SMG

L'antre d'un univers de fous. A vos risques et périls.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Recueil de gags

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Fan'
Elue d'Iblis (admin)
Elue d'Iblis (admin)
avatar

Messages : 387
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 18
Localisation : Au QG de la Sainte-Cerise

MessageSujet: Re: Recueil de gags   Dim 12 Fév - 11:21

Le rire signature de Vixia qui doit juste être saoulant à force *tg*

"Vixia : Et après on dit que les filles sont le sexe faible. Pfeu !  " YEAH GURL *high five* *tg*


"Vixia tira un puissant rayon avec sa bouche"


Ah ouais maintenant j'vois où les 2 premiers chapitres se passent, ça devient intéressant >:3 NAH GAEL RESTE CHEZ TOI AVEC TON CHOCOLAT CHAUD FAUT PA- *tg*

(gg wp pour la petite fille laissée sur le toit)

_________________


Lasciate ogni speranza, voi ch'entrate

"Deux hommes regardent à l'extérieur au travers des mêmes barreaux: l'un voit la boue, l'autre les étoiles."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://s-m-g.forumactif.org
Just-to-buy

avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 20
Localisation : En train de se taper des barres sur la planète de Donkey Kong.

MessageSujet: Re: Recueil de gags   Dim 12 Fév - 22:06

Ho ho ho, dès la première partie ça devient intéressant.


Okuni détient le chakra le plus puissant de l'univers, mais il a tout de même eu un moment de légère inquiétude quand Vixia en savait assez sur lui.
En effet, ce n'est plus le sexe faible. /PAN/


C'est la première fois qu'on le voit, d'ailleurs, mais c'est résumé en quelques lignes (une partie) , GG.


"Ninja 3 : Impossible... ils se sont envolés ou ont étés tués sur le coup... nous devons attendre la relève qui arrivera dans une heure environ...
Ninjas : C'est pas vrai... "

R.I.P ninjas figurants.


La fin m'a tué. Très bonne suite.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCVQ8_RWrCUw7ydh0KwdXgIA
Just-to-buy

avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 20
Localisation : En train de se taper des barres sur la planète de Donkey Kong.

MessageSujet: Re: Recueil de gags   Sam 18 Fév - 14:59

Un petit gag en chanson suite à une légère longue histoire qui s'est passé hier.
En gros j'ai mit un lien d'oncle stan (sa vraie voix) qui chante Let it Go sous deux travaux de dessins, Fan a vu Kieran dans le premier dessin et a décidé de prendre ce modèle pour un chara sheet de Kieran, du coup j'ai pas pu m'empêcher d'en faire une parodie avec devinez quoi.

Lien que je mets ici juste pour avoir le "beat" de la chanson
Chanson sans paroles


Kieran est en train de se promener dans une grande montagne isolée du Royaume. Il est en train de transporter Prinball, qui est ligoté et bâillonné.


Kieran: Enfin une montagne qui n'est pas habitée
Aucune population décédée
Je me contiens depuis longtemps
Mais ça en devient irritant...
Mais oui c'est un très bon endroit pour bouffer d'la lasaaaaagne
Enfin j'peux m'lâcher, et ouvrir le champaaaagne.


Kieran commence à avancer de plus en plus vite, Prinball commence à se débattre un peu, mais Kieran était bien plus imposant que lui.


Kieran: Personne me juge personne me voit
C'est encore mieux que se cacher dans les bois
Personne me suivra, personne ne sauraaaaa...
Et merde l'embarraaaaas *Installe son campement et dépose Prinball*
*Gueule* LIBÉRÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉ DÉLIVRÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉ
JE N'M'RETIENDRAI PLUS JAMAIIIIIS!
LIBÉRÉÉÉÉÉÉÉÉ DÉLIVRÉÉÉÉÉÉÉÉ
SORTONS MAINTENANT LE CASSOULEEEEET
NOOON J'FAIS LE COOOON
C'EST PRINBALL QUE J'MAAAAANGE
Faisons bouillir le chaudroooon
L'odeur d'la fumée ouvr' mon appétit


Kieran continue de chanter pendant qu'il prépare ses couteaux.


Kieran: C'est drôle comment prendre la hauteur...
...rends tout le monde mort de peur.
Son père va me tuer HAHA oui
Mais j'suis plus fort que lui
C'est temps de voir jusqu'où j'vais me rendre
Mes talents en cuisine vont se répandre
Pas d'loi
Pas de chef
Pas d'règles pour mooooiii
Maintenant je le dis derechef
*Ajoute les ingrédients dans la marmite*
LIBÉRÉÉÉÉÉÉÉÉÉ DÉLIVRÉÉÉÉÉÉ
J'peux écrire mon livre de recettes
LIBÉRÉÉÉÉÉÉÉÉ DÉLIVRÉÉÉÉÉÉ
Maintenant qui me traitera de mauvieeeette?
REEEEGARDEEEEZ
MAINTENANT JE VAIS LE MANGEEEEER
Avant le désosser


Kieran voit que Prinball commence à flipper, il commence à s'approcher de lui, les yeux menaçants et la bouche toute souriante.


Kieran: Allons n'aie pas peur ce n'est pas la première fois
C'est juste mes nombreuses tentatives qui arrivent à leur terme
Tu n'as plus aucune issue j'espère que t'es pas gras
Tu vas goûter à mon couteau après que je finisse mon refrain!
LIBÉRÉÉÉÉÉÉÉÉ DÉLIVRÉÉÉÉÉÉ
LE CANNIBALE SE RÉVEILLE
Libéré délivré
Et le gars sympa au sommeil
ET MAINTENANT
LE REFRAIN SE TERMIIIINE
AINSI QUE TA VIIIIEEEEE *Se retourne et voit qu'il s'est libéré*
Eh bien merde envolé je vais l'rattraper.


Kieran s'arrête de chanter et part à la poursuite de Prinball.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCVQ8_RWrCUw7ydh0KwdXgIA
Fan'
Elue d'Iblis (admin)
Elue d'Iblis (admin)
avatar

Messages : 387
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 18
Localisation : Au QG de la Sainte-Cerise

MessageSujet: Re: Recueil de gags   Sam 18 Fév - 15:07

"LIBÉRÉÉÉÉÉÉÉÉ DÉLIVRÉÉÉÉÉÉÉÉ
SORTONS MAINTENANT LE CASSOULEEEEET" omg j'ai décédé


En fait j'ai décédé tout le long car j'l'imaginais avoir une robe bien moulante et ridicule  Puis les paroles sont juste... j'ai pleuré putain, Kiki t'es un véritable artiste  *tg*


Bonne chute aussi, gg wp Prin-chou. Maintenant c'est la phase survival horror qui va arriver  


Bref très bien écrit, j'aime j'aime j'aime #geeeemo

_________________


Lasciate ogni speranza, voi ch'entrate

"Deux hommes regardent à l'extérieur au travers des mêmes barreaux: l'un voit la boue, l'autre les étoiles."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://s-m-g.forumactif.org
Pioar

avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 17/08/2015
Age : 18
Localisation : Au dessus du royaume occupé à faire des loopings avec Aymeric

MessageSujet: Re: Recueil de gags   Mer 22 Fév - 17:56

Tuer de sang froid

Partie 1



Qu’est-ce que c’est que tuer ? Est-ce mettre fin à la vie d’un être ? Priver de toute sensation un organisme conscient ? Dans ce cas, quelle différence il y a-t’il entre tuer un homme ou une bactérie ? En réalité, le sens même et la signification de tuer n’a pas le même selon les conséquences. Il est bien plus facile de tuer un animal pour nous, tout comme le ferait un aigle avec une souris, car cela serait par nécessité, par besoin de survie. Mais dès lors qu’on doit tuer un autre être humain, l’acte devient bien plus difficile, car nous nous considérons tous les deux comme des êtres conscients, intelligents, comme notre égal en quelque sorte. Pourtant, sur le plan de l’esprit, un humain n’est pas si différent d’un loup. Et cela PioarMario en est bien conscient, et c’est pour cette raison qu’il n’a jamais pratiqué cet acte sur un autre être humain. Bien qu’il chasse tout de même des proies sous ses formes animales.

Mais cela est sur le point de changer, car il va bientôt découvrir la profonde signification du mot « Tuer ».

Dans la base de PioarMario, ce jour-là n’était pas un jour comme les autres, pour PioarMario, c’était l’aboutissement d’une quête qui avait commencé des années durant. Plus exactement, en l’an 2021. Il avait enfin localisé la position du QG de son ennemi qui lui avait déclaré la guerre : Cethan. C’est en préparation de l’assaut que nous le retrouvons en train de discuter avec Maria :

– Luxus et Nikki viennent de revenir de leur infiltration, ils m’ont transmis tous les plans de la base. Nous pouvons dorénavant parler de la stratégie du raid, il afficha par hologramme les plans reconstitués de la base. Tout d’abord, la seule entrée possible est ici, par une place forte. Il semblerait qu’il y ait de nombreux capteurs qui avertiraient toute la base entière d’une quelconque intrusion.

– On n’a pas forcément besoin de passer par là, pourquoi ne pas lancer un assaut souterrain ? On pourrait débarquer dans une salle plus proche du poste de commandement.

– Hum, je crois que Steve pourrait m’envoyer les plans d’une foreuse qui ne cause quasiment aucune vibration, comme ça on éviterait d’être détecté par leurs capteurs. C’est une bonne idée, on retient cela, de plus ça nous donnera un point d’extraction par Aymeric plus facile à gérer. Ensuite, dès qu’on est dedans, pour quelle approche opte-on ? Discrétion, ou élimination de toutes les forces ennemies que l’on croise.

– La discrétion pourrait marcher, mais je crains que l’on soit rapidement découvert à cause de la foreuse. Luxus a pu rentrer parce qu’il a profité de la ronde, ce ne sera pas aussi facile pour nous. La 2ème option sera plus sûre, puis on pourra emporter plus d’équipement comme cela.

– Très bien. Pour la sortie, je propose que l’on fasse une sorte de « fil d’Ariane » : on traîne un câble derrière nous (pratiquement invisible si possible) et dès qu’on a le « colis », on peut revenir très rapidement au point d’extraction. Tu en penses quoi ?

– Bonne idée, cela minimisera les risques qu’ils barricadent les voies d’accès.

– Parfait, il reste plus qu’à définir le plan de route et on peut lancer les préparatifs pour l’assaut, que je fixe à dans une semaine. Je propose qu’on commence par aller dans cette salle puis…

Ils continuèrent l’organisation du plan de bataille des heures durant, avant que PioarMario décide finalement de lancer la production de l’équipement nécessaire pour le jour J.

Tout au long des préparatifs, la base fut animée comme jamais, la fabrique tourna à plein régime pour pouvoir assembler la foreuse en temps voulu, les différents consommables nécessaires pour ne pas se faire avoir à cause d’un coup du sort, ils passèrent un grand nombre de temps dans le simulateur, afin de pouvoir effectuer au plus vite le plan de route, et de se préparer mentalement au type de combat que cela allait impliquer. Seuls PioarMario et Maria s’entraînaient, ayant décidé d’écarter Agrîn à cause de son « manque de discrétion », mais de toute façon ils savaient qu’il aurait refusé de prendre sa part dans l’opération. Nikki avait été écartée aussi, bien qu’elle ait sa forme humaine maintenant, PioarMario ne voulait pas trop l’exposer au danger tant qu’elle ne contrôle pas totalement sa nouvelle forme. Seul Luxus donc les accompagnerait, qui pourrait les avertir des menaces ennemies grâce à sa capacité de Brill’œil.

Ceci dura jusqu’au jour prévu pour l’opération, chacun se sentait alors prêt, et ils étaient sur le point de monter dans la foreuse qu’Aymeric larguera à une bonne distance de la base pour ne pas se faire repérer. Tandis que les portes extérieures de la base s’ouvraient et qu’Aymeric chauffait ses moteurs, PioarMario fit un dernier briefing avant le début de la mission, nommée « Eagle’s Wrath » :

– Bien, c’est le moment de vérité, on va savoir si tout ce qu’on a fait valait la peine, si tout se passe comme prévu et à moins d’une véritable malchance, aujourd’hui va être la fin d’une traque commencée des années plus tôt… Vous savez comment cette mission me tient à cœur, alors faites tout votre possible pour qu’on y arrive à terme ! Montrons qu’on ne peut pas me provoquer sans être impuni ! Bonne chance à tous.

– Merci, nous ne te décevrons pas, j’en fais foi de mon fouet.

– … Je crois que ça va être tendu comme jamais, mais je n’ai pas peur.

– Bien, il est temps, Aymeric, quand tu veux.

– C’est partiiiiii Master !

Il décolla directement après, sortant de la base à mach 3, et partit donc vers le droppoint à pleine allure. Tandis que le trajet s’effectuait, c’était le calme total dans la foreuse, chacun était concentré et tous se taisaient, ils allaient avoir besoin d’une concentration inouïe dans quelques heures, alors ils se préparaient.

Personne excepté Aymeric ne voyait le paysage dehors, où les différents climats se succédaient : Déserts, Océans, Montagnes, Forêts tropicales, Marais… Cette succession de paysage pourrait en laisser rêveur plus d’un, mais le groupe n’avais pas l’occasion d’en profiter. Et puis, vint le moment où ils étaient à moins de 1000 kilomètres de l’objectif, c’est donc à partir de ce moment qu’Aymeric baissa d’altitude et vola à ras du sol, afin d’éviter les radars, et déployant son camouflage optique sur son toit, au cas où un satellite surveillerait la zone, il réduisit un peu sa vitesse, mais gardant une grande allure.

A mesure que la distance décroissait, les signes de nervosité du groupe se faisaient de plus en plus ressentir, même Maria, qui avait un caractère froid et dotée de nerfs d’acier semblait décontenancée. Et vint finalement le moment où Aymeric se situait juste au-dessus du point de rendez-vous, dans une clairière au milieu d’une jungle. Il largua directement son paquetage, mais resta en suspension au-dessus.

– Bonne chance Master, je t’attends ici, comme convenu.

– Très bien, préviens-nous si jamais ils te détectent et tentent de t’intercepter.

– Ayay Commander !

Tandis que la foreuse perçait le sol, et cela sans vibration, grâce au système développé par Steve, qui consistait à chauffer le sol au lieu de percer, le liquide ainsi formé pouvait être absorbé par le sol, formant donc une galerie stable.

Le point d’infiltration a été convenu à une vingtaine de kilomètres de la base, afin de réduire au minimum les risques qu’Aymeric soit vu pendant l’opération. Mais cette distance fut parcouru en à peine une demi-heure, la foreuse creusant très rapidement. Pendant ce temps, à l’intérieur, chacun faisait la revue de son équipement : PioarMario triait ses flèches qu’il allait utiliser, Maria rangeait ses poignards, et ses pistolets silencieux aux endroits où elle aurait la plus grande facilité d’accès, tandis que Luxus se concentrait pour se rappeler du lieu lorsqu’il avait été envoyé en infiltration.

Tous se redressèrent quand un « CLANG » sourd se fit entendre. La foreuse avait atteint sa destination. Aussitôt après, la porte s’ouvrit, et tous sortirent, tandis que Luxus enfila le harnais qui lui permettrait de tirer leur « fil d’Ariane », qui est leur plan de repli primaire.

Un rapide coup d’œil dans la salle confirma à PioarMario qu’elle était vide, cette dernière étant une salle de stockage, des cartons, des objets, des pièces de rechanges, des armes aussi y étaient stockées, et seules quelques lampes éclairaient d’une certaine pénombre les lieux. Repérant immédiatement la porte, il se posta à côté, suivi par Maria de l’autre côté, un hochement de tête de la part de Luxus leur confirma que personne n’était de l’autre côté, alors ils ouvrirent la porte, qui déboucha dans un couloir vide, mais cette fois-ci bien éclairé. Sortant sans courir pour ne pas causer trop de bruit, ils se dirigèrent vers un couloir perpendiculaire et commencèrent à s’engouffrer dedans. Mais peu de temps après, des bruits de pas se firent entendre de la part d’un couloir sécant, et Luxus tourna la tête dans la direction du bruit, le garde était proche, ainsi PioarMario et Maria se postèrent au tournant, et dès que le garde tourna, l’espionne couvrit sa bouche et le plaqua au mur, tandis que l’archer sortit une seringue et le piqua au cou. Le somnifère étant à effet immédiat, la tête du garde retomba mollement sur ses épaules, et le groupe le posa à terre, étant conscients que l’alarme serait déclenchée dès sa découverte.

– Accélérons, il nous reste pas mal de chemin, et je crains que dans une poignée de minutes, on ait droit à une jolie musique.

Les deux autres acquiescèrent, accélérant le rythme, s’enfonçant encore plus dans la base, en endormant le peu de gardes qu’ils croisaient, passant par des salles presque vides, mais le vairon tirait des flèches paralysantes dès leur irruption dans les salles, permettant de repousser le plus possible l’alerte générale. Mais il vint un moment où ils furent obligés de croiser une patrouille entière. Luxus les avait prévenus de leur arrivée, mais ils étaient cette fois-ci trop nombreux pour tenter de les endormir en même temps, faisant donc un geste spécial, où sa signification a été décidée à l’avance, PioarMario incita les autres à se préparer pour de bon au combat. Il encocha une flèche électrique, tandis que Maria dégaina ses poignards, et aussitôt après, ils tournèrent le coin et engagèrent le combat avec la patrouille.

PioarMario décocha sa flèche en premier, faisant perdre conscience à la moitié de la patrouille à cause de la décharge électrique, Maria se précipita à la suite et trancha la gorge de deux d’entre eux, elle balança son poignard pour transpercer le ventre d’un troisième, mais les deux derniers eurent le temps de lancer l’alerte avant qu’elle ne cogne leurs têtes entre eux, les étourdissant :

– PioarMario est ici, je répète… eu-t-il le temps de dire avant de se faire étourdir.

– Fini la discrétion, on fonce !

Aussitôt la patrouille mise hors d’état de nuire, tous foncèrent à pleine vitesse en direction du QG, qui n’était plus si loin, peu de temps après l’alarme retentit dans toute la base, signifiant l’état d’alerte générale. Ils croisèrent quelques groupes, éliminés par Maria avec ses pistolets et d’une flèche bien placée de l’archer. Défonçant chacune des portes, ils ignorèrent tous les scientifiques dans les salles, ne se souciant que de ceux qui étaient armés, jusqu’à arriver dans le cœur de la base : le poste de commandement, une bonne vingtaine de gardes s’y trouvaient, mais Maria en élimina la moitié en une poignée de secondes, tandis que PioarMario gela tous les autres avec ses flèches. Ils ne laissèrent que Cethan.

– Cethan… Tu sais sûrement ce que je suis venu faire.

– Oui : te jeter dans la gueule du loup, je savais que tu viendrais, ainsi ai-je préparé ta venue, c’est toi qui va être fait prisonnier, contrairement à ce que tu penses ! Tu as des raisons d’avoir peur, maintenant, car je suis le seul qui peut te-

Il s’écroula au sol, endormi par une flèche du métamorphe.

– Il faut que les méchants arrêtent leurs monologues à la con sérieusement… Prenons-le et on y va, profitons qu’ils soient encore désorganisés pour ne pas avoir trop de difficultés à combattre.

Maria alla donc chercher Cethan, le prenant à l’épaule, et dès qu’elle se fut fixée au câble que traînait Luxus, PioarMario commanda son enroulement par la foreuse. Aussitôt après, ils furent tous tirés en arrière à une grande vitesse, les virages étant effectués par le groupe en poussant avec leurs pieds sur les murs, quelques groupes de soldats furent croisés, mais l’archer les dissipa à chaque fois avec une flèche d’air bien placé, projetant les soldats sur les murs avec une onde de choc, cette partie dura une poignée de minutes avant qu’ils ne se retrouvèrent dans l’entrepôt où la foreuse avait débouché. A cet endroit, Aymeric avait largué un câble dans le tunnel, où le groupe s’attacha avant qu’il ne les tracte jusqu’à lui. Dès qu’ils avaient tous embarqué, le vaisseau ferma sa soute et accéléra aussitôt, s’éloignant le plus rapidement possible de la base.

Posant Cethan au sol, et lui passant des menottes au bras et aux poignets, Maria put souffler aussitôt cela fait. Instantanément, la pression retomba sur le groupe, et PioarMario manifesta grandement sa joie :

– On l’a fait… Enfin, Cethan est enfin notre captif… Des années de recherche, d’espionnage, de collecte d’informations pour ce moment. Mais maintenant qu’il est ici, je vais pouvoir envoyer un message fort à tous ceux qui s’opposeront à moi.

– C’était éprouvant quand même, j’ai rarement fait une mission d’extraction telle que celle-là. Mais on n’a pas fait tout cela pour le laisser croupir dans notre prison je me doute, as-tu une idée de ce que tu vas en faire de lui ensuite ? Effacer sa mémoire ? Le rendre plus faible qu’un humain normal ?

– Non. J’ai une autre idée en tête, et c’est le seul moyen d’envoyer un message fort, afin de montrer jusqu'à quel point je peux aller pour protéger ce que je défends. On va diffuser ce message sur la planète, peut-être même à Elémenta, donc on va préparer quelques caméras, et je vais lancer le processus de disruption des ondes. Ce jour va marquer un changement de ma politique.

– Je vois, veux-tu m’en dire davantage ?

– Je refuse, tu comprendras certainement quand ça aura commencé. Ceux qui ne respectent pas la nature doivent réaliser quels risques ils encourent. Accélère Aymeric, je veux arriver à la base le plus rapidement possible.

– D’acc master !

Il accéléra, franchissant mach 10 afin d’arriver au plus vite à leur forteresse.

A Suivre...


Dernière édition par Pioar le Jeu 23 Fév - 20:02, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Just-to-buy

avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 20
Localisation : En train de se taper des barres sur la planète de Donkey Kong.

MessageSujet: Re: Recueil de gags   Jeu 23 Fév - 3:54

Tuer une personne: Je note que les Toads ne sont pas des personnes, ou bien PM ne fait jamais ce genre de trucs. (évidemment) /PAN/


Nikki a une forme humaine en 2021, je prends note. (pour un petit truc de mon côté)


Le petit passage d'intro donne un petit hype pour ce que le héros fera.


"– Oui : te jeter dans la gueule du loup, je savais que tu viendrais, ainsi ai-je préparé ta venue, c’est toi qui va être fait prisonnier, contrairement à ce que tu penses ! Tu as des raisons d’avoir peur, maintenant, car je suis le seul qui peut te-

Il s’écroula au sol, endormi par une flèche du métamorphe."


*Imagine Buichi, Hawk et Yemon se faire tirer comme ça*


OUAIIIIIIIIS ENFIN, IL CAPTURE SON ENNEMI
ET APRÈS IL VA LE TUER.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCVQ8_RWrCUw7ydh0KwdXgIA
Fan'
Elue d'Iblis (admin)
Elue d'Iblis (admin)
avatar

Messages : 387
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 18
Localisation : Au QG de la Sainte-Cerise

MessageSujet: Re: Recueil de gags   Jeu 23 Fév - 10:36

"Il avait enfin localisé la position du QG de son ennemi qui lui avait déclaré la guerre : Cethan" La localisation? Cethan préparation *riez svp*


"Montrons qu’on ne peut pas me provoquer sans être impuni" le reste des forumeurs: *le regardent d'un air you don't say* *tg*


"Il s’écroula au sol, endormi par une flèche du métamorphe.

– Il faut que les méchants arrêtent leurs monologues à la con sérieusement… Prenons-le et on y va, profitons qu’ils soient encore désorganisés pour ne pas avoir trop de difficultés à combattre." oh putain j'ai éclaté de rire


C'un point qu'est bien vu. Et vu que t'as mis peu de ponctuation dans sa tirade avant qu'il se fasse rekt j'l'imaginais parler super rapidement et excité comme un gamin  *'fin après ça détruit tout l'antagonisme du personnage, si c'était fait exprès tant mieux*


"*Imagine Buichi, Hawk et Yemon se faire tirer comme ça* " sur le coup j'les imagine à côté le regarder en mode "meh  " *tg*

"Des années de recherche, d’espionnage, de collecte d’informations pour ce moment" ouais ouais il le cache mais j'suis sûre que Pioar est déçu du "combat" qu'il lui a offert pour le coup. *tg*



"afin de montrer à quel point je peux arriver" arriver? fail non? :o

_________________


Lasciate ogni speranza, voi ch'entrate

"Deux hommes regardent à l'extérieur au travers des mêmes barreaux: l'un voit la boue, l'autre les étoiles."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://s-m-g.forumactif.org
Pioar

avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 17/08/2015
Age : 18
Localisation : Au dessus du royaume occupé à faire des loopings avec Aymeric

MessageSujet: Re: Recueil de gags   Jeu 23 Fév - 19:59

Tuer de sang froid

Partie 2


Il accéléra, franchissant mach 10 afin d’arriver au plus vite à leur forteresse.

***

Quelques heures plus tard, le groupe était rentré dans la base, mettant Cethan sous surveillance. Ce dernier n’avait pas été emprisonné dans une cellule, mais attaché à un poteau dans la grande salle de la base, il était attaché avec de lourdes menottes aux poignets, les mains dans le dos, tandis qu’un sac en tissu recouvrait sa tête. Sous cet aspect, les expériences de manipulation génétique qu’il s’était testés sur lui-même se voyaient clairement, n’étant vêtu que d’un pagne, ce n’était pas une peau que l’on apercevait, mais une sorte de fourrure sur le tronc, des plumes recouvrant ses bras, ses jambes étaient parcourus de poils rappelant la fourrure d’un certain félin, seul sa tête échappait au regard, mais on pouvait néanmoins distinguer certaines formes anormales par les dimensions que prenait le sac.

C’est tout en examinant ces détails qui montraient la volonté de pouvoir de l’individu que PioarMario demeurait impassible, à quelques mètres devant lui, attendant quelque chose, dont l’objet n’était connu que de lui. Cependant, on pouvait voir quelques indices pour deviner une prémisse de son intention : des caméras étaient positionnées derrière lui, Maria tapait frénétiquement sur la table de contrôle, comme si elle était en train d’essayer de programmer un code. Nikki et Luxus se situaient sur le côté, discutant l’un et l’autre des derniers événements. La tension importante dans l’atmosphère était palpable à ce niveau, et soudainement, Cethan remua, sa tête bougeant et des grognements se firent entendre, c’est alors que PioarMario fit un hochement de tête en direction de Maria, cette dernière appuya alors sur un gros bouton.

Ce que venait de faire Maria à l’instant, était de pirater l’ensemble des antennes relais de la planète, changeant toutes les diffusions télévision qu’il y avait sur le moment, tous les programmes furent coupés, sans exception, et toutes les télévisions du monde entier recevaient alors le même programme : celle que voulait PioarMario.

D’abord, seulement un logo fut visible : celui que l’archer a décidé pour se représenter, accompagné du message : « diffusion exceptionnelle » traduit dans chaque langue de pays.

Just lui-même était en train de regarder « Les Toads ont un Incroyable Talent » avant que la diffusion fut changée :

– Mais nooon ! On était sur le point de le voir se cramer la gueule sur lui-même dans son numéro de cracheur de feu ! Ah ? Pioar, pourquoi me fais-tu chier ?

Quelques secondes passèrent avec le logo avant que l’image changea, diffusant dorénavant le vairon se tenant devant Cethan, ce dernier étant en train de se réveiller. Aussitôt après, faisant face à la caméra, le Héros déclara :

– Laissez vos enfants devant la télévision quelques secondes, vous n’aurez plus à vous en soucier après.

L’instant d’après où il dit cela, une forme hypnotique apparut à l’écran, mais celle-ci a été conçue pour n’être reçue que par les cerveaux insuffisamment développés : ceux des enfants qui seraient trop sensibles à l’émission qui va être diffusée, aussitôt après, ces dernier tombèrent dans un profond sommeil, et ne se réveilleraient qu’après l’émission.

– Bien, laissez-les, ils se réveilleront en temps voulu, le message que je m’apprête à passer est trop violent pour eux. Restez ici, je vous le conseille, vous risquez de rater une information importante.

Cette dernière phrase fut prononcée d’une manière tellement sombre et autoritaire qu’elle révélait une profonde autorité, qui avait un pouvoir d’intimidation hors norme (sauf sur la plupart des forumeurs, parce que faut pas déconner, mais le commun des mortels va recevoir ce message de plein fouet). Et aussitôt après, le métamorphe commença son émission :

– Vous ne le savez sans doute pas, à part quelques-uns de mes proches, mais jusqu’ici, j’avais un ennemi qui me narguait d’échapper à mon autorité. Eh bien je vous l’annonce clairement aujourd’hui : tous ceux qui se mettent en travers de mon chemin en payent le prix un jour ou l’autre. Car aujourd’hui, j’ai capturé, en plein cœur de sa forteresse, mon ennemi n°1 : Cethan, le destructeur de nature.

La caméra pivota un peu, de façon à ce que Cethan soit dorénavant dans le champ de vision. Ce dernier s’agitait de plus en plus, mais demeurait encore un peu inconscient.

– Je vais dans les minutes qui suivent, montrer la punition que recevront tous ceux qui s’opposeront à moi, et qui s’en prendront à ce que je défends : la nature. Je ne condamne personne pour tuer un animal afin de se nourrir, même moi je le fais, c’est tout simplement une question de survie. Par contre, ce que je ne tolèrerais pas, c’est de massacrer volontairement et sans respect des groupes entiers, pour mener des expériences ayant un but d’accroître son propre pouvoir. C’était justement le cas de cet individu, comme vous pouvez le constater.

A ce moment-là, Cethan avait repris conscience, et avant entendu les deux dernières phrases de PioarMario, il répliqua sèchement :

– Et tu crois que prendre quelqu’un par surprise quand il parle est digne d’honneur aussi ?

Le vairon soupira, visiblement il s’attendait à cette remarque :

– Tous les mêmes… Pourquoi avez-vous tous cette habitude de faire un long monologue quand vous vous apprêtez au combat contre moi ? Je ne perds pas de temps, je vous vois, je commence à combattre. Merde quoi, c’est quoi cette habitude débile digne des films à gros budget ?

– Parce qu’on a bien le droit d’avoir l’air supérieur ? Aie un peu de noblesse toi aussi !

– Je n’accorde pas de noblesse à ceux qui se mettent en travers de ma route, pour moi, vous avez autant de noblesse qu’un ouvrier d’une mine, même moins… Mais cessons ces hostilités stupides, n’ayant pour d’autre but que de me détourner de mon objectif initial : décider de ta condamnation en fonction de ton repentir.

Il arracha le sac de la tête de Cethan, dévoilant une tête dotée d’oreilles de Loup, un bec d’aigle et des yeux de félins, il ressemblait désormais à tout sauf à un humain.

– Je n’ai rien à me repentir, car selon la loi de cette planète, tout ce que j’ai fait était légal, c’est toi qui impose ta propre loi, et qui t’évertue à défendre la nature sous prétexte que nous devons la respecter… Peuh ! La nature est au service de l’homme, rien d’autre, il est donc normal que je la traite comme il se doit.

Un sifflement suivit cette tirade, et l’instant d’après Cethan gémit de douleur : PioarMario avait décoché une flèche de sorte à ce qu’elle blesse le bras gauche de Cethan, puis glissa au sol avec un tintement sonore.

– Ne me manque pas de respect alors que je suis en position dominante, tu risquerais de le regretter. Et je veux te le dire : tu as tort : ce n’est que parce qu’elle ne voit pas en nous une menace pour elle que la nature nous laisse tranquille pour le moment. Mais on la pousse déjà à bout, et heureusement qu’elle est patiente, et qu’elle me donne la chance d’inverser les choses, car sinon elle se serait déjà retournée contre nous. Et si jamais un jour cela devrait arriver… j’ai déjà choisi mon camp.

A cela, Cethan répondit par un rire sonore, un peu aigu, et qui résonna dans toute la pièce :

– Je n’ai jamais rien entendu d’aussi stupide ! La nature est faible, nous avons tout notre pouvoir sur elle, et c’est pour cette raison que j’en profite : elle me laisse librement le droit d’utiliser son pouvoir, et je ne m’en prive pas ! Vois-tu, j’ai une force physique supérieure à chacun de nous, j’ai certaines capacités que j’ai empruntés à ceux qui ont consenti à se sacrifier, et si tu ne m’avais pas eu de manière aussi déloyale, je pense certainement que j’aurais pu gagner un combat entre nous deux.

Deuxième sifflement, mais cette fois-ci dans la jambe de Cethan, et la flèche resta plantée dedans, Cethan gémit un peu, mais semblait résister à la douleur sans trop de difficultés.

– Tu dis que tes victimes ont consenti à se sacrifier ? En étant abattus en l’air tels des pigeons par une balle déloyale ? Et en vivant encore quand ils se sont écrasés au sol, et en les laissant périr dans d’atroces souffrances en les amputant ? Tu le crois ça ? L’une de tes victimes peut justement témoigner Cethan, elle est à côté de toi. Nikki, raconte-nous.

Suite à sa mention par le Héros, cette dernière s’avança dans le champ de vision de la caméra, sous forme humaine (elle avait déjà été emmenée par PioarMario à ce moment-là pour sa transformation), et un peu timidement, raconta l’évènement qui a mené à sa rencontre avec l’archer :

– Il y a maintenant… 6 ans, avant que je n’acquière ma double-forme d’humaine et d’aigle, alors que je n’avais même pas rencontrée PioarMario, je vivais dans des montagnes avec une colonie entière d’aigles, qui étaient mes compagnons, jusqu’au jour où un dramatique événement arriva.

« On tira sur moi, avec un fusil de précision, mon aile droite fut touchée, et j’aurais pu m’écraser lourdement au sol, si le groupe des forumeurs ne m’avait pas attrapée, ils ont tué les chasseurs et PioarMario m’a recueillie, et m’a soignée, après que j’aie récupéré, j’ai décidé de rester car je me sentais bien avec lui… Et voilà où j’en suis aujourd’hui.

« Cet événement restera gravé dans ma mémoire, et j’aurais préféré ne pas le vivre, cependant, en un certain sens, il m’a aidé, sans cela, je n’aurais jamais rencontré PioarMario et décidé de rester avec lui. Donc d’un certain point de vue, je peux te remercier, même si j’aurais préféré ne pas subir cela. Cependant, je ne te pardonnerais jamais ce que tu as fait à mes compagnons.

– Merci Nikki pour nous avoir relaté cette histoire… Tu vois Cethan ? Même si d’un certain point de vue je peux te remercier, je ne peux te pardonner toutes tes atrocités commises par tes sous-fifres et ordonnées par toi-même.

– Que crois-tu, si la nature était aussi puissante et qu’elle était capable de me tenir tête, oui, je n’aurais pas montré autant de mépris envers elle. Sauf que, tu sais quoi ? La seule résistance que j’ai eue de la part de la nature était toi, et toi seul, tu as été le seul à tenir tête à moi, et tu te proclames en tant que l’ambassadeur de la nature ? Laisse-moi rire ! Tu es aussi aveugle qu’un escargot et je n’ai jamais vu personne d’aussi têtu que toi ! Combien d’animaux sauvages se sont attaqués à mes pions ? ZERO ! ZERO !!

« Aucun, que nada, niet ! Toi seul s’oppose à moi, et tu sais pourquoi ? Parce que tu veux montrer que c’est toi qui contrôle ce monde et non moi, tu ne supportes pas d’avoir une personne qui conteste ton autorité et qui ose te provoquer. Alors quand tu dis que j’ai commis des cruautés, c’est seulement parce que je n’ai reçu aucune résistance que j’ai montré ma domination totale envers ces sous-races.


L’œil de PioarMario brilla et il se rapprocha de Cethan en un éclair, pressant une flèche sur le torse de Cethan, prêt à lui enfoncer dedans au moindre geste. Puis il parla d’une voix calme, celle de quelqu’un qui se confiait à un autre.

– Cethan… Ne me dis pas ce que je dois faire, et ne critique pas mes choix. Tu agis comme si tu connais mon passé et mon caractère, or tu n’en sais rien, je n’ai relaté à presque personne ici mon passé, et il est peut-être temps que ça change. Vois-tu, avant que je ne sois embarqué dans une aventure dont je garderais les détails secrets pour le moment, je vivais sur une planète qui venait de vivre la plus grande crise de son histoire.

« Ses habitants, des personnes pas plus différentes que celles ici, venaient d’être pris de contrôle par une organisation, qui ne voulait aucun bien à quiconque. Et c’est à ce moment-là que j’ai vu la plus formidable des choses : la race animale entière s’est jointe à moi et m’a permis d’éradiquer cette organisation, et la faune de cette planète ressemble pourtant très fortement à celle d’ici. Alors quand tu dis que la nature ne peut pas se rebeller, permets-moi de te dire que tu as tort, et n’agis pas comme si tu savais mon expérience, car oui, j’ai vu la preuve du contraire…

– C’est bien ce que je pensais, c’est toi qui a mené ces animaux à s’unir, autrement ils ne possèdent pas l’intelligence pour prendre une telle décision, l’archer recula d’un pas de Cethan, son expression devenant de plus en plus consternée, de plus pourquoi ils le feraient pour défendre notre race alors que nous n’avons causé que du tort ? Je vois clair dans ton jeu, « Héros », tu ne mérites même pas cette dénomination, et tu n’es en réalité qu’un manipulateur bien plus doué que moi-même ! Je ne donne pas chair de ta peau après cette prétendue « émission » qui n’est qu’une tentative de prouver ta supériorité !

– SILEEEEEEEEEEEEEEENCE !

PioarMario était désormais hors de lui, il avait perdu tout self-control et sa réponse fut d’autant plus violente qu’elle ne trahissait sa haine envers Cethan.

– Je ne comprends pas pourquoi je t’ai donné une chance de te racheter en te permettant de justifier tes actes. Cette discussion tourne à une querelle entre deux corbeaux qui se disputent un morceau de charogne. Puisque tu te refuses de voir la vérité qui entoure tes actes, je ne vois aucun moyen de te racheter… Et tu es parvenu à réaliser un exploit d’autant plus difficile qu’il n’est dangereux pour celui qui le cause : me mettre en colère ! TU VAS VOIR CE QUE C’EST DE SE MOQUER DE MOI, CETHAAAAAAAAAAAAAAN !!!!!!

Une aura entourait désormais le métamorphe, et seuls Maria, Nikki, et Luxray savaient ce que cela impliquait : PioarMario était sur le point de prendre sa forme la plus puissante, et celle où laquelle il était le moins capable de se contrôler.

De longues secondes passèrent tandis que l’archer et Cethan s’observaient, et ce dernier riait aux éclats d’avoir réussi à faire perdre son contrôle au Héros. Et soudainement, un flash de lumière émana de PioarMario avant qu’il ne révèle sa forme de Dragon, celle qui lui coûtait tant d’énergie à maintenir. Il émana aussitôt un rugissement de défi en direction de Cethan, d’une telle intensité que les murs de la base tremblèrent légèrement. Il marcha un peu autour de Cethan avant d’approcher sa tête de ce dernier, le défiant du regard, et Cethan ne paraissait pas du tout impressionné par cette forme intimidante.

– Ainsi, tu révèles ta véritable forme seulement maintenant… On peut dire que j’ai gagné la partie, puisque tu as perdu tout contrôle de toi maintenant. Que vas-tu faire maintenant ? Tenter de m’intimider pour me faire demander pardon ? Peuh ! C’est peine perdue mon gros lézard !

A ceci le dragon répliqua, d’une voix si grave et intimidante qu’elle ferait broncher le guerrier le plus téméraire, mais pas Cethan.

– Non. Il est fini de jouer Cethan, je vais désormais appliquer la seule sentence qui peut s’appliquer à toi : te faire connaître les épreuves qu’ont subies toutes les victimes, tu auras peut-être un aperçu de ce qui t’attend en enfer !

– Bouuuh ! Que j’ai peur du grand méchant loup ! Et es-tu sûr que tu es dans la meilleure position pour parler de torture ? Même sous cette forme, tu es aussi insignifiant qu’un moineau !

Il lui cracha sur le nez, faisant dégouliner sur les écailles de PioarMario un liquide répugnant.

– Très bien… Tu continues à te comporter comme un clown, ça sera d’autant moins difficile du coup.

Il ne bougea pas un instant, et Cethan était prêt à répliquer quand soudain un sifflement se fit entendre et un bruit sourd aussitôt, accompagné d’un craquement, le dragon avait balancé sa queue sur le bras droit de Cethan, brisant tous ses os. Un hurlement de douleur bref se fit entendre, mais vite réprimé par ce dernier.

– Ça fait mal hein ? Et tu n’as connu qu’une infime fraction de la souffrance des aigles.

Il approcha ses griffes de son flanc gauche, et pénétrant à peine la chair, il causa une plaie large comme le pouce sur la moitié de ce flanc, Cethan ne fit que serrer les dents pendant toute la durée de l’action, montrant une résistance à la douleur inhumaine. Aussitôt après, PioarMario approcha sa gueule de la main gauche de Cethan, et dans un torrent de flammes, la carbonisa toute entière. Il approcha ensuite sa griffe du pagne, et l’enfonça dans la totalité du corps de Cethan, maintenant impassible face à la douleur.

– Si tu crois montrer que tes intentions sont justes PioarMario, tu te trompes, tu crois vraiment que les personnes vont approuver ces moyens ? C’est moi qui ai gagné la partie idiot !

– Je n’attends pas qu’elles approuvent, juste qu’elles sachent ce que je suis prêt à faire lorsqu’on s’en prend à moi et à ce que je défends.

– Perdu ! Je resterais celui qui a gagné la bataille de self-control ! A PELOUCHE LA COMPAGNIE !

– Et dis-toi que je ne te fais infliger qu’une infime partie de ce qu’on subit les aigles avant leur mort… Tu me dégoûtes Cethan, il est temps que tu disparaisses. Dans mon estomac, par les pieds.

A cela, il donna un coup de griffe pour couper les liens de Cethan, et prit aussitôt ses pieds avec ses crocs, après il croqua lentement, en faisant bien entendre le craquement des os, et arrivé au pagne, il le goba tout entier, et pendant toute cette opération, Cethan n’arrêtait pas son rire dément. Une fois qu’il l’eut engloutit tout entier, personne ne bougea pendant une poignée de minutes, les regards braqués sur PioarMario et réfléchissant à ce qu’il venait de faire. Soudainement, un flash de lumière émana de lui, et aussitôt après, il reprit sa forme initiale. Et d’un coup, il faillit s’écrouler au sol, mais Nikki se précipita et le rattrapa.

Après qu’elle l’ait rattrapé, l’archer reprit de la vigueur et s’appuya sur l’épaule de Nikki pour se maintenir, et quand il releva la tête, un détail attira tout de suite l’attention : des écailles étaient dorénavant visibles à la base de son cou, du côté de l’épaule droite. Et PioarMario prononça ces dernières paroles avant que Maria ne coupe l’émission :

– Voyez ce que je suis prêt à faire dorénavant quand on s’en prend à moi. Un changement de ma politique a eu lieu aujourd’hui. Dorénavant, je ne rechignerais plus à tuer quand il sera nécessaire. Réfléchissez avant de faire des conneries, vous avez bien compris ? Maintenant, vaquez à vos occupations.

Sur ces mots, l’émission fut coupée. Et désormais, Maria put parler :

– Tu es sûr de ce que tu viens de faire PioarMario ? Cela va changer la vision que les gens avaient sur toi.

– On ne vit pas dans un monde de bisounours Maria, il faut prendre des mesures radicales quand c’est nécessaire. Et je m’occupe de prévenir l’Etat-Major Elémentien quand à la possibilité de me confier les missions d’assassinat à moi aussi et plus seulement à toi et Agrîn. L’aube d’une nouvelle histoire arrive. Et je suis prêt à tout pour protéger la nature.

« Cet instinct de tuer était absent que contre les humains. Je pense que la seule explication possible est que je me répugnais à tuer un membre de ma race originelle. Mais Cethan m’a tellement fait perdre mes moyens que maintenant je ne ressens plus cette répugnance. Et de plus, je l’ai tué de sang-froid, alors qu’auparavant, j’avais tué que de sang chaud. Mes chasses sous forme d’aigle, de loup ou de renard… Les combats contre les pirates de l’espace, tout cela m’a causé à tuer que sous l’impulsion du combat ou de la nécessité de me nourrir. Désormais, je serais capable de prendre cette décision quand il sera nécessaire, et cela va grandement m’aider dans mes missions. Venez, allons vivre de nouvelles aventures ensemble !

Fin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fan'
Elue d'Iblis (admin)
Elue d'Iblis (admin)
avatar

Messages : 387
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 18
Localisation : Au QG de la Sainte-Cerise

MessageSujet: Re: Recueil de gags   Jeu 23 Fév - 21:13

Quel connard ce Pioar, à faire chier le pauvre Justou qui regardait son émission tranquillou pépère :/ *tg*


Purée quand Nikki vient raconter son histoire on dirait une sorte de télé-réalité avec les gens qui viennent raconter leur problème ça m'a tué

Le mec qui fout en l'air sa propre émission en se mettant en colère face à un con qui a des objectifs de merde dans la vie  ("c'est quoi tes rêves?" "MOI LA POLLUTION, CAR LA SANTE, C'EST NUUUUL")

"– Bouuuh ! Que j’ai peur du grand méchant loup ! " "c'est un dragon ducon  "



Il peut se vanter d'avoir carrément bouffé son ennemi juré. C'est spécial en soi. Mais bon, Maria en donnera des nouvelles pour les digestions ça risque de chier sévère

Gaius? Un mot à ajouter?



_________________


Lasciate ogni speranza, voi ch'entrate

"Deux hommes regardent à l'extérieur au travers des mêmes barreaux: l'un voit la boue, l'autre les étoiles."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://s-m-g.forumactif.org
Just-to-buy

avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 20
Localisation : En train de se taper des barres sur la planète de Donkey Kong.

MessageSujet: Re: Recueil de gags   Jeu 23 Fév - 21:37

Bon, le passage de Just, il va se suicider après /PAN/


"– Laissez vos enfants devant la télévision quelques secondes, vous n’aurez plus à vous en soucier après.

L’instant d’après où il dit cela, une forme hypnotique apparut à l’écran, mais celle-ci a été conçue pour n’être reçue que par les cerveaux insuffisamment développés : ceux des enfants qui seraient trop sensibles à l’émission qui va être diffusée, aussitôt après, ces dernier tombèrent dans un profond sommeil, et ne se réveilleraient qu’après l’émission."


Pioar contrôle tout le monde


Pioar est le nouveau 1984 *TG*


Même si je suis encore en rattrapage de ta fic Heroes of elements, voir cette discussion sérieuse entre Pioar et Cethan...mon attention a été capté tout le long, Kingdom hearts environnement edition. Et pendant ce temps, Biolance et Muscmer peuvent pas maîtriser la terre sur leur planète d'origine, le métal empêche toute croissance et vie des plantes... /PAN/


Pioar sait donc pour sa forme du dragon, naturellement.


Je fais des blagues, mais lire ce gag m'a fait prendre quelques notes pour le mien, d'abord, JAMAIS provoquer Pioar. Ensuite, s'il peut faire ça, alors faudra réfléchir un max à comment je vais le faire interragir...même si c'est en 2021.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCVQ8_RWrCUw7ydh0KwdXgIA
gaelrasengan
Plus cool que cool
Plus cool que cool
avatar

Messages : 146
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 23
Localisation : Devine un peu pour voir.

MessageSujet: Re: Recueil de gags   Jeu 23 Fév - 22:23

Le présage de Tsuki (partie 2)

Toutes les équipes de ninjas courraient partout dans le ninja, pour se préparer à des missions spéciales de la plus haute importance. Parmi eux, se trouvaient Gael et Jasmine en train de courir vers le manoir du Hyokage.


Jasmine : Tu te rends comptes ? Hier soir, quelqu'un s'est infiltré dans le temple de l'Ouest et aurait brisé le sceau d'Okuni !
Gael : Mais qui c'est celui-là ?
Jasmine : Je l'ignore ! Mais si il a été enfermé là, c'est pour une bonne raison ! Et plus tard dans la nuit, d'autres évènements se sont produits. On raconte que des guerriers étranges se seraient réveillés et auraient fait des ravages... du coup, c'est les seules choses que j'ai entendu de bouche à oreille. A part que notre village collabore avec les autres du pays pour contrer la menace !
Gael : Je vois... *voit une petite fille perdue qui va se faire percuter par ceux qui courent partout* Pars devant, j'arrive !


Gael bondit vers la petite, l'emmena sur les toits du village, sur le sommet d'un silo de métal.


Gael : C'est assez dangereux ce matin pour se promener dans les rues de Fubuki. Rentre chez toi et reviens quand ça va se calmer.^^ *lui frotte les cheveux* JASMINE ATTENDS MOI ! *la rejoint*
Fille : ... Hu ??? MAMAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAN !
Sa mère : *la voit sur le silo* Kairi ? C'est toi ??? NE BOUGE PAS DE LA ! MAMAN ARRIVE ! JE VAIS CHERCHER UNE ÉCHELLE !


Plus loin, Gael et Jasmine arrivèrent devant la porte du manoir.


Jasmine : Je me demande sérieusement ce qu'on va nous réserver pour contrer cette menace.
Gael : Je ne sais pas, mais ça fait un sacré bout de temps qu'on a pas eu quelque chose d'aussi excitant ! Il me tarde de retrouver Ryu et Chibana-Sensei !


Quelques minutes plus tard, Gael et Jasmine étaient dans le bureau de Tsuki. Sauf qu'à la place de Ryu et Chibana, c'était Kenny et Yo qui se trouvaient au même endroit qu'eux.


https://www.youtube.com/watch?v=0Nb_5QZYw1A


Gael : Euh... je ne suis pas sûr de bien comprendre...
Tsuki : Que ne comprends-tu pas, fiston ?
Gael : Pourquoi Kenny et Yo sont avec nous ? Où est passé Chibana-Sensei ? Et Ryu par dessus le marché ?
Tsuki : Kenny est là pour remplacer Chibana, tout simplement.
Kenny : *pose de BG* A votre service !
Jasmine : ... Il est vrai qu'on ne le voit pas souvent dans une équipe. Ca surprend.
Gael : Mais alors... pourquoi est-ce que Yo est avec nous ?
Yo : Parce que quand Yo arrive, tout devient plus cool que cool !


Tsuki : En faite, Yo est là pour remplacer Ryu. Chibana doit rester au village pour une mission... importante. Quand à Ryu, il est en train de coopérer avec des membres du village caché des sables.
Jasmine : Pourquoi l'a-t-on demandé aussi loin ?
Tsuki : Ses pièges reconnus dans notre village ont fasciné les habitants de l'autre. Ils lui ont demandé son assistance pour une mission relativement importante. Bien, plus de question ?
Gael : Si. Une. Pourquoi Kenny doit jouer le chef ? On est tous des Chunnin sauf lui ! On aurait pu avoir Wataru à la place...
Kenny : *pleure des larmes à torrents* TU NE ME FAIS PAS CONFIANCE ALOOOOOORS ?
Gael : Ouh la ! Calme toi Kenny. *le prend dans ses bras* Je ne doute pas de tes capacités, rassure-toi. J'essaye juste de comprendre.
Kenny : *se reprend une seconde après* Ah bah ça va alors.
Tsuki : Je comprend tout à fait la confusion du moment, mon fils. Mais la nuit a été longue et les imprévus étaient nombreux. J'ai du improviser rapidement. D'autant que Wataru veille sur une équipe du village, exceptionnellement. Kenny est en quelques sortes notre arme la plus efficace. Et il a une grande connaissance dans sa mémoire interne. Il fera un bon chef de groupe, j'en suis persuadée. D'ailleurs *se lève* je l'assisterai en lui donnant quelques conseils.^^
Gael : ... ... ... ... ... Euh... ... ... QUOOOOOOIIIIII ? Comment ça tu vas l’assister ? Ca veut dire... que tu vas venir avec nous ?
Tsuki : Exactement. Voici en quoi consiste la mission. *s'assoit*


*fin de la musique*


https://www.youtube.com/watch?v=TA93rTlJgrc


Tsuki : Vous allez devoir réaliser une mission de protection.
Jasmine : De protection ?
Gael : On en a encore jamais eu...
Yo : M'en parle pas...
Kenny : Qui devons nous protéger ?
Tsuki : Chaque chose en son temps, Kenny. Cela fait plus de 16h que les évènements ont débutés. Et pourtant les dégâts provoqués par le mystérieux coupable, dépassent l'entendement. Ce dernier s'est réfugié à l'entrée du volcan Mairu Hai. On dirait qu'il cherche à y entrer. Mais ce n'est pas tout. D'après nos dernières informations, il a réussi à corrompre non seulement des ninjas de différents pays mais également des personnes somme toute ordinaires. En les transformant en machine à tuer.
Gael : Comment il fait ça ?
Tsuki : Apparemment, le coupable renferme dans son corps, l'esprit d'Okuni. Il s'agit du démon renfermant la source de chakra la plus puissante de tout l'univers. Encore plus redoutable que celle que procure les légendaires "démons à queues" dont vous avez sans doute entendu parler. Une simple transfusion dans un corps humain et ses capacités deviennent démesurées. Mais il perd néanmoins toute notion d'humanité et ne vit plus que pour tuer.


Yo : Ce chakra en plus de doper l'utilisateur, le fait transformer en sérial killer ? Je sais pas si je dois trouver ça méga cool ou non...
Jasmine : Tu veux vraiment que je te le dises ?
Kenny : Mais pourquoi a-t-il besoin de se créer une armée ? L'option génocide me parait trop... évidente. Même si beaucoup de monstres veulent le pouvoir dans le monde qu'on vit.
Tsuki : Ton intuition est bonne, Kenny. En réalité, les sbires d'Okuni cherchent quelque chose sur notre continent. Et cette chose permet moult utilités. Une d'entre elle, la plus utile à Okuni, lui permettra de lui ouvrir les portes du volcan.
Gael : Je comprends... alors qu'est-ce qu'on attends pour partir et trouver cette personne à protéger ?
Jasmine : Je veux bien... mais... une fois l'avoir trouvée... quel est la prochaine étape ?
Tsuki : Vous verrez. *se lève* Bien, allons y !
Tous : AYE !
Gael : Euh... mais au faite... QUI VA PROTÉGER LE VILLAGE PENDANT CE TEMPS ?
Tsuki : J'ai déjà une remplaçante.^^


*fin de la musique*


https://www.youtube.com/watch?v=BFBpTSd5FWA


Une fois à la porte du village, Kenny s'avança vers son équipe en "rang d'oignon", avec un bâton de marche militaire et des lunettes noires sur les yeux. (sauf qu'il les a mises à l'envers)


Kenny : GAAAAAAAAAARDE A VOUS !
Tout les 3 : ...
Kenny : J'ai dit-
Gael : Euh... sans vouloir t'offenser, on est déjà au garde à vous.
Kenny : GARDE A VOUS, MIEUX QUE CA !
Tout les 3 : *s'exécutent*
Kenny : Notre mission va a présent commencer ! Je vais faire de vous l'élite de Fubuki ! Vous devez respecter mes ordres jusqu'au moindre mot ! Sinon, vous aurez chacun 200 pompes en moins de deux secondes ! Rendez moi fier et moi... je vous... rendrait... fier... encore plus. ENFIN BREF, REPOS !
Tout les 3 : *s'exécutent*
Kenny : *se retourne vers Tsuki qui viens d'arriver et de voir la scène* *enlève ses lunettes* Alors ? Alors ? J'étais comment ?


*coupez la musique à 00:47*


Tsuki : Hé bien... c'est un début. Mais en toute franchise, ton attitude de chef est un peu... euh...
Gael : Cliché ?
Tsuki : Voila, c'est le mot que je cherchais mon petit poussin.
Kenny : Il va falloir m'expliquer comment procéder, en chemin.^^'
Tsuki : C'est ce que nous allons faire directement. J'ai terminé ce que j'avais à faire dans le village. Alors en route ! Suivez moi !


Pendant la route, Tsuki expliquait à Kenny les bases d'un bon chef d'équipe de ninjas, Yo se coupait quelques mèches de ses cheveux avec son katana, Jasmine jouais avec un oiseau qui la suivait et Gael s'avança vers sa mère pour lui poser encore quelques questions.


Gael : Dis maman... je sais que je pose très souvent des questions aujourd'hui... mais... comment Okuni a réussi à se retrouver dans ce temple ?... Du moins son esprit...
Tsuki : Un puissant ninja a réussi à l'aide d'une technique ancestrale relativement puissante, de séparer le corps et l'âme du démon. L'âme en question résidait au temple qui a été infiltré hier soir. Quand à son corps...
Gael : Il se trouve où ?
Tsuki : Au volcan Mairu Hai.
Gael : ... C'est pour ça qu'il essaye de pénétrer là dedans ! Du moins celui qui a prit l'âme d'Okuni !
Jasmine : Mais alors... si il réussi à retrouver son corps... que va-t-il se passer ?
Yo : Des choses tout sauf cool, j'en suis persuadé.


Soudain, le grelot que Tsuki avait en poche recommençait à sonner. Des images fusaient dans son esprit. Puis, vers la fin, elle s'arrêta.


https://www.youtube.com/watch?v=xTx7gA_K76c


Gael : ... Maman ?
Jasmine : Que se passe-t-il, Tsuki-Sama ?
Tsuki : Nous allons nous faire attaquer !
Yo : Comment ça ? Je n'entends rien !
Kenny : Moi j'entends des bruits suspects ! Équipe, à mon commandement ! Restez groupés !


Une dizaine d'ennemis sortaient des buissons et encerclaient nos adversaires. Ils arboraient une aura ténébreuse (sauf qu'ici, elle était vraiment visible dans la réalité) et de curieux tatouages sur absolument tout le corps.


Tsuki : C'est la marque d'Okuni. Je la reconnais !
Kenny : Nous ne savons pas de quoi ils sont capables... le mieux c'est de-
Gael : CA VA BARDER ! *fonce vers un* TAYOOOOO !
Kenny : A- ATTENDS ! JE N'AI PAS DONNÉ LE SIGNAL !
Yo : (10 contre un qu'il va se faire laminer... )


Gael envoya sur un des ennemis, la technique du souffle destructeur. Mais à sa grande surprise, il ne broncha pas. Il ne bougea pas d'un muscle. Ce dernier bondit sur Gael et donna un coup de poing fulgurant qui le fit propulser sur un arbre.


Kenny : Je t'avais prévenu, pourtant.
Tsuki : MON FILS ! Tu n'as rien ?
Gael : *se relève* Ca va. Mais je l'ai senti passer !
Jasmine : On fait quoi ???
Kenny : On les attaques tous ensemble et on échange d'adversaire toute les 10 secondes ! Il ne sauront plus où donner de la tête ! ALLONS Y !

*coupez la musique*


https://www.youtube.com/watch?v=6MBX-JJblLY


Chacun attaquait par la force physique ou à l'aide d'une technique, leur adversaires puissants. Et, histoire de les désorienter, ils s'échangèrent leur cibles. Mais malgré le fait que c'était plutôt efficace de ce côté là, leur résistance était étonnante. Ils ne semblaient jamais faiblir.


Tsuki : (Je devrais les attaquer tous ensemble avec une de mes plus puissantes attaques... mais si je dois tous les toucher, il faut prévenir mes ninjas) Écoutez-tous, je-


Mais avant qu'elle ne puisse finir, Tsuki eut comme un pressentiment... alors avant qu'elle ne puisse finir, elle sortit de sa poche... un boulon. Une des friandises préférées de Kenny. Elle le lança en l'air et Kenny, attiré par l'odeur, fonça rapidement et l'attrapa de pleines dents. Et à la grande surprise de tout le monde, se prit une flèche enflammée qu'un des ennemis avait lancé dans le dos de Tsuki. Cependant, de métal vêtu, Kenny se servit de bouclier pour le Hyokage.


Tsuki : Bravo Kenny ! Joli réflexe !
Kenny : Euh... bah... merci ?
Yo : On fait quoi ? Ils n'ont pas l'air de faiblir !
Gael : Une idée, "Kenny-Sensei" ?
Kenny : Euh bah... *tout en esquivant comme les autres* Je pourrais essayer ma nouvelle technique. Elle pourrait nous être utile !
Jasmine : Alors je crois que c'est le moment de la sortir, nom d'une boule de neige !


Kenny créa un sceau encore inconnu en ce jour.


Kenny : Ninpô-Assistance de jutsu !


Une fois cette technique évoquée, il cracha des bombes aqueuses sur les ennemis. Étant propulsés plus loin, ils se relevèrent néanmoins assez rapidement.


Jasmine : C'était une de mes techniques, ma parole !
Gael : Mais ça n'a pas marché ! Tu as dit qu'elle allait nous aider !
Kenny : Non, j'ai dit "pourrait". Mais j'y peux rien, ce choix est random ! Je vais encore essayer tout en priant ! *crée le sceau* Ninpô-Assistance de jutsu !


*coupez la musique*


Peu après, il utilisa la technique de l'air soporifique.


Tsuki : Bien joué ! Vite, bouchez vous le nez quelques instants !


Tout les ninjas de Fubuki s'exécutèrent. Mais leur ennemis respiraient cet air et s’endormirent brusquement.


Yo : Ils sont à terre ! Pfiou ! J'ai cru que j'allais tomber d'épuisement alors que la mission venait à peine de commencer...
Jasmine : N'exagère pas.
Gael : Bien joué tout le monde ! Surtout toi, maman. Je ne sais pas comment tu as fait pour repérer aussi rapidement les ennemis avant tout le monde et contrer cette flèche de cette manière là, mais c'était wow... :
Jasmine : C'est vrai... on aurait dit que vous saviez exactement ce qu'il allait se produire !
Kenny : Je ne voudrais pas vous presser, mais on a une mission ! Alors on fait quoi de nos adversaires ? Comment on va les déposséder de ce chakra malsain ?
Tsuki : J'ai bien fait de m'équiper de ceci avant de partir.


Tsuki sortit une seringue avec un médicament ninja. En injectant le produit à tout les ennemis, ils perdaient soudain leur aura maléfique et leur tatouage.


Tsuki : A présent, ils sont sauvés. Je vais envoyer en chemin, un messager volant à Fubuki pour prévenir de les emmener là bas et veiller sur eux.
Gael : Alors, continuons ! Allons trouver cette personne !... Mais... je ne sais toujours pas où on doit se rendre...
Tsuki : Hé bien... au volcan.


https://www.youtube.com/watch?v=LzS7Xy92PJM


Jasmine : Comment ça ? Mais vous avez dit qu'on devait protéger quelqu'un... c'était un peu notre mission...
Gael : Jasmine à raison... je ne te suis plus du tout...
Tsuki : La personne que vous devez à tout prix protéger est la seule capable de sceller à nouveau Okuni et de stopper le désastre.
Yo : Vraiment ? Mais qui est cette personne ? Et où se trouve-t-elle ?
Kenny : C'est vrai... vous n'avez mentionné aucun de ces points, Tsuki-Sama.
Tsuki : La personne qui a le devoir de sceller Okuni... est plus proche de vous que vous ne le pensiez.
Tous : ...
Tsuki : Cette personne que vous devez protéger............. C'est moi !



A suivre !

_________________


2017 : L'année de la plate forme 3D !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Just-to-buy

avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 20
Localisation : En train de se taper des barres sur la planète de Donkey Kong.

MessageSujet: Re: Recueil de gags   Ven 24 Fév - 12:55

"Quelques minutes plus tard, Gael et Jasmine étaient dans le bureau de Tsuki. Sauf qu'à la place de Ryu et Chibana, c'était Kenny et Yo qui se trouvaient au même endroit qu'eux." Hohoho, on va se marrer.


Effectivement, des remplaçants, Kenny en sensei, voyons voir.
Ah ben non il va se faire aider par Tsuki, du coup, ça partira un petit peu moins en live.


"Tsuki : Hé bien... c'est un début. Mais en toute franchise, ton attitude de chef est un peu... euh... "
Jones: *Apparaît du futur* Hitler? *TG*


" Yo se coupait quelques mèches de ses cheveux avec son katana"
Yo a atteint la virilité de niveau B (sors)


"Kenny : Nous ne savons pas de quoi ils sont capables... le mieux c'est de-
Gael : CA VA BARDER ! *fonce vers un* TAYOOOOO !
Kenny : A- ATTENDS ! JE N'AI PAS DONNÉ LE SIGNAL !
Yo : (10 contre un qu'il va se faire laminer... )"
Yo, tu m'enlèves les mots de la-
Yo: Bouche
... *TG*


Sympa la technique d'assistance de Kenny


Hâte de voir comment ils vont s'y prendre pour protéger Tsuki.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCVQ8_RWrCUw7ydh0KwdXgIA
Fan'
Elue d'Iblis (admin)
Elue d'Iblis (admin)
avatar

Messages : 387
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 18
Localisation : Au QG de la Sainte-Cerise

MessageSujet: Re: Recueil de gags   Ven 24 Fév - 15:43

"Jasmine : C'est vrai... on aurait dit que vous saviez exactement ce qu'il allait se produire !" *clin d'oeil*


Kenny en chef y'a rien de mieux  


Et intéressant le dévoilement à la fin de la partie, ça va rendre les choses plus épiques  

_________________


Lasciate ogni speranza, voi ch'entrate

"Deux hommes regardent à l'extérieur au travers des mêmes barreaux: l'un voit la boue, l'autre les étoiles."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://s-m-g.forumactif.org
Just-to-buy

avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 20
Localisation : En train de se taper des barres sur la planète de Donkey Kong.

MessageSujet: Re: Recueil de gags   Mar 21 Mar - 22:17

Encore par un bel après-midi tranquille au Royaume des fous, une grande personne avec un bandeau rouge et un aigle étaient en train de se promener tranquille. Et à voir les questions que cette dernière pose à son ami, on croirait qu'ils sont sortis depuis pas longtemps.


Nikki: Alors, que faisons-nous aujourd'hui, Pioar, tu as repéré un danger quelque part? Cethan fait encore des siennes? Tu as retrouvé Boormor? On sort avec nos armes, alors il doit sûrement y avoir un truc qui tourne pas rond.
Pioar: ...Tout le monde peut bien faire des marches de temps en temps pour leur santé sans se soucier du danger aux alentours.


Nikki ne dit rien et regarde son ami d'un drôle d'air, comme si elle lisait dans ses pensées. Voyant qu'elle regarde les armes qu'ils ont, le héros des éléments réplique.


Pioar: Mais nous ne sommes jamais trop prudents, si quelqu'un nous attaque, alors nous serons préparés.... (Faut que quelqu'un arrive)
Nikki: Effectivement!


Alors que la marche allait s'annoncer tranquille pour eux, un immense vent surgit au-dessus d'eux, leurs cheveux et plumes très forts secoués, Pioar et Nikki regardent dans les airs et voient Eushi en train de voler sur son aigle de glace, MightIce.


Nikki: ....Mais qu'est-ce que c'était que ÇA?!
Pioar: ...Ce n'est que Eushi et MightIce.
Nikki: MightIce? Étrange, il...il.
Pioar: Oui, c'est un aigle comme toi.
Nikki: ...Est-ce que je peux aller voir ces deux-là? Je ne les ai jamais vu avant.
Pioar: ...Hum, oui pourquoi pas...on a juste à les suivre et attendre qu'ils se posent au sol...par contre attention, Eushi et MightIce maîtrisent la glace.
Nikki: Et alors?
Pioar: Alors s'ils nous jettent un froid, on aura qu'à briser la glace.


Ignorant presque la blague de Pioar parce qu'elle a vu Eushi et MightIce atterrir plus loin, Nikki se met à tapoter l'épaule de son ami, indiquant qu'ils sont arrivés, puis elle part les rejoindre pas loin du Village Toad, Pioar la suit.


Voyant enfin MightIce de plus près, Nikki est quelque peu impressionné, Pioar regarde d'un air neutre.


Eushi: *Voit le duo, tapote MightIce en les saluant* Bonjour, Pioar et....
Nikki: Nikki!
Eushi: C'est ça, désolé, on s'est pas vu souvent. ^^''
Pioar: Qu'est-ce que tu fais avec ton aigle? Il y a un combat? *Entre ses dents* Dis-le moi tout de suite
Eushi: Non, c'est une journée tranquille, je fais juste sortir un peu MightIce parce qu'il n'a jamais eu de grande occasion pour vraiment voir le monde.
MightIce*Regarde Pioar et Nikki*: ...Mais quelles sont ces créatures non-identifiés?
Nikki: Créature? Je suis comme toi
MightIce: .....Je ne suis pas la seule magnifique création de la nature?
Pioar: Tu maîtrises peut-être la glace, mais c'est pas comme si tu étais le seul aigle existant.
MightIce: ...Pas aujourd'hui en tout cas.


Nikki regarde MightIce de la tête aux pattes.


Nikki: Alors comme ça tu maîtrises la glace?
MightIce: Oui, mais je ne peux pas rester dehors éternellement, je suis attaché à ce collier. *Pointe le collier d'Eushi de son aile*
Nikki: Oh, dommage, tu dois t'ennuyer enfermé.
MightIce: Ce n'est pas plus terrible que d'être convoqué pour rien.


Aussitôt qu'il dit cette phrase, Pioar se met à intervenir.


Pioar: Donc tu t'ennuies dehors?
MightIce: Euuuuh...ouais pas mal.


Pioar prend quelques instants de respiration avant de continuer à parler, Nikki et Eushi le regardaient d'un drôle d'air. Tandis que Nikki paraissait perturbé mais souriante, Eushi commence soudainement à se secouer la tête horizontalement, le mouvement fut suivi par des gestes rapides de sa main droite et une bouche muette qui semblait dire...


Eushi: (Non, ta gueule...TA GUEULE!) *Continue ses gestes*


Pioar, n'ayant pas vu ce qu'Eushi faisait, parle enfin.


Pioar: Ça te dit un combat?
Nikki: On devrait aller dans un endroit désert afin de ne pas faire de mal à personne.
MightIce: Un combat, contre toi?
Pioar: Tu es un aigle qui maîtrise la glace, alors je veux jauger ton niveau.
Eushi: Je suis pas sûre que ce soit une bonne idée. é_é
MightIce: Eushi est CENSÉE m'appeler qu'en cas d'extrème urgence et de moyen de transport.
Pioar: Combien d'extrêmes urgences Eushi a eu jusqu'à maintenant?


La Yoshi guerrière reste silencieuse...


Pioar: Aaaallleeeer, tu as besoin d'être provoqué?
MightIce: *Regarde Pioar légèrement s'impatienter puis parle à Eushi* Je crois qu'en fin de compte, je préfère revenir dans mon collier.
Eushi: Il est pas méchant t'inquiète, il fait ça avec tout le monde. *Interpelle Pioar* Mais sérieusement, il vaudrait mieux pas que tu te battes sérieusement contre MightIce...
Nikki: Il serait plus fort que Pioar?
Pioar: Si c'est le cas, alors... *Brandit son arc*


Eushi fait baisser la main de Pioar s'en allant accrocher une flèche de feu.


Eushi: Non, ce n'est pas ça, c'est pas que je veux amener le cliché type: "Tu n'as aucune idée de la véritable puissance de MightIce" mais...personne, même pas moi, n'a aucune idée de ce qu'il peut vraiment faire, et pour l'instant, tant que je n'en saurai pas plus sur lui, je préfère le contrôler mollo.
Pioar: Alors je vais me battre, et on va voir ce qu'il peut faire.
Nikki: ...C'est donc toi qui es responsable de MightIce et tu ne sais pas comment il marche?
Eushi: Je voudrais bien mieux le contrôler s'il pouvait se l'ouvrir sur lui-même, mais non, monsieur dit rien et part sur d'autres sujets. é_é
MightIce*Sourire plutôt grimaçant*: Sinon, ça va votre génocide du Royaume?
Eushi: Y'a personne qui fait ça par- *Tilt* ....vous voyez, il le refait.
MightIce: Plus sérieusement, je pense qu'il ne me reste plus beaucoup de temps avant que je rentre chez moi, et tu me plais Pioar, tu es un grand entêté.
Pioar*Corrige*: Déterminé.
MightIce: Entêté!


Pioar ne répond pas et laisse MightIce continuer.


MightIce: Mais j'aime bien ton grand côté fonceur quand même alors je vais faire un petit truc avec toi.
Pioar: COMBAT?
MightIce: Non...


Pioar insiste en dégainant son arc, mais MightIce continue de parler, comme si de rien n'était. Il voyait Pioar se préparer à attaquer, il était juste assez nonchalant.


MightIce: Tu me montres tes capacités, et je mets bien l'emphase sur CAPACITÉ, tu ne me caches RIEN, moi je te regarde faire et je vais déduire si tu es plus fort que moi.
Eushi: MightIce...
MightIce: Je vais bientôt rentrer Eushi.
Pioar: ...Hum, et si je décide de ne pas en faire ne serait-ce qu'une, question de réserver mes forces?
MightIce: (Ça doit être une forme ultime ou quelque chose comme ça) Comme tu veux.
Pioar: Vous êtes "dur" en affaire, c'est le cas de le dire.
Nikki: ....Comme de la glace, je l'ai compris.


-...-


Dû au fait que l'auteur puisse éviter de rendre le gag one-shot trop long pour rien, ici, nous ne montrerons pas tout ce que Pioar fera, mais voici quand même quelques petites scènes en gros-


-...-


Pioar tire une flèche de glace au sol, qui gèle tout aux alentours. Les autres ne sont pas atteints, car ils volent dans les airs, Eushi est sur MightIce.


Nikki: Génial!
Eushi: Eh ben...
MightIce: (Une seule flèche qui gèle tout, je pourrais faire pareil en baissant la température au ciel )


-...-


Pioar, transformé en aigle, se met à voler autour de MightIce et génère des courants d'air un peu partout. En s'éloignant très loin des autres, il se met à hurler.


Pioar: ET JE VOUS VOIS QUAND MÊME!
MightIce: ...Je comprends pourquoi Nikki était SI excitée de voir un autre aigle.
Pioar: *Revient* Haha, oui, alors Eushi, à quand ta transformation en aigle qu'on se fasse notre équipe?


Eushi ne répond que par un rire sarcastique, réduit de toute tonalité.


-...-


Pioar tire une flèche d'eau devant MightIce et une grande quantité d'eau se génère devant lui en éclaboussant, MightIce réplique en donnant de grands coups d'aile avec une température tellement froide que les gouttes d'éclaboussures deviennent comme de petits grêlons dans les airs.


Pioar: D'accord, je commence un peu à voir ce que tu peux faire.
MightIce: Félicitations Sherlock.
Pioar: Mais es-tu capable de me suivre sous cette forme?


Pioar se transforme en guépard et se met à courir partout, MightIce le suit des yeux sans problème, Eushi et Nikki, bien qu'ayant un petit peu plus de difficulté, arrivent aussi à le suivre des yeux.


MightIce: Il faudrait déjà que tu cours dans un endroit fermé ou touffu, rendu là, j'aurai peut-être plus de difficulté à te suivre.
Pioar: *Revient devant MightIce* Ce n'est pas faux.


-...-

Le coucher de soleil arrivant, Pioar a montré tout ce qu'il savait à MightIce (excepté sa forme ultime, afin de se garder de la force) , Eushi et Nikki semblent avoir été impressionnés, car leurs yeux étaient rond comme un ballon. En reprenant un petit peu son souffle, Pioar questionne un MightIce impassible.


Pioar: Alors, ton verdict?
MightIce: Tu es fort, intelligent et semble bien prévoir tes actions.
Pioar: Nous ne nous sommes pas battus, il n'y avait aucune action à prévoir.
MightIce: Je dis ça car c'est déjà assez étonnant qu'un type comme toi arrive à contenir toutes ces aptitudes.
Pioar: Tu serais étonné. Mais tu ne réponds pas à ma vraie question: es-tu plus fort que moi ou non?
MightIce: ...Eh bien après tout ce que j'ai vu aujourd'hui, je vais dire que-


Au moment où il allait terminer sa réponse, MightIce fut aspiré l'espace d'un instant dans le collier d'Eushi, tout le monde a un air silencieux, Pioar commence à trembler des mains.


Pioar: ...Non...non...ne me dites pas que le temps s'est écoulé?
Eushi: Oui, maintenant il doit se reposer quelques heures avant de sortir.
Pioar: ...Mais...IL N'A RIEN FAIT?
Eushi: Désolé, ce n'est pas moi qui a crée ce collier, mais c'est comme ça que ça marche.
Pioar: J'AI GASPILLÉ MES FLÈCHES ET APTITUDES POUR UN SPECTACLE, TOUT ÇA POUR DEVOIR ATTENDRE?
Nikki: Allons allons, du calme Pioar, tu le reverras encore demain, tu pourras faire ce que tu veux avec lui.


Pioar ne semble pas écouter, Nikki continue de lui parler.


Nikki: Si ça peut te consoler un peu, peut-être qu'il est mieux que tu saches pas, il t'a laissé jouer sans presque rien faire, selon moi, ça aurait été plus décevant de savoir qu'il est plus faible en ne faisant aucune action que en se battant vraiment.
Eushi: Il n'est pas faible. é_é
Pioar: Donc il est très fort?
Eushi: Je n'ai pas dit que c'était un dieu pouvant détruire l'univers non plus.
Nikki: Le point est: Si tu trouves que ça vaut la peine de savoir, fais-le, mais en te battant.


Pioar regarde soudainement Eushi, ayant l'air désemparée par l'attitude qu'il risquerait d'avoir.


Pioar: Je...ça pourra attendre.
Eushi: Parfait.
Pioar: J'irai me battre contre Fan en attendant.
Eushi:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCVQ8_RWrCUw7ydh0KwdXgIA
Clésé
Seigneur Meow
Seigneur Meow
avatar

Messages : 244
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 21
Localisation : Moscou, Texas

MessageSujet: Re: Recueil de gags   Mar 21 Mar - 23:10

"Pioar: Mais nous ne sommes jamais trop prudents, si quelqu'un nous attaque, alors nous serons préparés...."
Typique des forumeurs quand Lina approche alors qu'il pas passé encore grand-chose
"*Avec des grenades* C'est au cas où, avec tous ces monstres qui rôdent la nuit " "Ouais mais il fait jour :/" "Au cas où on se perd "

"Pioar: Alors s'ils nous jettent un froid, on aura qu'à briser la glace."
*J'ai ragequit*

"MightIce*Regarde Pioar et Nikki*: ...Mais quelles sont ces créatures non-identifiés?"
TON PIRE CAUCHEMAR COURS TANT QU'IL EST ENCORE TEM-

"Pioar*Corrige*: Déterminé."
***Undertale.***

"Pioar: Vous êtes "dur" en affaire, c'est le cas de le dire.
Nikki: ....Comme de la glace, je l'ai compris. "
Ou aussi parce que j'ai appelé ma bite Lavie. Parce que la vie est d-

"Eushi ne répond que par un rire sarcastique, réduit de toute tonalité."
Je sais pas pourquoi, j'ai imaginé ça: https://www.youtube.com/watch?v=pXn1HPVfIwA&feature=youtu.be&t=2m21s

"Pioar: J'irai me battre contre Fan en attendant."
Ce foutage de gueule, on veut contre Lina, UN VRAI CHALLENGE BORDEL
Bon, à cause de cette conclusion désastreuse, je te donne un mollusque/20, Just. C'est rare dans le milieu car c'était NUL BORDEL ON VEUT DU VRAI COMBAT A MOR-

Je pensais pas du tout à ça comme délire, c'est bien trouvé et bordel, ça faisait longtemps qu'on avait pas eu de gag comme ça

_________________


Première apparition de Priam en fic:
Seconde apparition de Priam en fic:
Partie de la fic centrée sur Priam:
Je suis un homme en COLERE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fan'
Elue d'Iblis (admin)
Elue d'Iblis (admin)
avatar

Messages : 387
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 18
Localisation : Au QG de la Sainte-Cerise

MessageSujet: Re: Recueil de gags   Dim 26 Mar - 10:41

"Pioar: ...Hum, oui pourquoi pas...on a juste à les suivre et attendre qu'ils se posent au sol...par contre attention, Eushi et MightIce maîtrisent la glace.
Nikki: Et alors?
Pioar: Alors s'ils nous jettent un froid, on aura qu'à briser la glace. "



"Pioar prend quelques instants de respiration avant de continuer à parler, Nikki et Eushi le regardaient d'un drôle d'air. Tandis que Nikki paraissait perturbé mais souriante, Eushi commence soudainement à se secouer la tête horizontalement, le mouvement fut suivi par des gestes rapides de sa main droite et une bouche muette qui semblait dire...


Eushi: (Non, ta gueule...TA GUEULE!) *Continue ses gestes* 


Pioar, n'ayant pas vu ce qu'Eushi faisait, parle enfin.


Pioar: Ça te dit un combat?  " je le sentais venir putain *meurt*

"MightIce*Sourire plutôt grimaçant*: Sinon, ça va votre génocide du Royaume?  " j'l'aime bien en fait <3 *tg*




Pioar qui fait tout ça pour rien au final, c'est digne de toi cette chute Just  


"Pioar: J'irai me battre contre Fan en attendant.  "  *tg*

_________________


Lasciate ogni speranza, voi ch'entrate

"Deux hommes regardent à l'extérieur au travers des mêmes barreaux: l'un voit la boue, l'autre les étoiles."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://s-m-g.forumactif.org
gaelrasengan
Plus cool que cool
Plus cool que cool
avatar

Messages : 146
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 23
Localisation : Devine un peu pour voir.

MessageSujet: Re: Recueil de gags   Dim 26 Mar - 14:29

Le présage de Tsuki (partie 3)


Jasmine : Comment ça ? Mais vous avez dit qu'on devait protéger quelqu'un... c'était un peu notre mission...
Gael : Jasmine à raison... je ne te suis plus du tout...
Tsuki : La personne que vous devez à tout prix protéger est la seule capable de sceller à nouveau Okuni et de stopper le désastre.
Yo : Vraiment ? Mais qui est cette personne ? Et où se trouve-t-elle ?
Kenny : C'est vrai... vous n'avez mentionné aucun de ces points, Tsuki-Sama.
Tsuki : La personne qui a le devoir de sceller Okuni... est plus proche de vous que vous ne le pensiez.
Tous : ...
Tsuki : Cette personne que vous devez protéger............. C'est moi !


Toute la troupe resta silencieuse pendant un moment... Puis Gael prit la parole.


https://www.youtube.com/watch?v=AQQ6QBmRAFA


Gael : Comment ça c'est toi ???
Jasmine : Ca n'a pas de sens ! Vous êtes le Hyokage !
Tsuki : Et ?
Yo : Comment "Et" ? Ca coule de source pourtant. Vous pouvez sans soucis vous débarrasser de vos adversaires qui veulent votre peau !
Tsuki : Ce n'est pas une question de force, Yo. C'est une question de destinée.
Kenny : Desti- quoi ?
Tsuki : Je vous expliquerai ça plus tard. Quand nous serons dans un coin tranquille pour nous reposer. Mais promettez moi de faire tout pour me protéger. Comme je vous l'ai dit, je suis la seule qui puisse arrêter cette catastrophe !
Jasmine : Quelle genre de catastrophe ?
Tsuki : Si Okuni retrouve son corps... ce sera la fin de notre monde !
Gael : QQQQQ... QUOI ???
Jasmine : La fin de...
Yo : Ca c'est pas cool et je m'y connais ! C'est vraiment ce qui va arriver si nous échouons ???
Tsuki : En tout cas, c'est ce que les écrits anciens disent. Mais il n'est pas question de vérifier si tout est véridique. Promettez moi de me protéger. Je vous aiderai comme je peux, également.
Gael : ... D'accord maman, je te le promet.
Jasmine : Moi aussi.
Yo : Croix de doigts, croix de fer, si je mens, j'avale une barre de fer !
Kenny : Non la barre de fer c'est pour moi ! Et c'est promis pour ma part également.
Tsuki : Formidable ! Alors continuons notre route.


*fin de la musique*


=Pendant ce temps à Fubuki=


Chibana était devant la fenêtre du bureau de Tsuki. C'était elle la remplaçante du Hyokage jusqu'à son retour... elle semblait relativement pensive.


Chibana : ...


-FLASH BACK-


Tôt le matin, Tsuki avait convoqué Chibana d'urgence, dans son bureau.


Chibana : Tu veux que... JE PRENNE LE POSTE DE HYOKAGE ???
Tsuki : Jusqu'à mon retour.
Chibana : Mais pourquoi tu tiens tant à quitter le village ? Tu risques gros ! Tu te rappelles la dernière fois avec Hawk ?
Tsuki : J'en ai conscience... mais... je dois vérifier quelque chose...
Chibana : Vérifier quoi ?
Tsuki : ...
Chibana : Je dois savoir, Tsuki !
Tsuki : *sors le grelot de sa poche* Il s'est remit à sonner pendant la nuit... j'ai vu une grosse partie des événements passés... et également une vision de l'avenir.
Chibana : Mais encore ?


Tsuki : Dans ma vision... J'ai ... J'ai péri au combat avec mon fils.
Chibana : PARDON ??? C'EST VRAIMENT CE QUE TU AS VU ? Dans ce cas je renonce à ce poste temporaire ! Tu dois rester ici coûte que coûte !
Tsuki : C'est un ordre, Chibana !
Chibana : Hé bien je renonce à cet ordre ! Renvoie moi de mon poste de Sensei, ça m'est égal ! Tu sais bien que cet objet là a toujours raison sur ton avenir !
Tsuki : ... Depuis quand la Chibana que je connais, croit à ces superstitions ?
Chibana : Comment ça ? Bon il est vrai que ce n'est pas très scientifique de croire à tout ça, mais la preuve est là : chaque prémonition de ce truc, devient réalité ! Qu'est-ce qui te fait croire que cette fois-ci, ce sera différent ? Comment je pourrais croire que tu vas revenir après avoir quitté Fubuki pour quelques jours ?
Tsuki : *la prend par les épaules* Je te le promet.


https://www.youtube.com/watch?v=NE_5_sOSdxc


Chibana : ... Tsuki ? Non... Tu n'as quand même pas-
Tsuki : Si. Je l'ai bien dit en cet instant. Je te promet de revenir saine et sauve avec mon équipe. Je dois vérifier par moi même si tout cela est vrai. Si j'arrive à renverser la vapeur au dernier moment en réalisant des événements qui n'étaient pas dans la vision, alors toutes les chances seront de mon côté. Quoi qu'il en soit, cet objet et ma personne sont le chéneau manquant dans l'espoir de pouvoir sauver notre monde. Mais pour cela, je dois me rendre là bas. Et puis, je ne suis pas seule. Mon fils m'accompagnera. Il a abandonné une fois dans sa vie. Une seule et unique fois. Et depuis ce jour, il s'est juré de ne jamais plus commettre cette erreur. Jasmine a des capacités remarquables pour une kunoïchi. Sa duperie et sa force physique me seront d'une grande utilité. Yo quand à lui a lui un art qu'on ne voit pas tout les jours. Et étant le seul non-humain parmi nous, il est probable que cette "qualité" nous mènera à la victoire. Quand à Kenny, à défaut d'être une machine, il est néanmoins tout ce qui a de plus humain. C'est aussi celui qui est le mieux équipé de nous tous niveau armes et gadget avancé. Sans oublier sa mémoire qui est une véritable merveille technologique. Ce petit bonhomme fera un capitaine parfait... Crois moi Chibana, cette mission sera un succès. Mais tu dois me remplacer pour veiller sur le village.


Chibana se tourne un peu silencieuse puis prit la parole.


Chibana : Tu as toujours tenu tes promesses. Et ce, d’innombrables fois. D'avantage que les quelques visions que tu as eu dans ta vie... *se retourne vers elle* Il n'y a pas de raison pour que je ne te fasse pas confiance.
Tsuki : Alors ? Tu acceptes de me remplacer ?
Chibana : Aye ! Tout à fait. Tu as toute ma confiance.


Toute ma confiance...


*coupez la musique*


=Fin du flash back=


Chibana : ... Tsuki...



https://www.youtube.com/watch?v=xTx7gA_K76c


La nuit commença à tomber et le vent à souffler. Alors que l'équipe de Tsuki cherchait un abri pour la nuit, à des kilomètres plus loin, se trouvait le fameux volcan où était caché le corps d'Okuni. Vixia était devant un énorme cube de pierre bloquant l'accès à l'intérieur du volcan. Tentant par tout les moyens de le briser avec la force d'Okuni résidant dans son corps, rien n'y faisait. Aucune fissure n’apparaissait.


Vixia : Ca commence à bien faire ! Je te croyais plus fort que ça !
Okuni : Je n'y peux rien... