance...la santé d'un de nos aigles n'est pas fameuse depuis quelque temps.
Blaze: ....Hum...d'accord.
Richa*Arrive dans la pièce*: Oh, voilà une charmante visite. Que nous vaut l'honneur?
Richou: Honhonhon, une tragédie chère Richa...le fiancé de cette pauvre Blaze a disparu et est introuvable.
Richa: ...Celui qui se tient avec le groupe de bolcheviks?
Richou: Allons allons, un peu de tenue, il ne faudrait pas offenser Blaze.


Mais Blaze ne disait rien...elle avait encore le coeur froid pour objecter...


Richou: ...Même si tu ne nous a pas raconté grand chose, nous pouvons tout de même tenter une manœuvre pour t'aider, Richa, va chercher un bol de caramels et un mixeur...
Blaze: ....Les mêmes que ceux qui ont été collés à ma main tout à l'heure?
Richou*Pendant que Richa dépose un plat de caramels en coeur sur la table et un mixeur*: Certainement, les mêmes caramels.
Blaze: ..Mais...qu'est-ce que vous voulez que j'en fasse?


Richou dépose les caramels dans le mixeur et pèse sur la haute vitesse. Les caramels s'égrainent au fur et à mesure du mélange. Puis, le duo riche riche éteint le mixeur et le vide sur la table. Un petit "cling" se fait entendre.


Richou: *Sors de son index et de son pouce un petit triangle vert, avec un trou, du tas de graines et le donne à Blaze* Prends ceci...
Blaze: ...C'est... *Regarde à travers le trou*
Richou: Il te sera utile dans ta quête, il sert à faire face à tout ce qui est mauvais.
Richa: ....Il sert aussi à retrouver ce qui est perdu.
Richou: ...Sans vouloir débattre avec vous, ma chère, j'insiste sur le fait qu'il serve à faire face à tout ce qui est mauvais.
Richa: Vous ne m'en voyez pas offensée, mon cher, mais je pense qu'il servira à retrouver ce qui est perdu.


...Blaze s'en allait de la maison, laissant les "honhonhon" discuter....


----------------


Le seul moyen de guérir un coeur froid est de lui faire prendre une douche bien chaude...


Durant une partie de la soirée....Blaze était restée seule à la maison...sous une douche chaude....les bras couvrant sa poitrine, la tête baissée. Elle ne bougeait pas, elle ne se lavait pas....elle se faisait juste...changer les idées en laissant couler de la douce chaleur sur son corps nu, frêle, tremblant, sur la défensive... au bout d'un moment la jeune fille se laissait tomber, assise par terre en position foetale, le visage collé sur ses genoux. Elle tremblait encore...


....C'est un cauchemar....ça l'a toujours été!


---------------


Les cheveux déjà secs, en pyjama, Blaze alla se coucher, s'allongea sur son lit....tout à fait seule....elle s'imaginait que Just était avec elle, allongé sur son lit. Elle faisait un corps en enfouissant un oreiller sous ses draps, et fit la tête avec un coussin noir rond.


Blaze: ...Bonne nuit Just, je t'aime... *Embrasse le coussin noir*


Et elle s'endormait....éternellement torturée par tous ces événements...des voix retentissaient encore dans sa tête...


---------------

Just...Richa, Richou....quelqu'un....sortez-moi d'ici.


Une jeune fille blonde était assise sur une chaise, dans le noir, ligotée...


Tu n'as plus aucune échappatoire!


La personne devant la jeune fille portait des billes, du fil et un aiguille sur sa main, elle commença à coudre les billes avec ses accessoires sur les yeux de la jeune fille, remplie de larmes, qui coulaient en même temps que du sang...pendant la couture, elle fredonna une chanson...


Ceci est une chanson sur Blaze Tremblay
C'est une perle, une copine, une super poupée
Elle est comme une jolie bille de rose qui fleurit dans les yeux de tous ceux qui voient Blaze Tremblay
Quand elle explore notre univers
Jamais nous ne cessons de la distraire
Nous gardons l'oeil sur Blaaaaze Tremblay.



---------


AAAAAAAAAAAAARGH!



...Ce n'était qu'un cauchemar, une fiction cette fois...Blaze s'était fait réveiller en sursaut par le chomp assis sur son ventre, qui frottait son visage contre la sienne.


Chomp errant: ....
Blaze: ...*Se lève le haut du corps* C'est toi....
Chomp errant: ...
Blaze: ...Je sais que c'est vraiment désespéré de demander ça à un animal mais....est-ce que tu sais où se trouve Just?


Le chomp errant hocha la tête, il fit signe à Blaze de le suivre. Elle sort du lit, suivant le chomp dans le couloir de la maison. Ils partent tous les deux en direction du grand miroir, où Blaze avait été emprisonnée derrière dans l'autre monde...


Lorsqu'elle s'arrêta devant le miroir...une vision se dessinait....à l'intérieur, tout était coloré en bleu clair, un Yoshi était en train de trembler de froid...recouvert de neige...isolé...enfermé....personne qui pouvait l'entendre...Blaze le reconnut tout de suite...


JUST!


....Just n'entendait pas Blaze, mais il avait quand même l'air d'être enfermé dans une sorte de plexiglas, ou de vitre....de la buée s'était formé...il écrivait "HELP ME" juste devant les yeux de Blaze, sans rien dire, le regard inquiet....on pouvait vraiment ressentir la peur......


....Non.....non


Blaze serrait les poings, elle les cognait plusieurs fois contre le miroir, espérant que Just l'entendrait, mais elle semblait ignorer que c'était une vision....sa colère avait pris le dessus.


NOOOOOOOOOOON!


Blaze fit une grande charge vers le miroir, joint ses mains ensemble comme si elle tenait une batte de baseball et donnait un grand coup sur le miroir de toutes ses forces, la brisant en mille morceaux...


Elle n'en pouvait vraiment plus de se faire jouer dans la tête...elle s'écroulait par terre, à genoux. Elle se prit la tête de ses deux mains en respirant fort, essayant de se contrôler...elle commençait à pleurer....elle ne se rendait même pas contre que du sang coulait de ses deux mains et allait se propager dans ses beaux cheveux blonds...l'effet de sang qui slalomait entre les mèches commençait à donner une teinte orangée aux cheveux de Blaze...


Le chomp errant se blottissait contre elle, elle prit le temps de se calmer...et de se relever...


Blaze: ...Comment elle s'y est prise? Je veux savoir...


Une autre fois, le chomp errant lui faisait signe de le suivre...ils étaient tous les deux de retour dans la chambre de Blaze. Le chien-chomp allait en-dessous du lit quelques secondes avant de sortir avec....une poupée à l'effigie de Just, avec des billes noires à la place des yeux...


....Blaze n'était pas folle sur ce point....c'était la même poupée qu'elle avait avant, et que les fantômes enfants ont déjà eu, elle a juste, une fois de plus, changé de design...


Regardant la poupée de Just, elle décortiqua la réponse elle-même...


...Elle...elle l'a enlevé?!


Blaze, encore prise de colère, jetait la poupée de toutes ses forces contre le mur...


-Transition-


...Devant le foyer avec le chomp errant sur ses genoux, Blaze avait jeté la poupée dans le feu, elle était assise par terre, silencieuse, le regard vissé sur la poupée de Just brûlant lentement, perdant de sa couleur, ses membres se détachant, se tortillant dans des positions inimaginables....c'était comme une torture qu'elle avait fait avec joie sur une partie de l'âme de son ennemie....


...Elle ne comprenait pas du tout...plus rien n'avait de sens....comment Just, LE Yoshi avec des pouvoirs de feux, plus fort, plus rapide qu'elle....pouvait se faire kidnapper alors qu'une fille comme elle avait réussi à s'en sortir? ....L'autre mère avait-elle plongé sur une occasion de détresse? L'avait-il pris par surprise? Dans son sommeil? Blaze ne savait rien, et ça la mettait encore plus torturée....


Blaze: .....Il n'est pas près de revenir.....Just.....pas sans mon aide. ....C'est vraiment un cas désespéré, une fille comme moi s'occuper d'un kidnapping d'un membre des forumeurs, combattants résistants... *Rit un peu* ....il ne me reste plus qu'une chose à faire....


Blaze regardait la porte condamnée où il y avait toujours la clé enfoncée dans la serrure....elle avait un air déterminé...sérieux....ses poings se serraient....


Elle courra se chercher un sac à dos pour se traîner quelques équipements....un couteau, une canne de bois, des grands ciseaux, une lampe de poche. Elle amenait même le petit objet triangulaire vert que Richa et Richou lui ont donné....elle l'avait surnommée...


...Je sais que c'est un nom ridicule, mais je vais te nommer: ILLUMINATI!


Plus déterminée que jamais, Blaze se tient devant la porte avec le chomp errant, avant de la déverrouiller, l'ouvrir et de partir prendre sa revanche, suivie par le chomp...


...Elle va revenir....


---------------


Désolé de cette longueur, cette partie est quasiment aussi longue que la partie 5, voire même plus. En fait, les deux étaient une sorte de transition importante pour la suite, maintenant qu'à peu prêt toutes les révélations ont été faites, il est temps de régler les comptes...


...J'essaierai de compresser certaines actions pour faire les prochaines parties moins longues, un peu plus "parodiques", mais faut aussi que j'essaie de garder la poésie de l'oeuvre original....enfin bref à la prochaine /PAN/

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCVQ8_RWrCUw7ydh0KwdXgIA
Clésé
Seigneur Meow
Seigneur Meow
avatar

Messages : 244
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 21
Localisation : Moscou, Texas

MessageSujet: Re: Recueil de gags   Lun 28 Sep - 16:17

"....Oui...derrière ce masque était bel et bien Just humain, mais il faisait peur à voir....les deux extrémités de sa bouche étaient attachés et cousus jusqu'à ses oreilles, comme un sourire forcé. Mais on pouvait sentir la tristesse dans ses sourcils. Ne pouvant pas parler à cause de la bouche allongée, l'autre Just se cachait le visage, couvert de honte...."
ALORS FAN, TOUJOURS ENVIE DE LE DESSINER? 8)) *Elle le ferait en plus*

"Xoshi: Il est toujours dans ma tête."
J'ai tapé ma tête sur mon bureau

Le moment où elle explique tout au gars et qu'elle passe pour une folle>All
Demander de l'aide à Richou et Richa

"Richa: ...Celui qui se tient avec le groupe de bolcheviks? " *mort*
Question pour Fan et Kirb-->On passe tous pour des bolchéviks selon eux?

Classe les cheveux orangés dû au sang

ILLUMINATI *Ca va si bien*

Ah et pour la longueur, c'est pas très grave, tu sais 8D

_________________


Première apparition de Priam en fic:
Seconde apparition de Priam en fic:
Partie de la fic centrée sur Priam:
Je suis un homme en COLERE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gaelrasengan
Plus cool que cool
Plus cool que cool
avatar

Messages : 146
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 23
Localisation : Devine un peu pour voir.

MessageSujet: Re: Recueil de gags   Lun 28 Sep - 18:05

Je ne sais que dire sur ce chapitre...

A vrai dire, il m'a vraiment fait quelque chose...

Pour une des premières fois depuis que je lis un gag (ça m'est déjà arrivé dans le passé, mais jamais vraiment comme ça), j'ai eu beaucoup de peine... même si c'est pas un personnage réel, franchement, ce qui arrive à Blaze m'a vraiment fait quelque chose

La façon dont elle découvre les jeunes Toads fantômes, qu'elle découvre que Just est partit, comment Effron T la prend pour un folle, son sentiment de solitude, son cauchemar horrible, le moment où elle découvre Just et qu'elle brise le miroir, son sang qui se mélange à ses petites larmes...

Franchement j'ai rarement eu ce sentiment quand j'ai lu un gag qui n'était pas à moi

J'espère que ce gag sera vite finit, car je ne pense pas pouvoir tenir au prochain si il est tout autant sombre et triste... (ou alors si il continue, au moins que le prochain chapitre soit plus "cool"...)

Au moins ça prouve que tu as réussi à captiver mon attention jusqu'au bout. (et ça prouve que tout n'est pas rose dans la vie. J'ai déjà eu la confirmation plus d'une fois depuis ces derniers mois, ton chapitre est là pour me le rappeler^^' )

_________________


2017 : L'année de la plate forme 3D !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fan'
Elue d'Iblis (admin)
Elue d'Iblis (admin)
avatar

Messages : 387
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 18
Localisation : Au QG de la Sainte-Cerise

MessageSujet: Re: Recueil de gags   Lun 28 Sep - 19:48

OUI CLECLE, TOUJOURS ENVIE DE LE DESSINER. J'L'AI MÊME UN PEU FAIT EN HISTOIRE. *tg*

Et pour Richa et Richou qui voient les autres comme des bolcheviks.... Qui sait? *tg* Ca dépend des forumeurs, ça dépend


"Richou: ...Même si tu ne nous a pas raconté grand chose, nous pouvons tout de même tenter une manœuvre pour t'aider, Richa, va chercher un bol de caramels et un mixeur..." TUTUTUTUTUTUT. Le riche ne tutoie pas, il vouvoi- *tg*

"Clese: Just? Je pensais qu'il était avec toi. Vous vous êtes disputés? Qui a gagné? Est-ce qu'il est mort?" Ca  m'a fait rire.

T'en fais pas pour la longueur, c'pas pour autant que ton chapitre était moins bien, au contraire c'était captivant et les petites blagues de merde cassaient limite un peu l'immersion *tg*

Bref, j'ai beaucoup aimé et j'ai hâte de voir la suite <3

_________________


Lasciate ogni speranza, voi ch'entrate

"Deux hommes regardent à l'extérieur au travers des mêmes barreaux: l'un voit la boue, l'autre les étoiles."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://s-m-g.forumactif.org
Fan'
Elue d'Iblis (admin)
Elue d'Iblis (admin)
avatar

Messages : 387
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 18
Localisation : Au QG de la Sainte-Cerise

MessageSujet: Re: Recueil de gags   Mer 30 Sep - 21:43

Ca faisait longtemps que je ne postais plus de conneries pas marrantes..  donc voilà *tg*
Assez brouillon car beaucoup de persos, sans trop de musiques (pour une fois) mais j'espère que ça vous plaira 8D

Je suis désolée pour les persos qui paraissent un peu différents, vu que ça fait assez longtemps qu'on a pas fait de truc sur le futur et que y'a pas toutes les fiches, et qu'en plus de ça c'est assez récent, je n'ai pas encore bien intériorisé tous les caractères o/

_________________________________


Séries de gags de la vie des forumeurs Apprendre à se connaître. (2045)
 

Le manoir de Dean et Emrys est en effet très prestigieux, bien que seulement ‘pire’ que secondaire pour leur famille. Audrey, Laelynn et Dean avaient décidé d’inviter autant de nouveaux amis que possibles pour apprendre à connaître et les frères Doe, et à mieux se connaître globalement. Et ce, sans l’accord d’Emrys bien évidemment, le responsable légal du manoir.



Les jumelles Lylet, leur frère et leurs cousins, les enfants de Clésé et Flama, les nouveaux ninjas et le descendant de Just et Blaze… Même les deux Inoue, Blake accompagné de son petit ami ainsi que Kieran et Ayato avaient accepté de venir.



…Bon, ce dernier n’a pas vraiment eu le choix on va dire.

-flashback-

Kieran: *ouvre la porte du salon d’un grand coup* BONJOUUUUUUUUR 

Audrey: Oh mon dieu pas celui-là… 

Lilia: …’Lut. Toujours du sang à ce que je vois, hu?

Isaac: On ne change pas les bonnes habitudes 

Laelynn: M-m-mais… I-il a Ayato-kun sur ses épaules…e-et il…

Akemi: IL EST EN TRAIN D’ETOUFFER AIDEZ-LE *commence aussi à s’étouffer à cause de la pression* *prend son inhalateur* 

Une fois après avoir retiré la pomme de la bouche d’Ayato, Kieran expliqua qu’il ne voulait pas venir et qu’il n’avait pas de quoi l’attacher ou le prendre en otage à part ça et de la drogue. Le roux fut reconnaissant au fruit tandis que son homologue brun tenta de le tuer à précisément 10 reprises. 



-fin du flashback-


Jones: C’est vrai que c’est une belle mais- enfin un beau manoir. C’est l’héritage familial c’est ça? Et ça te fait pas flipper d’inviter quelques psychopathes en courant le risque de…ne plus avoir de manoir? 

Emrys: *allongé sur un canapé, hausse les épaules* C’était pénible de dire non.

Jones: …Ce gars est un sacré cas.

Daria: C’EST RIEN PAR RAPPORT A CET IDIOT 

Gaius: *mangeait tranquillement ses patates avec Boo-chan et Lys* Ca y est. Qu’est-ce que j’ai fait encore? 

Lys: *sert du thé à la patate à Boo-chan*

Daria: TU FAIS QUE D- Oh mais Ethan est aussi là 8D

Ethan: Hahaha, bonjour Daria. Ca va bien?

Daria: Ouiiiii~ et toi? x3 *un missile perdu passe à côté*

Leanne: Cible ratée…:/

Adrian: *remarque qu’elle le visait* En effet, le talent n’est pas donné à tout le monde. :>

Kisuke: C’est une atmosphère assez étrange quand même…Tu ne trouves pas?

Akemi: …A vrai dire, tu dois avoir raison. Plus on traîne ensemble, plus j’ai l’impression qu’on devient fous…Et je sais pas toujours si c’est une bonne chose. é_é

Le temps passa, les minutes se transformèrent en heures et ainsi de suite. La situation ne devenait pas incontrôlable, car Dean se trouvait être un hôte talentueux. Mais cependant, après plusieurs allers-retours louches de quelques personnes, certains remarquèrent que Leanne, Adrian et Akemi manquaient.

Audrey: *prend Kieran par le col* Qu’est-ce que tu leur as fait ? =w=#
Kieran: Mais strictement rien. ET JE PENSE QUE Y’A DU RACISME ENVERS LES ROUX LA, CEUX QUI M’AIMENT ME SUIVENT:/



-…-



Ayato: *lui lance une pomme dans la tronche* Connard.

Jones: Cette solitude.

Andrew: Je voudrais bien mais… flemme / *en train de câliner Blake*

Dean: C’est bon, c’est bon, tout va bien. Ils ne peuvent pas être si loin, hm?

Isaac: Techniquement, ils peuvent même sortir de la frontière là 

Laelynn: Mais c’est horrible… D8

Daria: NE VOUS EN FAÎTES PAS, DARIA-SAMA ET SON ACOLYTE QUI SERT A RIEN VONT LES RETROUVER 8D *traîne Gaius*


https://www.youtube.com/watch?v=mGVGN0i5rUU

Gaius: B-Boo-chan… ! *se fait traîner, tend son bras vers la table basse*

 Boo-chan: *a les larmes aux yeux, tente de courir vers le bord pour sauter sur Gaius*

Lys: *émue par la situation, veut aider Boo-chan mais se casse la gueule par terre*

Boo-chan: *se sert du corps de Lys pour avancer et sauter sur Gaius*

Gaius: *sourit comme un con, heureux* *se fait traîner* *se bouffe un mur à cause de Daria*



-fin de la musique*



Lys: NOOOOOOOOOON BOOOOOO-CHAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAN D8



Dean: ….Quoi qu’il en soit, je vais aussi les chercher.

Kisuke: Je vais vous aider!

Ethan: J’espère juste que c’est une mauvaise blague.

Laelynn: Je-je veux aussi aid-

Audrey: Non, ne venez pas tous. Hum… Laelynn, toi et ceux autour de toi, restez-là au cas ou vous les voyez revenir.

Jones: Se détendre pendant que vous cherchez des paumés de la vie qui répondent même pas au portable? Ok ça me va 

Laelynn: …Ah..? Si tu veux, mais bon… °^°

Andrew: Je te laisse y aller, je vais en profiter pour mieux connaitre les gens :>

Blake: …Fais pas de folies surtout..

Andrew: Boh, il se passera rien ^^ *à côté d’une bombe à retardement*

Blake: Bon ben, amusez-vous bien 
Daria: JE VAIS LES RETROUVER EN PREMIERE HAHAHAHA 


Pas mal de gens quittèrent la salle pour finalement plus faire une chasse à la trésor que réellement chercher des disparus. De toute façon, ça n’était rien de grave.

Alors qu’Emrys flemmardait sur le canapé, Jones, Daitaro, Kieran, Lilia et Izélia qui se foutaient intérieurement de la gueule de leur petit frère, Isaac, Ayato, Andrew, Lys et Laelynn étaient assis autour de la table basse. Un silence marquait la salle de son poids exubérant.

 

Daitaro: Bon ben… Autant en profiter pour mieux se connaître. Après de nombreux essais ratés, pourquoi ne pas s’amuser avec un jeu?

Ayato: *le voit sortir une boîte de monopoly* C’est plutôt pour qu’on se haïsse encore plus que tu fais ça

Lilia: Sérieux? Du monopoly?

Isaac: …Et tu veux qu’on y joue tous ensemble? 

Izélia: C’est assez long comme jeu, non?

Isaac: Ca peut prendre des heures 

Kieran: C’pas pour casser votre délire, mais jouer à ça avec vous ça m’intéresse pas beaucoup :3

Ayato: Surtout avec des personnes comme elle… *fusille Laelynn du regard*

Laelynn: … .w.

Lilia: Eh oh, elle est gentille Laelynn é_é

Jones: Je ne veux pas en rajouter une couche, mais il n’y a pas seulement 8 personnes qui peuvent y jouer?

Daitaro: Oui, c’est exact. C’est pour cela que l’on y jouera en duo. Ca innove et ça peut être marrant, non?

Andrew: C’est possible de perdre un œil ou quelques membres durant le jeu? 

Izélia: …Non.. 

Andrew: Pas grave, ça semble quand même fun~

Kieran: ….*sourit* C’est quoi les équipes?

Lys: On peut toujours utiliser le chapeau de Lynn pour faire des tirages o/

Laelynn: Ah-euh oui, bien sûr. *prend son béret déposé sur le canapé et le met sur la table*

Lilia: Je vais écrire les noms >:3

-Quelques minutes plus tard-

Ayato: Je n’aime pas du tout cette merde- PARMI TOUTES LES PROBABILITES, JE DOIS ME RETROUVER AVEC ELLE?

Laelynn: J-je suis désolée Ayato-kun… 

Ayato: Ne me parle pas… =w=

Isaac: Ca peut être fun si ma coéquipière arrête d’essayer de me faire les poches 

Lys: *le patpat*J’arriverai à voler les autres.

Daitaro: Bien que je n’aime pas spécialement mon partenaire, le hasard reste du hasard.

Kieran: *souriait* …HEY é_é

Daitaro: Tout ce que je veux dire c’est que ce duo m’enchante pas trop 

Kieran: FILS DE-

Lilia: Haha on est vraiment chanceuses, hu? 8D

Izélia: C’est bien vrai x3

Andrew: J’aime cette équipe~ On va tous les massacrer, n’est-ce pas? <3

Jones: *soupir* Ouais ouais.

Notre bande de bras cassés doivent maintenant choisir leurs pièces.

Lys: Oooooow le chat <3 On sera les Neko <3

Isaac: Tant de virilité.

Laelynn: Est-ce qu’on peut prendre le dé à coudre… ?

Ayato: Arrête de jouer avec ça et pose le é_é

Laelynn: D-désolée.

Ayato: Ca va ça va, on peut le prendre =|

 Andrew: Je te laisse choisir ^^

Jones: Peu importe, choisis :o

Andrew: Huu… Le fer à repasser! Oui! Quelle magnifique pièce… *sourire de psycho*

Jones:

Daitaro: J’aime bien le chapeau, c’est tellement raffiné et classe 

Kieran: Sérieux? Tu t’excites sur un pauvre chapeau de riche? Les gosses de nos jours 

Daitaro: Une simple pièce comme celle-là arrive un peu à égayer ma journée au moins, ce qui n’était pas le cas quand j’ai vu avec qui je devais faire équipe é_é

Izélia: On choisit la botte.

Kieran: 

Lilia: T’es sérieuse? Y’a pleins de pièces bg et toi tu choisis….UNE  VIEILLE CHAUSSURE? 

Izélia: Ca pose un problème.. ?

Lilia: FAUT PAS QU’ON AIT HONTE DE JOUER QUAND MÊME é_é

Izélia: *pose la pièce sur le plateau* *sourit*

Ayato: *dégage le boitier du jeu sur Emrys*

Emrys: *a la flemme de bouger*

Et le jeu commença!

Kieran: Oï, les jumelles. DONNEZ-NOUS NOTRE ARGENT 8)) *tend la main*

Lilia: MAIS GENRE? VOUS AVEZ TRICHE

Daitaro: Je peux confirmer qu’on n’a pas triché. Comme tu peux le voir, nous avons deux hôtels sur cette propriété et vous avez atterrit ici. Si vou-

Kieran: PAAAAAAAYEEEEEEZ 8)))))

Lilia: Tch… Izé’, dis quelque chose éwé

Izélia: Ils ont raison sur le fait qu’on leur doit de l’argent…. Faut arrêter de se plaindre.

Lilia: Mais quelle sorte de partenaire tu es…

 

Isaac: Arrêtez de vous disputer alala. C’est qui après eux?

Laelynn: *atterrit sur une place* On peut acheter cette propriété, Ayato-kun?

Ayato: Geh. Avenue Toadienne ? Y’a pas plus ridicule? Ca vaut rien.

Laelynn: …Mais tu as dit la même chose sur les cinq autres propriétés… D8

Ayato: J’achète les propriétés que je veux. Que je veux. JE VEUX. JE. ET PAS TOI

Andrew: Vous n’êtes pas censés être partenaires? :3

Ayato: Je suis le seul partenaire dont j’ai besoin 

Laelynn: …. .w.

Daitaro: *chuchote à Kieran* Maintenant, on a besoin de faire une autre stratégie pour leur pondre une bonne stratégie de business. Ca nous garantira la victoire 

Kieran: …Strat sur le business?  C’mon gamin, c’est du monopoly. Fais pas chier et achète chaque propriété puis basta 

Daitaro: *soupir* Je ne déclarerai pas forfait, tu entends? On va faire des plans, des stratégies et- èwé

Kieran: OOOH ALLONS TA GUEULE ET JOUONS.

Daitaro: PARDON ? 

Kieran: Tu te compliques la vie pour rien, c’est irritant 

Daitaro: ……

 

Lys: Allons-y~

Isaac: Oh… on est tombé sur chance! *Pioche une carte*

Lys: Qu’est-ce que ça dit?

Isaac: …. « Vous avez gagné le second prix dans un concours de beauté. Collectez 10€. »

Tout le monde: …. 

Jones: Voici tes 10€… *sourire moqueur* Joli garçon.

Isaac: Pas de jaloux 

 

Andrew: C’est notre tour~ *lance le dé* Que la chance soit avec nous >:3

Jones: …’Allez en prison’. 

Andrew: Je me demande ce qu’on a pu faire pour aller là-dedans.. 8)

 Jones: Rassure-moi, tu connais ce jeu, hein?

Andrew: C’est peut-être réalité.

Jones: …Tu n’as pas besoin de rendre les choses si dégoûtantes.

Andrew: *rigole* Qui a dit que c’était dégoûtant?

 

Lilia: Tch… é_é

-plus tard-

Lilia: COMMENT CA SE FAIT QU’ON SOIT LES PREMIERES A ÊTRE ELIMINEES 

Izélia: Ne crie pas comme ça… En tant qu’équipe, nous sommes toutes les deux fautives.

Lilia: OUAIS. TU N’AS RIEN FAIT.

Lys: Elle a bougé la pièce, non? *rigole à sa blague*

Lilia: Tellement… :/

 Isaac: Les choses iront plus vite maintenant. J’ai envie d’en finir 8D

Lys: C’est tellement amusant de voler les autres.

 

Kieran: C’est quoi cette putain de stratégie? ON N’A PAS UNE SEULE PROPRIETE

Daitaro: Je n’étais pas conscient que tout le monde allait suivre la méthode de ‘tout acheter’. Faire des investissements intelligents; c’est la clé de la victoire 

Jones: C’est pour ça que vous allez bientôt faire faillite?

Kieran: *la rage monte*

Daitaro: 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7….La promenade Toad? A qui est cette propriété?

Lys: *secoue le sac où y’a l’argent* A nous :3

Isaac: On a 4 hôtels. Vous savez ce qui vous attend… 

Lys: Faillite~ Donnez-nous votre argent >8D

Daitaro: ….

Kieran: C’EST DE LA TRICHE

Lilia: Ah non. Tu te rappelles de ce que tu nous avais dit? TU ATTERRIS SUR LA PUTAIN DE PROPRIETE, TU PAIES. HAHAHAHA BOUFFE

Izélia: :>

 

Andrew: Alors il reste moi et Jones, Isaac et Lys, et Ayato et Laelynn.

Jones: C’est ça. On doit faire gaffe. On détient juste un côté du plateau et c’pas forcément le meilleur.

Andrew : Mais si, c’est le meilleur. C’tait le moins cher 8D

Jones: Justement, ça ne vaut pas beauc-…. Ouais bref laisse tomber

Laelynn: Ayato-kun, est-ce que je peux lancer le dé.. ?

Ayato : Vas-y.

Laelynn: *lance* …3.

Ayato: *veut la tuer*

Lys: Ouaiiis, on va avoir encore plus d’argent.

Jones: Wow, même si ce côté n’est pas cher, ils n’ont plus que 20€ maintenant 

Ayato: *jette  l’argent sur  Lys*

Isaac: Aaaah, la rage

Daitaro: Est-ce que vous pouvez arrêter de balancer vos pièces ? D’abord c’était la chaussure volante et maintenant l’argent… 

Kieran: On s’en fout, c’juste du papier. On a perdu t’façon :<

 Jones: Bon, c’est notre tour. Lys et Isaac détiennent cette partie du plateau. Yup, c’est impossible de passer ça sans faire faillite… sauf si on va en prison ou qu’on tombe sur une case où on peut piocher une carte.

Andrew: On doit juste être chanceux >:3

Isaac: Oh, j’ai entendu le mot ‘forfait’ :o

Lys: Tiens, toi aussi?

Jones : Non ça l’est pas. Allez Andrew, je compte sur toi é_é

Andrew : Huhu.. *lance le dé* Haha, 11! ON VA EN PRISOOOOOOOON HAHAHA 

Jones: ….

Andrew: Pourquoi je suis le seul à crier? 

Jones: Recompte.

Andrew: …Avenue Pacifique… Bon ben on a fait faillite.

Jones: Ouais… faillite.

Lys: J’ai l’impression qu’on va gagner

Jones: *ragequit*

~

Izélia: Vous avez bientôt fini?

Lys: Presque.

Isaac: Ils n’ont plus que 20€

Laelynn: On peut toujours gagner… peut-être.

Ayato: NON C’EST FOUTU ET CA M’ENERVE èwé *fout tout en l’air*

Daitaro: J’AVAIS DIT A TOUT LE MONDE DE SE CALMER 

Ayato: CE JEU EST STUPIDE, TU ES STUPIDE, ELLE EST STUPIDE, TOUT LE MONDE EST PUTAIN DE STUPIDE 

Andrew: …

Kieran: Calme-toi.

Izélia: C’est  un jeu. Parfois tu gagnes, parfois tu perds. Il faut arrêter de faire son mauvais perdant.. C’est ennuyant é_é

Lilia: NAN. JE SUIS D’ACCORD AVEC LUI. *l’aide à foutre le jeu en l’air*

Daitaro: *se prend le plateau volant dans la gueule* …… =w=###

Lilia: BIEN FAIT, C’EST A CAUSE DE TOI QU’ON A DU PASSER PAR CE CAUCHEMAR èwé

Kieran: Lawl, regardez sa gueule

Laelynn: C-ça va aller, Dai-kun…?

Daitaro: …Pour éviter de détruire une partie du manoir, je vais aller voir où les autres en sont avec les recherches. *juste avant de sortir* MAIS NETTOYEZ-MOI TOUT CE BAZAR NOM D’UN CHIEN  *fait claquer la porte*

Izélia: …Bon ben…

Ayato: En quoi je devrais aider à ranger ce jeu de merde?:/

Kieran: Eh oh, t’es celui qui partage ma vie qui a foutu le bordel. Nettoie.

Ayato: Je refuse. Et Lilia a foutu le plateau en l’air.

Laelynn: Tu n’aides pas vraiment à améliorer la situation, Ayato-kun…

Ayato: Ah? Même ma soi-disante équipière m’en fout plein la gueule? 

Laelynn: …Tu me vois comme ton équipière après avoir tout détruit… .w.

Ayato: …

Laelynn: Je vais t’aider à nettoyer.

Ayato: …Merci.. é_é

Andrew: Du coup…Vous voulez y rejouer? C’était fun, non?

Kieran: *regarde tout le bordel* Oh oui. Regarde-moi tout ce fun. 
 
Ethan: *rentre* QUI A EU L’INTELLIGENCE DE LES ENFERMER DANS LA PLUS VIEILLE PIECE DE LA MAISON DONT LA POIGNEE S’EST CASSEE? 

Kieran: *court, se défenestre et fuit*



La journée se termina sous quelque agitation.  Kieran, qui avait fait une farce ô combien drôle s’était enfui, et Leanne ainsi qu’Adrian avaient failli s’entretuer – traumatisant par ailleurs une pauvre Akemi qui allait être à court d’inhalateur.

Dean se dit qu’il devrait envisager autre chose pour mieux connaître ces gens. Ou peut-être qu’il ne devrait pas trop se mêler à eux.

Quoi qu’il en soit, le ménage pour nettoyer toutes ces conneries fut éprouvant.
_______________

J'espère que vous êtes en vie *tg*

_________________


Lasciate ogni speranza, voi ch'entrate

"Deux hommes regardent à l'extérieur au travers des mêmes barreaux: l'un voit la boue, l'autre les étoiles."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://s-m-g.forumactif.org
Just-to-buy

avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 20
Localisation : En train de se taper des barres sur la planète de Donkey Kong.

MessageSujet: Re: Recueil de gags   Jeu 1 Oct - 15:16

...Je...je sais pas quoi dire, c'était un bordélique organisé, c'too.


La réaction de Jones en image de la reine. La scène avec la première musique. La routine du Monopoly avec le "lolchance"


Sympa, sans plus

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCVQ8_RWrCUw7ydh0KwdXgIA
Clésé
Seigneur Meow
Seigneur Meow
avatar

Messages : 244
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 21
Localisation : Moscou, Texas

MessageSujet: Re: Recueil de gags   Ven 2 Oct - 22:57

"La situation ne devenait pas incontrôlable, car Dean se trouvait être un hôte talentueux."
Ouais, un truc du genre "Foutez pas le bordel, sinon faudrait ranger. Et c'est fatiguant de ranger"

Hey, je prends tout le temps la chaussure, c'est juste BG de dominer le monde avec

"Andrew : Huhu.. *lance le dé* Haha, 11! ON VA EN PRISOOOOOOOON HAHAHA "
Best réaction eveeeer

"Kieran: Eh oh, t’es celui qui partage ma vie qui a foutu le bordel."
Woh, y'a pas que pour Boo-chan que tu fus très...droguée

Par contre, l'écriture rouge foncée sur le bleu comme ça, évite, ca fait très mal aux yeux

_________________


Première apparition de Priam en fic:
Seconde apparition de Priam en fic:
Partie de la fic centrée sur Priam:
Je suis un homme en COLERE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Just-to-buy

avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 20
Localisation : En train de se taper des barres sur la planète de Donkey Kong.

MessageSujet: Re: Recueil de gags   Sam 3 Oct - 3:58

Réalité...rêve...folie? Partie 7


Blaze: .....Il n'est pas près de revenir.....Just.....pas sans mon aide. ....C'est vraiment un cas désespéré, une fille comme moi s'occuper d'un kidnapping d'un membre des forumeurs, combattants résistants... *Rit un peu* ....il ne me reste plus qu'une chose à faire....


Blaze regardait la porte condamnée où il y avait toujours la clé enfoncée dans la serrure....elle avait un air déterminé...sérieux....ses poings se serraient....


Elle courra se chercher un sac à dos pour se traîner quelques équipements....un couteau, une canne de bois, des grands ciseaux, une lampe de poche. Elle amenait même le petit objet triangulaire vert que Richa et Richou lui ont donné....elle l'avait surnommée...


...Je sais que c'est un nom ridicule, mais je vais te nommer: ILLUMINATI!


Plus déterminée que jamais, Blaze se tient devant la porte avec le chomp errant, avant de la déverrouiller, l'ouvrir et de partir prendre sa revanche, suivie par le chomp...


...Elle va revenir....


Pendant qu'ils rampaient dans le couloir sombre (mais Blaze l'éclairait à la lampe de poche) vers l'autre monde, le chomp errant commençait une discussion.


Chomp errant: Tu te rends compte que c'est ce qu'elle veut? Tu es en train de t'attirer tout droit dans son piège.
Blaze: Just est en danger! Je dois retourner là-bas!
Chomp errant: ...Et cette femme est dangereuse. Je ne dis pas que je n'ai pas confiance en toi, mais tu aurais pu appeler quelques forumeurs pour t'aider, elle serait déjà morte.
Blaze: ....C'est une affaire personnelle, personne n'a à se mêler de ça!


Le chomp errant commence à réfléchir.


Chomp errant: Tu veux te la jouer fair-play?
Blaze: ....On va dire...
Chomp errant: Propose-lui un marché sous forme de jeu....peut-être ne sera-t-elle pas très fair play, mais elle ne refusera pas. Tout le monde adore les jeux.
Blaze: ....Une psychopathe comme elle? À t'entendre, c'est comme si tu disais que Buichi ou Rinji aimait les jeux. é_é
Chomp errant: Qui?
Blaze: Laisse tomber, je me comprends...
Chomp errant: Quoiqu'il en soit: à ses yeux les jeux sont irrésistibles...
Blaze: ...Très bien...


Blaze ouvre la porte menant au "monde parfait" , à la seconde qu'elle ouvre la porte, elle se retrouve devant un Just ensanglanté, à bout de souffle.


Just: Blaze!
Blaze: ...
Just: Tu es revenue me chercher! Je suis si content.
Blaze: ....Ça va, sale monstre, je sais que c'est toi. Alors sautons les situations prévisibles.
Just*Souris*: Dommage!


Just enleva sa tête, en fait, c'était l'autre mère sous un déguisement. Elle enlève tout le costume et lâche un petit rire, fixant Blaze. Elle avait exactement la même apparence la dernière fois que Blaze l'a vue...


Blaze: ....
Chomp errant*Derrière elle, lui chuchote*: Je te souhaite bonne chance, moi je vais sortir. Mais ne t'inquiète pas, je serai toujours tout près pour agir....
Blaze*Chuchote*: Tu te comportes vraiment comme un chat errant pour une allure de chien...


Le chomp errant sort en douce pendant que Blaze passe directement au sujet.


Blaze: Où est Just?
L'autre Yolande: ...Je te promets que j'ignore où est ton chéri, ma petite. Peut-être qu'il en avait marre de toi, peut-être que suite à votre dispute il est parti pour toujours?
Blaze: Il n'en a pas marre de moi! Toute votre famille le retenez prisonnier.
L'autre Yolande: Ne fais pas de caprices. Blaze...je t'en prie, assis-toi, prends le temps de te détendre.


Blaze se fait surprendre par l'autre père qui était venu de derrière, le prenant dans ses bras....


....Il faisait encore plus peur à voir que la dernière fois. Son poids a doublé, son visage s'est plus affaissé et est devenu tout orange. Ses cheveux ébouriffés avaient l'air d'un tas de feuilles brunes d'automne. ....Et quand il parlait, il avait toujours l'air d'être en phase terminale, déprimé, on avait l'impression d'entendre "laissez-moi mourir".


L'autre Fernand*Chantait pour rassurer Blaze, d'un ton très dépressif*: .....Laaaalaaaalaaaaalaaaaa....lalaaaaaaaaalaaaaaaa.....


Il assoyait Blaze sur la chaise mouvante en bestiole....l'autre mère sifflait près de la porte. Une petite souris lui amenait la clé. Elle la prend, ferme la porte en la verrouillant, puis se mit à avaler la clé, tout rond.


Blaze: ...Pourquoi vous n'avez pas votre propre clé.
L'autre Fernand: Seulement uuuuuuune clééé
L'autre Yolande*Tirait sur une mèche de feuille pour lui fermer la bouche*: Chut...*Le traîne hors de la pièce* Va t'occuper des courgettes du potager mon gros potiron.
L'autre Fernand*Chante en se faisant traîner*: Coouuuuurges courgeeeettes, citrouiiiiiille et potirrroooon...lalalala


Les deux sortent de la pièce, laissant Blaze seule, se tenant tranquille. Elle entendait des bruits de frottement contre une vitre, les mêmes que quand Just avait écrit "Help me" à la partie précédente...


Blaze: Just....*Se lève, regarde partout* Où es-tu?


Puis, elle entend de forts bruits, comme si quelqu'un cognait sur du plancher...


Blaze: ....(Je t'ai entendu tu sais, pas besoin d'en rajouter. )
L'autre Yolande*Voix-off*: Le dîner est prêt!


Blaze s'en va dans la cuisine, s'assoit sur la table à manger juste devant la boîte ouverte avec les billes et la bobine de fil et une aiguille. L'autre mère préparait de la viande en chantonnant de manière malsaine...


Blaze*Regarde la boîte*: (Courage, Blaze) *Commence à suer du front* Pourquoi on ferait pas un jeu?


L'autre mère s'arrête de chanter.


Blaze: Je sais que ça fait drôle de demander ça à vous...
L'autre Yolande: Tout le monde adore les jeux, pas vrai? Alors, quel jeu? Cache-cache?
Blaze: ...Non, un genre de jeu d'exploration extrême avec des énigmes et des trucs à trouver. Si je réussis, vous me laissez partir pour toujours avec toutes les récompenses....mais si je perds....je reste ici....vous pourrez faire ce que vous voudrez de moi vu que vous m'aurez déjà tout pris....*Regarde la boîte* ....vous pourrez me coudre des billes à la place des yeux...
L'autre Yolande: ...Oh...et quel est le truc à trouver? *Promène ses doigts, les cognant sur le comptoir*
Blaze: Mon petit ami, Just.
L'autre Yolande*Petit rire*: Trop facile!
Blaze: ET! .....Les yeux des enfants-toads fantômes.


...Je n'avais pas oublié...


L'autre Yolande: Oh, c'est vrai. Ça fait longtemps que j'ai enlevé leurs âmes, j'avais presque oublié qu'ils étaient enfermés au même endroit que toi.
Blaze: Ne jouez pas à ce jeu avec moi...et de plus, j'ai droit à un seul indice.
L'autre Yolande: D'accord, si tu tiens à être juste... *S'approche vers Blaze* Dans trois merveilles que j'ai concocté spécialement pour toi....un oeil de fantôme est caché bien en vue...
Blaze: Et pour Just?


Derrière Blaze, l'autre Yolande ne disait rien et s'accotait près de l'évier. Elle reste silencieuse en se tapant l'index sur la bille...Blaze avait déjà un indice...


Blaze*La regarde*: Vous voulez jouer à la dure? Très bien.... *Se tourne d'elle, reste silencieuse avant de lâcher un petit soupir*


...Je n'ai plus vraiment le choix de me débrouiller pour quand je serai rendue à Just...


Blaze*Se lève et se tourne vers l'autre mère, la main tendue*: Marché concl-....


....Elle avait déjà disparue, laissant le robinet de l'évier dégoutter, imitant le bruit qu'elle faisait quand elle se tapotait la bille avec le doigt...


Blaze est toute seule...en train de réfléchir à l'indice....


....Trois merveilles...


Blaze sort de la maison où il faisait un peu noir et va en direction du jardin, toute équipée. Alors qu'elle y allait, une ombre mouvante en-dessous d'elle attirait son attention. Elle regardait derrière elle, s'éloignant...vers le haut de la maison. Des vêtements noirs étaient suspendus sur une antenne. Virevoltant contre le vent.


Blaze: ......*Baisse la tête et met son poing contre son coeur, les cheveux au vent*


....Elle savait qui c'était...elle savait qu'il n'aurait pas survécu depuis son départ...


....Mais il était mort en héros...l'autre Just s'était sacrifié pour protéger une victime du mieux qu'il pouvait...


Blaze: (...Elle va payer) *Continue son chemin vers le jardin*


Elle y allait car elle espérait trouver des indices.


Le jardin s'illumine, mais tout a moins de couleurs et moins de vie par rapport à ce que Blaze avait vu la dernière fois...


....Le jardin avait l'air complètement vide, il y avait que les plantes et les fleurs l'ornant dans la vision de Blaze....
Elle marche tout proche d'une série de gueules de loups, qui commencent à lui chatouiller les jambes.


Cette fois, elle n'était plus d'humeur à rire.


Blaze: *Écarte quelques gueules de loups avec ses pieds* Ôtez-vous de mon chemin!


D'autres plantes et fleurs s'y mettaient en grandissant, essayant de ligoter Blaze, mais elle prit son couteau et trancha le plus de tiges possibles en continuant d'avancer, comme si elle était une exploratrice dans une jungle...


...Elle était tellement occupée à trancher tout ce qu'elle voyait devant elle qu'elle n'avait pas remarqué que derrière, un grand trou se formait au sol, avec des lianes mouvants comme des serpents en sortant. Elles s'agrippent autour des jambes de la jeune fille. La font tomber, échappant son couteau puis son sac à dos, et tente de la tirer dans le trou.


Blaze: Argh! Non! *Tente de ramper avec la force de ses mains* Lâchez-moi! ...Gnnn! *Lutte de plus en plus, avance lentement, finit par rattraper son couteau* ARRRGH!


Blaze continue de se faire tirer vers le trou, mais elle avait une arme. Elle était prête à attaquer.


Blaze*Libère ses mains pour attraper toutes les lianes et les couper, finit assise sur le sol*: Ouf....ce n'est vraiment pas de tout repos, il faut vraiment que je sois aux agu- *Voit des oiseaux-mouches fouiller dans son sac et en sortir l'illuminati* ........HEEEEEY!


Blaze, ne voulant surtout pas perdre son objet le plus précieux, se lève avec une montée d'adrénaline. Elle court vite chercher quelque chose dans ou proche de son sac à dos qu'elle pourrait lancer. Elle trouve une roche proche du sac, regarde les oiseaux-mouches voler avec l'objet quelques instants, pour bien viser!


....L’héroïne lance la roche de toutes ses forces en direction des oiseaux-mouches, elle réussit à les atteindre et ils tombent sur le sol avec l'objet.


Blaze: OUI! *Ramasse son sac, range ses affaires et se dirige vers les "corps" *


...Les cadavres des oiseaux-mouches étaient en train de se vider de sable pendant que Blaze ramassait l'objet vert triangulaire.


Blaze: ...Pourquoi ils tenaient tant à avoir ce truc? *Regarde à travers le trou* ....Woooow...


...Pas de doute, c'était vraiment un ILLUMINATI.....en regardant à travers, Blaze voyait tout en gris. Elle regardait partout à travers cet objet et finit par voir une lueur ronde....


....Il faut croire que c'est Richa qui avait raison sur l'utilisation de cet objet....


Blaze: (Oui, c'est sûrement ça!)


Blaze enlevait l'objet de ses yeux pour récupérer ce qu'elle croyait être dans un endroit sombre...les yeux d'un des toads fantômes...


Mais dans l'obscurité....un scorpion de grande taille mécanique en sortait. Au lieu de pinces, il avait deux lames tranchants. Il était contrôlé par des gants enchaînés à son corps, que portaient l'autre père. Les yeux du fantôme étaient utilisés sur un petit poteau en guise de levier de vitesse...


....RICHOU AVAIT RAISON AUSSI?!


....L'autre père avait encore changé, son visage n'avait pas changé, mais son corps ressemblait à une grosse citrouille orange...


L'autre Fernand*Ton dépressif à mort en laissant ses gants contrôler le scorpion*: Désoooolllééééé


Blaze, paniquée, évitait plusieurs coups de lames de l'insecte en reculant.


L'autre Fernand: Vrrraaaaiiiment vraiiiment désolé....mère m'obliiiige à le faiiiiire.


Blaze finit son recul contre un arbre, elle ressort son couteau et évite les coups de lames de l'insecte. Les coups de lames frôlaient néanmoins quelques parties de son pyjama, laissant une ouverture de tissu sur son épaule gauche et un 2e sur sa jambe droite.


Elle contournait rapidement l'insecte par la gauche, lui poignarde le corps avec le couteau et l'enfonce le plus possible en donnant un coup de pied dessus. Elle se dépêche ensuite de se sauver.


Le scorpion était encore en vie, il se retournait vers Blaze, qui s'était arrêtée près d'un petit étang.


L'autre Fernand*Pendant que le scorpion charge vers Blaze*: Je ne veuuux pas te faiiire de maaaaaaaaaaal!


Blaze évitait la charge du scorpion en se tassant vers la droite et, pour être sûr qu'il ne s'arrête pas, elle lui donne un coup de canne de bois sur le derrière. Le scorpion tombe dans l'étang et s'enfonce doucement dedans comme dans du sable mouvant.


L'autre Fernand: .... *Enlève un de ses gants mécaniques avec son pied et prend "l'oeil" de l'enfant-fantôme, représentant une bille* Preeenndss ceciiiii!


Blaze ne comprenait pas pourquoi il faisait ça...peut-être disait-il vrai dans ses dernières paroles.


L'autre Fernand, doucement en train de s'enfoncer dans l'étang lui aussi, lui tendait la bille. Que Blaze se dépêcha de prendre, laissant l'autre père se noyer dans l'étang....


Blaze: ....(Il est vraiment creux cet étang.....et depuis quand j'en ai un? ........Je ne sors pas très souvent de chez moi.... )


....Ou ce monde était illogique....


Parlant d'illogique, dès que Blaze avait pris la bille, tout l'endroit autour d'elle manquait complètement de couleur. Non, vraiment, toute couleur avait disparue, pour se changer en gris, sans-vie...


Elle regardait la bille verte, elle entendit la voix d'une des enfants-fantômes.


Merci mademoiselle, vous m'avez trouvé, mais il reste encore les deux "yeux" à chercher


Puis, un petit grondement se fit entendre. Blaze regardait le ciel, une petite éclipse commençait au niveau de la lune....


....Tomber à ce moment précis? .....C'est sûrement le commencement du temps imparti....


...Il faut que je me dépêche!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCVQ8_RWrCUw7ydh0KwdXgIA
Fan'
Elue d'Iblis (admin)
Elue d'Iblis (admin)
avatar

Messages : 387
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 18
Localisation : Au QG de la Sainte-Cerise

MessageSujet: Re: Recueil de gags   Sam 3 Oct - 12:54

ALLEZ BLAZE RETROUVE-LES A TEMPS A DEFONCE LUI SA RACE A CETTE SALOPE 8D /PAN/

Enfin j'dis ça mais même si elle arrive j'pense pas qu'elle réussira à se sortir de la merde. *tg*

_________________


Lasciate ogni speranza, voi ch'entrate

"Deux hommes regardent à l'extérieur au travers des mêmes barreaux: l'un voit la boue, l'autre les étoiles."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://s-m-g.forumactif.org
gaelrasengan
Plus cool que cool
Plus cool que cool
avatar

Messages : 146
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 23
Localisation : Devine un peu pour voir.

MessageSujet: Re: Recueil de gags   Mar 6 Oct - 15:11

Punaise j'ai vraiment cru que c'était vraiment Just tout ensanglanté

"L'autre mère" a sérieusement un soucis :honte:

"L'autre Yolande: Ne fais pas de caprices. Blaze...je t'en prie, assis-toi, prends le temps de te détendre. "

C'est bien ce que je dis

"....Il faisait encore plus peur à voir que la dernière fois. Son poids a doublé, son visage s'est plus affaissé et est devenu tout orange. Ses cheveux ébouriffés avaient l'air d'un tas de feuilles brunes d'automne. ....Et quand il parlait, il avait toujours l'air d'être en phase terminale, déprimé, on avait l'impression d'entendre "laissez-moi mourir". "

Bon bah faut la sortir https://www.youtube.com/watch?v=NdZznTwgFEg

"L'autre Fernand*Chante en se faisant traîner*: Coouuuuurges courgeeeettes, citrouiiiiiille et potirrroooon...lalalala "


Blair : Citrouilles et potiron ? LAISSEZ MOI EN *TG*


QUE LE JEU COMMENCE


Blaze va utiliser son intelligence pour se sortir de ce pétrin... c'est sa seule arme restante... et en effet, bien utilisée, c'est une arme redoutable


"L'autre Yolande: D'accord, si tu tiens à être juste... *S'approche vers Blaze* Dans trois merveilles que j'ai concocté spécialement pour toi....un oeil de fantôme est caché bien en vue... "


GNEEEE ?


Bon ça fait rien... plus loin, Blaze a failli perdre alors que le jeu ne faisait que commencer (a cause de la faune et la flore de ce monde)

Richa lui a vraiment donné un Illuminati


ET RICHOU AVAIT RAISON POUR CE MONSTRE... JE SUIS SANS VOIX


"Blaze finit son recul contre un arbre, elle ressort son couteau et évite les coups de lames de l'insecte. "


Chieur Insectoïde : http://objection.mrdictionary.net/go.php?n=8071416 *mettre ça après qu'il a crié "objection" https://www.youtube.com/watch?v=OTKfr9V2dUo "


Bref Blaze a trouvé le premier oeil. C'est un début

_________________


2017 : L'année de la plate forme 3D !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Just-to-buy

avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 20
Localisation : En train de se taper des barres sur la planète de Donkey Kong.

MessageSujet: Re: Recueil de gags   Mer 7 Oct - 3:59

Réalité, rêve, folie? Partie 8


Blaze, posant la bille verte dans son sac, se dirigeait vers la maison de l'autre Richa et l'autre Richou....


Elle avait déjà tout compris, l'éclipse indiquait le temps imparti. Elle avait aussi compris le seul indice à qui elle avait affaire.


Trois merveilles où sont cachés 3 yeux de fantômes....


...Elle avait trouvé la première dans le jardin qui l'avait émerveillé, où était l'autre père......


....Elle trouverait probablement la 2e chez les riches de leurs mains et saurait où aller pour la 3e...


...Elle n'avait plus de temps à perdre....


Elle se dirigeait le plus vite possible chez Richa et Richou. Durant son trajet, elle avait l'impression que la maison était beaucoup plus proche de chez elle qu'avant. Vu qu'il n'y avait pas grand chose de créer dans cette "dimension" , était-ce vraiment nécessaire de mettre autant de distance? Est-ce que c'était comme ça depuis le début? Est-ce que la distance réduite a quelque chose à voir avec l'énergie de l'autre mère qui semble diminuer à force que l'apparence de tout le monde change?


....Dur à répondre correctement tant que tout n'était pas éclairci...


...Elle entrait dans la maison de riches, il faisait tout noir, seule un légère lumière de la porte ouverte "éclairait l'entrée" ....tout était silencieux, le silence était profond et on entendait des grincements au plafond, des échos faisant "HON HON HON HON" .


En allumant sa lampe de poche qu'elle sortit, Blaze suivait le chemin que guidaient les HON HON HON. Logique, plus elle se rapprochait, plus les rires de la race riche devenaient fortes.


Elle ouvrit une porte tout près des rires, gardant sa lampe de poche allumée. De l'autre côté, elle se trouvait dans la partie restaurant, là où ils avaient servi de la soupe aux pauvres et où elle était allée avec l'autre Just....


La pièce était sombre. La jeune fille pointait sa lampe de poche partout, elle remarquait que toutes les tables et toutes les chaises avaient disparues, laissant un grand espace pour circuler....


....Elle continuait de marcher, fébrile, elle pointe sa lampe de poche au plafond et voit plein d'aigles en train de dormir, les pattes suspendus au plafond comme une chauve-souris....ceux qui étaient allumés par la lampe de Blaze commençait à se réveiller en secouant la tête, en ouvrant leurs yeux tout rouge....elle se dépêchait vite de repointer la lampe vers l'avant.


Au centre de la pièce, il y avait un grand bol géant. Faisant au moins une fois et demie la taille de Blaze avec un grand diamètre. Elle regardait à l'intérieur, il y avait plein d'eau chaude fumante dedans, avec deux tubas à la surface.


Elle prit son illumnati et regarda avec à travers le bol. Il y eut une petite lueur en-dessous de l'eau avec deux formes ayant leur main dessus.


Blaze*Enlève son illuminati*: C'est sûrement ça....bon...


Blaze roulait un peu son bas de pyjama jusqu'aux cuisses afin de ne pas le mouiller, puis, elle embarquait dans le bol en marchant, tenant la lampe de poche et prenant garde de ne pas tomber. Debout, l'eau lui arrivait à 3cm des cuisses où son bas était roulé.


Elle fouillait au fond de l'eau, tâtait un peu avant de sortir deux mains tenus ensemble, qui semblaient renfermer quelque chose... Elle prit les doigts et les écartait, elles tenaient une bille violette.


Blaze: La voici, déjà! *Prend la 2e bille*


Au moment où elle avait la main sur la bille violette et qu'elle allait l'enlever des deux mains, celles-ci se refermaient d'un coup sec en prenant la main de Blaze!


Blaze: AAAAH!


Et deux figures monstrueuses sortirent de l'eau en enlevant leur lunette de plongée et leur tuba. Ils luttaient en tirant pour garder leur bien. Leur bras étaient noués ensemble, tous les deux collés.


L'autre Richou, première figure monstrueuse, avait le chapeau troué, le monocle enlevé et la moustache mal rasée, on voyait des petits points noirs de ce qui n'avait pas été rasé un peu partout. Ses dents avaient quelques crocs. Il était de couleur toute verte.


Les cheveux de Richa étaient devenus orangés, bouclés, sans haut de forme et sans maquillage. Elle était toute rose...


...Non seulement ça, mais les deux étaient complètement nus, le corps avec leur propre couleur de visage. Il n'y avait rien d'obscène ou habituel de montré sur les deux corps, aucun mamelon, aucune poitrine, aucun nombril, aucun poil sur les jambes, aucune partie intime. C'était deux corps flasques, on aurait dit deux corps de martien. ....C'était des corps ordinaires, puisqu'il n'y avait rien les mettant en valeur ou en défaut, absolument rien...


Les deux, durant toute la lutte, les mains vissés sur la bille à tirer, n'arrêtaient pas de gueuler comme des monstres....


VOLEUSE! HON HON HON!
HONHON SALE VOLEUSE!
RENDS LA BILLE!
LÂCHE-ÇA!
DONNE-LA NOUS! HON HON!
C'EST NOTRE PRÉCIEUX!
NOTRE PRÉCIEUX À NOUS SEULS!
HON HON, NOOOOOOOOOOTRE PRÉÉÉÉÉÉCIIEEUUUUUUUUUX!




Blaze continuait de résister et tirer tant bien que mal. De sa main libre qui tenait la lampe de poche, elle l'allumait et l'éteignait plusieurs fois en direction des aigles-chauve-souris dormantes au plafond, espérant en réveiller un. Plusieurs aigles secouaient la tête en se couvrant avec leurs ailes, mais aucun ne décollait du plafond.


Blaze: Raaaah! Aller! Réveillez-vous! *Lance la lampe de poche sur la tête d'un aigle, la lumière se brise*


Une escadrille d'aigles, suite au geste de Blaze, finissaient enfin par décoller du plafond, en volant vers le trio luttant. Blaze regardait les aigles et Richa et Richou, elle attendait le bon moment pour intervenir...


Une fois les aigles rendus tout près, Blaze se tasse en tenant toujours le bras du duo. Laissant les aigles attaquer l'autre Richa et l'autre Richou, ils finissent par lâcher la bille qui fait un petit bond dans les airs, Blaze l'attrape et sort du bol de soupe géant.


Après avoir remis son pantalon de pyjama à la normale, Blaze remarquait que plusieurs toads itinérants, les cernes sous les yeux, se dirigeaient vers elle comme des zombies.


Blaze*La bille en main et la canne en bois de l'autre, la brandit, se prépare à charger*: Je ne me laisserai pas faire!


Blaze se dirigeait vers les toads itinérants avec ses "armes" . Au moment où elle en frappait un, il tombait en terre en ne bougeant plus.


Blaze*S'arrête*: ...Quoi?


Ce fut risqué de s'arrêter comme ça, mais elle avait de la chance. Elle n'avait pas remarqué que durant sa charge, tout était devenu gris et personne ne bougeait...


...c'était comme la première fois où l'autre père s'était noyé en donnant la bille verte à Blaze...les aigles ont du avoir raison de Richa et Richou...


Blaze regardait la bille violette...


....Dépêchez-vous, sa toile se désagrège!


....Sa...toile?


Elle allait sûrement avoir la réponse bientôt...


Blaze sortait de la maison de l'autre Richa et l'autre Richou, rangeant la bille et son arme, se dirigeant le plus vite possible chez l'autre Mentali T.


Elle y était déjà presque. L'éclipse-chronomètre avait franchi la moitié de la lune. Elle devait faire vite. Ce n'était plus qu'une question de temps!


Rendu chez Mentali T. , Blaze ouvrit la porte. Le couloir menant vers la tente était tout vert-gris-sombre, mais il y avait encore les canons à barbe à papa alentour.


Blaze marchait quelques pas, avant de se faire prendre les épaules par quelqu'un...


???: Bonsoooiiiiir Blaaaaaaiiiiize qui a un malaiiiiiiise!


Blaze se retournait en avançant pour que l'inconnu lui lâche les épaules...en fait, elle avait reconnu la voix quelque peu bourré. C'était l'autre Mentali T. , mais Blaze ne pouvait pas voir sa tête, qui semblait se cacher sous son haut-de-forme. Tout son habit de magicien avait l'air déchu et gigotait sans arrêt, ses bras étaient allongés et il bougeait comme un vrai petit ver de terre.


Blaze était un peu traumatisée, mais gardait son sang-froid...


Blaze: Vous savez pourquoi je suis ici! Alors venons-en plus vite au fait!
L'autre Mentali T.: C'est ça que tu cherches, *Sors une bille jaune et la lui tend* n'est-ce pas?
Blaze*Regarde à travers l'illuminati, la bille s'Illumine* oui...


Blaze allait prendre la bille, mais l'autre Mentali T. rentre la bille dans sa manche. Il tourne autour de Blaze en monologuant, en escaladant les piller en se cachant. Blaze essayait de le repérer à travers l'illuminati mais il bougeait vite.


L'autre Mentali T: Tu crois que gagner ce jeu est une bonne chose? Pourquoi retourner chez toi avec Just? Personne ne s'occupera de toi, il finira par te laisser tomber, tu joueras au même jeu redondant toute ta vie! *Derrière Blaze, les mains sur ses épaules* Reste iciiiiii avec nous! On t'écoutera toujouuuurs et on rigollerraaaaaa!


Blaze ne tombait plus dans le panneau. Suspendu au plafond, l'autre Mentali T. tombait au sol, puis roulait en direction de la tente. Blaze le suit, à l'intérieur, il le retrouvait assis en petit bonhomme sur une balle géante.


Mentali T.: Siiii tu reeeestes iciiiii! Tu pourras avoir tout ce que tu veuuux!


Blaze regarde à travers l'illuminati pendant qu'il parle, la bille se cachait en-dessous de son haut-de-forme.


Blaze: ....Vous ne comprenez rien! *S'approche lentement de lui*
L'autre Mentali T: Je ne vois pas de quoi tu parles...
Blaze*Continue d'avancer*: C'est sûr que vous ne comprenez rien....vous n'êtes qu'une sale copie du Mentali T. original.
L'autre Mentali T: Je suis surtout plus sage et plus en forme....


Blaze, tout près du magicien, relève son chapeau haut-de-forme, pour finalement retrouver un rat avec un chapeau rouge de chef d'orchestre, tenant la bille, criant sur Blaze.


Blaze*Sursaute*: DAAAAAAAAAH!


Plein de rats (sans chapeau) sortaient des vêtements de Mentali T, les laissant se diriger vers Blaze.


Blaze: Grrr! *Sort sa canne de bois et la brandit vers les rats* Je vous att- *Plusieurs rats lui grimpent dessus* ARGH! LÂCHEZ-MOI!


Blaze se débattait, mais plusieurs rats déjà rendus sur l'épaule de Blaze déployèrent leur crocs et.....déchiquetaient sa canne de bois comme des castors, il ne restait plus qu'un tas de poussières.


Blaze*Voit le rat avec un chapeau sur un fromage rond roulant, tenant la bille*: (Ce rat...je dois me concentrer sur ce rat) .


Blaze sortait ses cisailles, seule arme qui lui restaient pour se défendre. Le rat chef se dirigeait vers la sortie de la tente. La blonde le suivait. Deux rangées de rats devant elle jusqu'à la sortie de la tente étaient en position sur un lance-pierres et s'élancent.


Blaze empêchait les rats "volants" d'atterrir sur elle en continuant de poursuivre le rat en chef. Elle les repoussaient avec sa main gauche libre, en donnant des coups horizontaux avec la cisaille de sa main droite, en donnant un coup de poing de sa main gauche parfois, de temps en temps, elle arrêtait même les rats avec les lames de ces cisailles, et leur coupaient la tête avec, faisant couler du sable.


Blaze sortait de la tente et se dépêchait de suivre le rat en chef qui allait sortir vers la porte ouverte. Tous les canons à barbe à papa la visaient et c'est les autres rats qui les contrôlaient. Une barbe à papa touchait le corps de Blaze qui s'écartait un peu vers la gauche en échappant les cisailles au loin, elle se fit bombarder de barbe-à-papa et évitait le plus qu'elle pouvait, mais se faisait souvent toucher. Ça ne faisait pas mal, mais le choc était tellement brusque et rapide que ça la déséquilibrait et elle finissait par tomber par terre.


Blaze*Retire une barbe-à-papa de sa tête, sort l'illuminati, regarde la souris*: ......*Ferme les yeux* (Je ne devrais pas faire ça, mais maintenant que je vois clairement la bille...au point où j'en suis) *Se prépare à la lancer* Pour la chance....pour la chance....


Petit effet sonore d'ambiance


...La scène se passait au ralenti, Blaze sentait son coeur battre la chamade. Elle n'avait qu'une seule chance....son bras tenant l'illuminati, pris son élan et la lança vers le rat en chef avec son fromage roulant. Il s'approchait de plus en plus sur la cible.....


....ESPÈCE DE CONNE!


Le rat avait évité l'illuminati en sautant qui avait pris la sortie très loin, le rat sortait lui aussi avec la bille et disparaît rapidement vers le bas.


Blaze*Court après lui*: Il faut pas que je le quitte des yeux, il me reste encore une chance.


Mais, complètement aveuglée par la panique, la détresse et la rage, Blaze n'avait pas vu que 4 rats s'étaient mit en formation près de la porte de sortie, avaient joints leur queue pour en faire une corde. Blaze trébuche dessus et termine sa chute vers la sortie.....la maison s'était levé à plusieurs mètres dans les airs et elle ne s'en était pas rendue compte, elle fit une petite chute avant de s'étaler par terre....


Le temps s'était arrêté...


....Combien de temps elle était restée étendue par terre? Elle l'ignorait mais dès qu'elle ouvrit les yeux, elle se relevait vite, regardait partout....elle ne voyait rien à part l'environnement...elle levait les yeux vers le ciel, l'éclipse était à 95% , plus qu'une petite lumière.


Elle fouille dans son sac, pour en ressortir deux billes: la verte et la violette...ses yeux se remplissaient doucement de larmes....


....Elle avait perdu.....elle avait une chance....et elle l'avait gaspillée, pas à cause de sa stupidité, qu'elle se disait.....mais de la rage aveugle, foncer tête baissée est aussi un léger signe de stupidité...une intensité différente...


Blaze: ...J'ai perdu tout ce qui comptait....*Restait assise par terre, la tête entre les jambes*


Elle n'avait plus de temps...


...Elle restait assise, isolée dans la seule petite lumière restante que dégageait la lune, mais elle allait doucement se refermer....


96....

97....

98....

99....

..............???





L'éclipse s'était arrêté....Blaze avait entendu un bruit de petite chute sur le sol....elle regardait à côté d'elle, la 3e bille était juste là....avec le rat en chef mort, du sable s'écoulant de son corps....le chomp errant était là aussi...


....Heureusement qu'il était là....il m'a aidé à passer à travers tout ça....


Chomp errant*Souriant*: Il me semblait avoir dit qu'habituellement je ne chassais pas les rats....
Blaze: ...Oui...tu l'avais dit, mais je ne te remercierai jamais assez...


...Mais tu aurais pu intervenir avant...


Blaze prend la 3e bille, tout l'environnement, absolument tout devient gris, la maison, l'herbe en dehors du jardin, les arbres, tout. Seuls elle et le chomp errant étaient encore en couleur.


Blaze: ....*Regarde la maison, range la 3e bille et les 2 autres dans sa poche de pyjama* Je vais à l'intérieur, il faut encore que j'aille sauver Just...


...Désir accompli...


L'éclipse se termina, puis tout à coup, tout l'environnement commençait à se désintégrer comme un puzzle s'enlevant pièces par pièces, à partir du ciel jusqu'aux "arbres muraux" jusqu'à l'herbe, laissant un espace tout blanc derrière. Bientôt, il ne restait plus que la maison et un peu d'herbe autour.


Blaze*Voit que ça se désintègre tout près, brandit son sac vers le chomp errant*: VITE, SAUTE LÀ-DEDANS!


Le chomp errant obéit. Blaze met son sac à dos et se dépêche de rentrer dans la maison, là où elle serait probablement en sécurité. Elle courrait le plus vite possible et la désintégration de l'environnement la rattrapait de près. Elle finit enfin par atteindre la maison, elle ferme la porte et la verrouille.


Tout l'intérieur de la maison était sombre, un grand couloir. C'était aussi comme ça dans la maison originale de Blaze...


....Blaze regardait devant elle...certains morceaux de papier peint commençaient à se décoller....


....Ça l'indiquait probablement qu'elle devait avancer là où l'autre mère la retrouvera...


...Mais elle n'avait plus peur....


Elle était prête....elle est allé si loin pour récupérer les 3 yeux....maintenant, l'heure de la vengeance a sonné...


...Je me fiche de la tournure qu'elle prendra, je suis sûre d'en sortir vainqueur!


Puis, elle serra les poings et avança vers le salon....

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCVQ8_RWrCUw7ydh0KwdXgIA
Fan'
Elue d'Iblis (admin)
Elue d'Iblis (admin)
avatar

Messages : 387
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 18
Localisation : Au QG de la Sainte-Cerise

MessageSujet: Re: Recueil de gags   Mer 7 Oct - 13:13

"des échos faisant "HON HON HON HON" ." Je suis morte. *a imaginé le "HON.... HON.... HON...." [size=13]*tg*[/size]

"NOOOTRE PRECIEUUUUX" GOLLUM DEGAGE DE LEURS ESPRITS éwé /PAN/

Elle a réussi <3 Plus qu'à défoncer l'autre <3 *lawl j'suis sûre que y'aura une belle groosse saloperie* *tg*

_________________


Lasciate ogni speranza, voi ch'entrate

"Deux hommes regardent à l'extérieur au travers des mêmes barreaux: l'un voit la boue, l'autre les étoiles."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://s-m-g.forumactif.org
Clésé
Seigneur Meow
Seigneur Meow
avatar

Messages : 244
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 21
Localisation : Moscou, Texas

MessageSujet: Re: Recueil de gags   Mer 7 Oct - 17:34

"il faisait tout noir, seule un légère lumière de la porte ouverte "éclairait l'entrée" ....tout était silencieux, le silence était profond et on entendait des grincements au plafond, des échos faisant "HON HON HON HON" ." Ils auraient dû faire ça dans le manoir de riche dans le 1er Resident Evil, c'aurait été excellent

Il semblerait que la beauté intérieur de Richou et Richa du vrai monde se soient extériorisé 8D *Et magnifique, ce qu'ils chantent

"Blaze*Regarde à travers l'illuminati, la bille s'Illumine* oui..."
Mon dieu as-tu fais exprès de mettre le i d'illuminer en majuscule car ça vient de l'illuminati?

"...Je me fiche de la tournure qu'elle prendra, je suis sûre d'en sortir vainqueur! "
POKEMOOOOON *Pardon, vraiment *

_________________


Première apparition de Priam en fic:
Seconde apparition de Priam en fic:
Partie de la fic centrée sur Priam:
Je suis un homme en COLERE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Just-to-buy

avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 20
Localisation : En train de se taper des barres sur la planète de Donkey Kong.

MessageSujet: Re: Recueil de gags   Jeu 8 Oct - 23:56

Réalité...rêve...folie? Partie 9


Me voilà enfin...


Blaze est arrivée dans le salon, tout était vert sombre, le feu du foyer était vert. Plutôt que d'être électrique comme chez Blaze, le foyer était moderne...
Elle regardait dans toute la pièce, elle ne voyait pas l'autre mère, mais elle voyait bien que les meubles mouvants avaient du mal à bouger...la coquerelle garde-du-corps devant la porte condamnée amassait la poussière et avait perdu de sa lueur....


Et puis enfin, une voix la surprit...


....Te revoilà, tu as réussi à t'en sortir.......en apportant cette vermine de chomp en plus...


....L'autre mère était là, elle avait encore changé d'apparence.....ce n'était plus la même personne on dirait....elle avait encore ses cheveux noirs, mais son visage....et son corps....on aurait dit un squelette. Tellement ses côtes étaient grandes et le dos courbé comme un bossu, son chandail était méga-grand. Elle avait plusieurs jambes minces comme une araignée et ses mains....ils étaient en aiguilles, et super grandes.....


Aperçu


C'était une araignée géante? ....


Blaze: ...Oui...ça te dérange que j'amène un ami fidèle?
L'autre Yolande*Se lève, saisit doucement le visage de Blaze avec ses mains, l'index de sa main gauche en aiguilles se promenait sur son visage*: ...Tu sais à quel point je t'aime n'est-ce-pas? ...=3
Blaze: ....Tu as vraiment une façon étrange de montrer ton affection.
L'autre Yolande: Hm hm hm hm hm hm *Lâche son visage* ....alors....pourrais-je les voir? Ces yeux de Toad-fantômes? *Tend sa main*


Blaze sort les 3 billes de sa poche de pyjama et les tient, les 3 sur sa main gauche.


L'autre Yolande: ....... *Tente de les piquer à Blaze, mais elle recule*
Blaze: Une seconde! ....Tss...petite impatiente...la partie n'est pas encore finie *La dévisage* ...n'est-ce pas?
L'autre Yolande: ....Je suppose que non, hélas! Après tout...tu dois encore retrouver ton Just adoré....ton ancien petit ami...


Blaze et Just ne s'étaient pas laissés....pas en sa connaissance....elle avait dit ça juste pour la démoraliser....


L'autre Yolande: Dommage que cette fois tu doives.... *Sors l'Illuminati de ses vêtements et la fait tournoyer avec son index* TE PASSER DE ÇA! *La jette dans le foyer, elle brûle* Hahahahahaha!


....L'Illuminati a été vaincu....une phrase qui n'était pas censé exister...


Blaze: ....*Petit grognement*


Pendant que la mère regardait l'Illuminati brûler avec passion dans ses yeux en bille. Une des billes que Blaze tenait s'illuminait. Elle tournait le dos à l'autre mère et regardait la bille jaune illuminante...


....Soyez futés mademoiselle, même si vous réussissez elle ne vous laissera jamais partir....


...J'ai déjà un plan...


Blaze range les billes dans son sac, puis regardait la porte condamnée gardée par la coquerelle, puis elle se tournait vers l'autre mère, qui, 2 secondes après, croisait aussi son regard.


Blaze: ...Je sais très bien où tu l'as caché!
L'autre Yolande: Vraiment? Dans ce cas, montre-moi!
Blaze: Il est derrière cette porte! *Pointe la porte condamnée*
L'autre Yolande: Gnhihihihi, tu crois ça? Allons voir.


Blaze savait bien que l'autre Just avait peu de chances de se trouver là, mais ça faisait partie de sa diversion. Pendant que l'autre mère ordonnait à la coquerelle de se dégager. Des bruits de frottement contre une vitre se faisait entendre. Blaze reculait près du foyer en regardant partout....le chomp regardait au-dessus du foyer et dit une phrase qui avait quasiment choqué Blaze...


Chomp errant: ...Là-haut! *Saute sur le dessus du foyer*


Il se plaçait à côté d'une boule à neige représentant l'île koussinos....à l'intérieur, quelqu'un était en train d'écrire "Help me" contre la vitre embuée....c'était Just....il était là!
Comment? Blaze se demandait pourquoi, mais elle était tellement contente de l'avoir trouvée, elle s'en allait pleurer...


...Mais son moment lunatique se fit interrompre par un bruit bizarre agonisant. Son autre mère mettait son doigt dans sa bouche et essayait de dégueuler la clé, mais elle avait un peu de mal...


Blaze: ......
L'autre Yolande: ....Ce sera pas long


Blaze profitait de la perte de temps pour mettre la boule à neige où était enfermé Just dans son sac, et elle collait le reste des boules à neige ensemble pour que l'autre mère se doute de rien...


Blaze: ....*Se dirige vers l'autre mère et lui donne un coup de poing dans le dos, qui lui fait recracher la clé* Voilà! *Retourne près du foyer, croise les bras* Alors? Ouvrez la porte, je parie qu'il est juste là, derrière!
L'autre Yolande: Argh, c'est pas poli de pas avertir avant de faire une action. .....Quoiqu'il en soit.... *Prend la clé et débarre la porte*


...J'ai eue de la chance, je m'attendais pas du tout à voir Just là-dedans.


L'autre Yolande*Ouvre 2cm et regarde à l'intérieur*: Héhéhéhéhéhé....tu te trompes ma petite Blaze. *Ouvre la porte qui fait tomber de la poussière, il y a seulement le couloir sombre menant dans le monde réel* Il n'y a rien du tout....


L'autre Yolande s'approche de Blaze, laissant la clé dans la serrure.


L'autre Yolande: De ce fait....vu que tu t'es trompée, tu vas devoir rester avec nous....POUR LE RESTANT DE TA VIE!


Blaze lève les bras et appuie sa phrase sur un ton lent et menaçant.


Blaze: Ooooh non...il n'en est pas... *Prend le chomp errant et la balance sur l'autre Yolande* QUESTION!


Le chomp errant s'est mit à aboyer en se faisant lancer par Blaze, il s'attendait vraiment pas à être éjecté de la sorte. Il fait son atterrissage sur le visage de l'autre Yolande, qui lâche un cri.


Chomp errant*Mords le visage de l'autre Yolande*: DES OS À VOLONTÉ!
L'autre Yolande: ARGH! LÂCHE-MOI SALE CABOT!
Chomp errant*Mord sur la bille*: Berk, c'est pas bon, on enlève ça!


L'autre mère tentait de retirer le chomp de son visage, mais celui-ci accrochait sa crocs sur ses billes et essayait de les retirer.


Blaze profitait de la situation pour atteindre la porte condamnée. Rendue tout près et ayant pris la clé, le chomp avait déjà enlevé les billes de l'autre mère, la rendant aveugle.


L'autre Yolande: SALAUUUUUD! *Prend le chomp et la balance sur Blaze qui ne l'avait pas vue venir*
Blaze: *Tombe par terre* AIE!


Cette fois, c'était l'autre mère qui avait la rage aveugle....


L'autre Yolande: TU N'ES QU'UNE HORRIBLE SALE PETITE VICIEUSE!


Elle était près à se battre, même si elle avait perdu l'usage de ses yeux, elle était capable de se servir de ses autres sens, elle savait où Blaze avait profité pour filer.


Elle se dirigeait vers la porte condamnée, plus précisément vers Blaze, pour la frapper avec ses pattes d'araignée, Blaze, couchée par terre, évitait les coups de pattes de justesse en roulant sur le côté. Puis elle s'éloignait de son adversaire pour se relever.


L'autre Yolande*Se tourne vers elle*: C'EST UNE BATAILLE QUE TU VEUX? TU L'AURAS, TA CORRECTION!
Blaze*Recule de quelques pas, regarde le chomp errant près de la porte condamnée*: Sauve-toi, je te rejoindrai!
Chomp errant: ...Tu es sûre de t'en sortir?
Blaze: Tant qu'elle sera dans mes jambes, je ne pourrai pas sortir!
Chomp errant: ...Très bien! Rapporte-moi ses os. *Prend le couloir de la porte et se sauve*
L'autre Yolande: TU OSES ESSAYER DE ME DÉFIER? PENDANT QUE TU FANFARONNES AVEC DEUX BRAS ET DEUX JAMBES, MOI J'AI DES PATTES! *Se dirige vers elle*


L'autre Yolande donnait plusieurs coups de pattes à Blaze qui les évitait et en bloquait quelques uns avec ses bras.


Au bout du 10 coups, Blaze attrape une patte avec ses deux mains pour se faire traîner en-dessous du corps de l'autre mère. En continuant de tenir la patte, elle donnait un coup de pied sur l'autre mère qui tombait par terre.


L'autre Yolande: SALE PETIT GARNEMENT!


Blaze tournait autour de l'autre mère pour essayer de la berner, puis elle finit par se diriger vers elle en lui donnant un coup de poing au visage, qu'elle évitait en penchant son visage vers l'arrière.


L'autre Yolande*Donne un coup de boule sur le ventre de Blaze, qui recule*: TANT QUE J'ENTENDRAIS TES PAS, JE SAURAIS OÙ TU TE TROUVES! *Se relève*


L'autre Yolande profitait de la douleur de Blaze pour passer sa main droite à aiguilles entre quelques mèches de ses cheveux orangés, puis, elle la levait dans les airs.


Blaze: Argh, lâchez-moi, ça me fait mal!
L'autre Yolande: TA DOULEUR EST LA MIENNE!


L'adversaire secouait la main tenant Blaze vers la droite, sous le choc, quelques petites mèches de cheveux s'arrachaient et Blaze fut envoyé ventre contre le mur, le choc était un petit peu brusque et elle tombait par terre....elle finit par difficilement se relever. Les cheveux en bataille.


L'autre Yolande*Se dirige vers elle*: T'EN VEUX ENCORE?!


L'autre mère essayait d'enfoncer une de ses pattes dans le ventre de Blaze, elle évitait le coup, laissant la patte s'enfoncer dans le mur. Elle tentait de se sauver, mais l'autre mère avait plein de pattes, une 2e lui donnait un coup horizontal l'envoyant contre le divan du salon.


Blaze*Assis inconfortablement sur le divan*: ....*Voit que l'autre mère se dirige vers elle*
L'autre Yolande: BIEN ASSISE?


Elle tentait d'enfoncer ses 8 pattes dans le corps de Blaze, celle-ci évitait en montant dans la plus haute partie du sofa, puis, elle s'élançait vers l'autre mère en lui donnant un coup de pied au visage, la faisant tomber par terre.


...N'étant pas habituée de faire ce mouvement aérien, Blaze s'étalait aussi par terre, elle prit quelques secondes à se relever et se dirigeait vers le foyer pendant que l'autre mère était encore par terre.


L'autre Yolande*Relève sa tête*: GRRRRR *Reçoit une boule à neige se cassant en pleine figure* ARRRRGH!


Ça venait de Blaze, qui utilisait les 3 boules à neige restantes comme projectile en plein sur le visage de l'autre mère, qui tentait de se protéger avec ses bras. Une fois les 3 lancées, Blaze en profitait pour lui donner un autre coup de pied en plein sur son nez, l'envoyant glisser à quelques cm.


L'autre Yolande*Par terre*: Grrrrr....
Blaze: Ce combat est terminé....*Avance vers la porte condamnée*
L'autre Yolande: *Se relève rapidement* C'EST-CE QUE TU CROIS!


L'autre Yolande se place près du mur et frappe tout son corps très fort contre le plancher, les meubles disparaissent. Tout le plancher se met à disparaître en se détachant pièces par pièces dans les airs...Blaze était assez surprise et n'avait pas eu le temps de réagir qu'elle tomba dans une grande toile à la place du plancher, elle dégringola jusqu'au milieu de la toile, qui s'enfonçait à quelques mètres de profondeur, sous le rire sadique de l'autre mère.


Blaze: *Se déprend du centre de la toile*
L'autre Yolande*En haut de la toile, fait un bond direct en bas, s'apprête à écraser Blaze*: HAAAAAAAARRRHAAAAAAAAAAAAARRRHAHAHAHAHAHAAHAHAHAHAHA!


L'autre Yolande, pleine de maximum de colère aveugle, ne voit même pas que Blaze s'est faufilé entre les toiles et a grimpé derrière la toile élastique, en faisant attention de ne pas tomber dans le vide blanc absolu.


L'autre Yolande*Tombe au milieu*: NOOOOOOOOOOOOOON! OÙ TE CACHES-TUUUU? SALOOOOOPE, ÉGOISTE, GARCE, DÉJECTION, JE DÉTESTE LES ENFANTS DÉSOBÉISSANTS, ILS NE MÉRITENT PAS DE VIVRE! RESTE ICIIIIIIIIIIII! SALE PU-


-Afin de vous épargner la violence des paroles de l'autre mère risquant de vous rendre sourd, le comité de la CIC (Censure inutile chiante) a préféré remplacer le reste de la phrase de l'autre mère par de charmantes paroles douces -


Blaze continue de grimper derrière la toile, puis, elle passe du bon côté, seul pépin, son sac se colle dans le passage, elle tire un bon coup pour s'en sortir et a toile bougeait légèrement, ce qui attirait l'attention de l'autre mère.


L'autre Yolande: Ah-haaa...hahahaha! *Grimpe la toile à la poursuite de Blaze*


L'autre mère essayait de ralentir Blaze en lui perçant la jambe avec ses longues pattes, mais elle les repoussait avec son pied.


Blaze*Atteint la porte ouverte, prend la clé*: Ça y est! Je vais enfin sortir!


Blaze entre dans le couloir et s'apprête à fermer la porte...mais...


L'autre Yolande*Atteint la porte*: Tu oses désobéir à *Entre le haut de son corps très brusquement dans le couloir* TA MÈÈÈÈÈÈRRREEE!


Blaze avait tellement reculé sous le "jumpscare" et sursauté que, par réflexe, elle avait donné un coup de pied sur le visage de la mère. Elle fut projeté, mais pas bien loin, ayant gardé ses grandes mains sur la porte.


Blaze: Argh! *Essaie de fermer la porte*


Blaze forçait pour fermer la porte, mais l'autre mère, les mains à l'intérieur, forçait aussi de son côté.


Blaze: Gnnnn!
L'autre Yolande: Raaaaagggnnnn!


Blaze commençait à perdre, même en ayant assez amoché sa mère, celle-ci avait encore beaucoup de force dans les mains.


Blaze*Force, désespérée, les yeux fermées*: Non...je...je ne peux pas perdre! Je ne peux pas rester ici! ....Je ne peux pas la laisser me dominer! Je...je peux gagner! Mais...j'ai....j'ai vraiment besoin d'aide! Quelqu'un, si vous m'entendez, aidez-moi!


Les 3 billes dans le sac de Blaze s'illuminaient, et 3 pairs de mains en sortent, pour venir s'incarner dans les mains de Blaze...


....Elle se sentait décuplée....elle commençait à avoir l'avantage dans la lutte de porte. Elle tirait de toutes ses forces, évitant les petits coups de mains en aiguille de la mère....


....Blaze finit par enfin fermer la porte d'une grande force, les deux mains de l'autre mère, qui étaient dans l'embrasure, se détachèrent d'elle et tombèrent devant Blaze, qui reculait d'un léger dégoût...elle verrouille la porte de l'intérieur, rang la clé dans sa poche puis commence à ramper rapidement dans le couloir, pendant qu'elle rampait, la tempête commençait...


RAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH!


Tout le couloir commençait à secouer super rapidement et l'effet avait l'air d'un tube en plastique lousse qu'on secouait, Blaze se cognait un peu partout contre du mur mou en continuant d'avancer. Sans s'arrêter, elle regardait en arrière....la porte vers l'autre monde....qui était verrouillée et vert lumineux, commençait à s'approcher d'elle...mais VRAIMENT s'approcher d'elle, comme si le couloir diminuait de distance.


Blaze: ....*Commence vraiment à flipper, mais continue d'avancer*


ME LAISSE PAS!
ME LAISSE PAS!
JE VAIS MOURIIIIIIIIIIIIIIIIIIIR SANS TOOOOIIIIIIIIIIIIIIII!



Blaze rejoint enfin la porte à l'autre bout, menant vers son vrai chez-elle. Sans donner le temps à l'autre mère de s'approcher davantage. Elle rentrait dans sa pièce, fermait la porte et la verrouilla à clé, il y eut un petit choc derrière la porte...mais après....plus rien....


Blaze*Assise sur le sol, à bout de souffle*: ....Ouf.....ouf.....



Blaze regardait par la fenêtre, il faisait encore nuit....il faisait nuit quand elle était retournée dans l'autre monde....


...Elle n'avait quasiment pas dormi, et maintenant qu'elle était en répit...la fatigue se faisait sentir...


...Elle enlève son sac à dos, s'allonge sur le divan du salon, l'endroit le plus près et confortable où elle pouvait enfin dormir...


...Avant de plonger dans un profond sommeil, elle regardait au-dessus du foyer....où se trouvait les boules à neiges....elles étaient toutes normaux....


Toutes....sauf celle représentant l'île Koussinos, celle que Blaze avait prise dans l'autre monde....eh bien dans ce monde réel....il était cassé, le liquide coulait...Blaze esquissait un sourire en ayant légèrement compris...


....Just est sauvé....j'ai réussie....


-----------------


Le soleil s'était levé depuis 2 bonnes heures...


Les rayons traversaient les stores vénitiens de la fenêtre du salon et terminaient leur chemin sur le visage de Blaze, couchée sur le divan...elle finit par ouvrir les yeux et se couvrir le visage avant de se lever en s'étirant....


Blaze: ......


...Elle ne disait rien....mais dans sa tête, elle se demandait pourquoi elle était toujours sur le divan du salon.... ses esprits sont encore un peu flous, le temps de se réveiller comme il faut...


...Au bout de 2 minutes assise sur le divan, elle entendrait un bruit de cuisson dans la cuisine. Sa tête faisait "tilt" ...


....Elle débarquait tout de suite de son divan et courut jusqu'à la cuisine, pour savoir si c'était bien ce qu'elle pensait....


Une fois dans la cuisine....un grand sourire se dessinait, les yeux s'illuminaient....la personne recouvert de neige qui était en train de lui faire à manger se tournait vers elle, beaucoup de lueur sur son corps le faisait briller suite aux rayons de soleil sur lui.


Just: ...*Sourit* Bonjour Blaze, bien dormi?
Blaze: ...J....J....
Just: Ça va mieux qu'hier? =3


Blaze piquait tout de suite un sprint vers Just et lui sautait au cou, les jambes autour de sa taille.


Just*Rit un peu*: Héhé, j'avais pas besoin d'une telle réponse voyons! ^^'' *La serre légèrement*
Blaze*Rougit un peu*: ...Pourrais-tu juste...me serrer de toutes tes forces, j'ai...j'ai juste besoin d'être serrée un long moment, ça me fait...tellement du bien.


Just obéit en serrant Blaze et en lui donnant tout sa chal....non...en fait, plus sa fraîcheur, mais Blaze s'en foutait, elle avait retrouvé sa famille maintenant....
Sa petite timidité et son calme était revenu....Just la reconnaissait....


...Pour répondre à ta question de tout à l'heure....oui...je vais mieux...je ne me suis jamais sentie aussi bien.


Blaze: Tu m'avais tellement manqué!
Just: Manqué? Ma sortie a juste pris plus long que prévu il y avait un blizzard-surprise qui ne me faisait plus voir à 1cm et quand je suis revenu, j'ai rangé le sac à dos dans la chambre, j'ai rangé la clé dans le tiroir et j'ai jeté la boule à neige que tu as cassé à la poubelle.
Blaze: ...*Lâche Just et remet les pieds sur terre* Que j'ai...cassé?
Just: Ben....tu l'as sûrement cassé avec tes mains, t'as encore un peu de sang...
Blaze: Quoi? Mais...mais non, l'autre mère t'as enlevée pendant que j'étais dans l'autre monde, je suis venu te chercher, tu étais dans la boule à neige, tu as sûrement dû réussir à sortir sous le combat!
Just*Soupir*: Je pensais qu'on explorait cette maison, pas de donner des coups de poings sur des boules à neige innocents. =3


...Blaze avait un air franchement étonné...elle avait bien vu Just prisonnier dans l'autre monde, alors pourquoi faisait-il semblant de rien?


Just: Quoiqu'il en soit, je veux te dire que je te trouve vraiment forte d'avoir franchi la mort de tes parents, même après la discussion qu'on a eu hier. Alors si tu veux, pour détendre l'atmosphère, demain on fera un petit party BBQ chez toi! Sans Pinkie, c'est moi qui le fait. Tu pourras inviter tout le voisinage si tu veux. =3
Blaze: ...Même Richa et Richou? Ils m'ont un peu aidée je dois l'avouer....mais...
Just: Parfait, alors après déjeuner, on va sortir! Tu m'as l'air de très bonne humeur aujourd'hui même si t'as encore un peu de folie.


Just quittait la cuisine, la neige sur lui commençait à fondre...


Blaze: Mais...regarde la neige que tu as sur toi! Comment peux-tu faire semblant de rien?
Just*Se tourne*: Attention de ne pas retomber.... =3


Just quitte la cuisine, laissant Blaze perdue dans ses pensées...


....Il y avait vraiment quelque chose qui clochait, la vision de lui prisonnier, la neige qu'il a sur lui, la boule à neige cassée depuis que Blaze est revenue, ce sont tous des signes qui ne faisaient aucun doute...
...Alors pourquoi Just faisait semblant de rien? Sa nonchalance mettait Blaze de plus en plus dans le doute...
...Est-ce que...pendant tout ce temps...tout cela était une illusion? Un manège mis en place par l'autre mère? ..En fin de compte, Just n'avait jamais été enlevé? Blaze devenait de plus en plus folle?


...Non...


Just*Revient dans la cuisine*: Hé, relaxe un peu, je te faisais marcher! =3


...C'était juste l'affreux manque de classe de Just....


Blaze: ...Niaiseux... é_é
Just: ....Merci de m'avoir délivrée de cette démone...tu as été très forte...très courageuse. Tu t'es battue pour ce que tu aimais, quitte à passer par-dessus la vision du monde qui semblait parfait à tes yeux, et ça je l'oublierais jamais... =3
Blaze: ...Comment t'avais-t-elle enlevée?
Just: ...Disons qu'elle a un peu...profité de ma petite faiblesse avec l'alcool...
Blaze: ...Elle t'a forcé à boire pour te soumettre à elle?
Just: ...Non, elle m'a juste assommé très fort sur la tête avec une bouteille d'alcool.
Blaze: ....Tss, comment peux-tu continuer à être comme ça?


...Au fond...c'est ce qui est mieux pour moi...


Just: ...*Regarde ses cheveux* Si j'étais toi, je prendrais une douche....
Blaze: Pourquoi?
Just: Parce que ça! *Lui donne un petit miroir*
Blaze*Se regarde dedans*: ...J'ai....J'AI DU SANG DANS LES CHEVEUX?


Blaze n'avait pas peur du sang, mais sous le choc, ça l'avait surpris, elle ne s'en était même pas rendue compte.


Just: Ma pauvre. Aller vas-y, ça va partir.
Blaze: *Part en vitesse*


-----


...Toute la journée s'était passé sans failles....Just avait proposé à plusieurs personnes de venir...y compris le voisinage....
...Les autres avaient remarqués que Blaze était moins renfermée, plus souriante. Elle était encore timide, mais elle semblait moins faire la gueule qu'hier...

...C'est fou comment...une expérience peut changer une personne...


-----------


-Le soir venu-


Blaze*En pyjama, sur le divan avec Just, regarde la télé*: Tu as invité tout le monde?
Just: Oui, même Richa et Richou, même l'ivrogne de Mentali T.
Blaze: Je crois pas qu'il soit vraiment ivrogne et grincheux en fait....juste un peu...excentrique. =3
Just: Si tu le dis! =3
Blaze: *Se lève* Je vais me coucher, je suis un peu encore crevée de toutes ces expériences.
Just: D'accord, je te rejoindrai plus tard.


Blaze entre dans la chambre, son sac à dos était au pied du lit.


Blaze*Sourit, puis voit quelque chose par la fenêtre*: ...Ah...


C'était le chomp errant, Blaze ouvrait la fenêtre et le laissait entrer.


Blaze: Salut...*Voit son regard mauvais, prend un ton doux* ...Écoute....tu m'en veux que je t'aie jeté sur elle? Je suis désolée...je n'avais pas d'autre choix...je suis aussi désolé de pas t'avoir apporté d'os. Je t'aurais bien rapporté ses mains et ils étaient pas faits en os...je te promets que demain je t'en donnerai un. =3


Blaze commence à flatter le chomp sur la tête, celui-ci sourit.


Blaze: ...Maintenant *Regarde son sac à dos* Il est grand temps de libérer les fantômes....
Chomp errant: *Hoche la tête*


Blaze sort les 3 billes de son sac à dos et les installe en-dessous de son oreiller. Elle s'allonge sur le lit et commence à s'endormir. Le chomp errant embarque sur le lit et s'allonge sur ses cuisses.


...Blaze se laissait tomber doucement dans les bras de Morphée....


....Et, après un long instant, elle finit par ouvrir les yeux....elle se trouvait dans un endroit bleu de toutes les couleurs, comme dans un commencement de rêve...3 esprits commençaient à prendre forme devant elle. 1 toad et 2 toadettes, tout dorés, qui avaient maintenant des yeux ordinaires, avec des ailes dans le dos et une auréole...


....Merci mademoiselle, c'est fantastique ce que vous avez fait pour nous...


Blaze souriait...


Blaze: De rien, je sais que l'une d'entre vous est la soeur de Mentali T. vous lui rendrez visite de temps en temps.


Oui...je n'oublierai pas.


Blaze: Quoiqu'il en soit je suis contente que toute cette aventure soit finie.


Les 3 fantômes se regardaient d'un regard triste.


...À vrai dire...cette aventure ne se termine que pour nous...


Blaze: ....Quoi? Pas pour moi?


...Vous courrez un terrible danger.


Blaze: ...Comment?


...C'est la clé mademoiselle! Tant qu'elle existera! La maîtresse la trouvera!


Blaze: ....C'est pas vrai... *Baisse la tête en fermant les yeux*


Les 3 fantômes, se sentant mal pour la pauvre Blaze, commençait à lui faire un câlin en groupe.


...Ce n'est rien mademoiselle....


Le bleu du rêve de Blaze commençait à se dissiper, les fantômes aussi, mais elle pouvait encore entendre leur voix...


...Vous êtes encore en vie...
...Vous avez toute la vie devant vous....


Blaze se réveillait en léger sursaut, les couvertures étaient levés, Just dormait à côté d'elle mais il ne s'était pas réveillés. Le chomp errant, lui, était réveillé.


Blaze*Sors du lit, voix basse*: ...La clé....il faut...il faut que je la cache à un endroit où elle ne pourra jamais plus l'atteindre!


Blaze sortait de la chambre, le chomp errant se mettait devant elle.


Blaze: Ôtes-toi de mon chemin! *L'écarte*


Le chomp errant était un peu surpris, Blaze avait encore un peu de rancune et ne semblait pas savoir ce qui l'attendait.


Blaze prit la clé et sortit de la maison en pleine nuit....elle pensait être tranquille...


...Elle doit encore faire un dernier petit sacrifice...


---------------


....Ma dernière chance....


-On voit une main-


Je ne dois pas la laisser passer!


-Vue sur la porte condamnée du salon de Blaze, quelque chose passe à travers l'embrasure en égratignant les murs....c'était les deux mains de l'autre mère qui s'était détachés, bougeant toutes seules-


PLUS JAMAIS!!
-----------------


Rendez-vous demain (très possiblement) pour le dénouement, dernière ligne droite!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCVQ8_RWrCUw7ydh0KwdXgIA
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Recueil de gags   

Revenir en haut Aller en bas
 
Recueil de gags
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vos gags de bataille
» petit recueil d'impasses et de chemins tordus
» Recueil de prières aristotéliciennes
» [AJOUTE] Recueil de contes, légendes et fables du Lyonnais-Dauphiné
» recueil de scénarios

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SMG :: Chefs D'oeuvres :: Fictions-
Sauter vers: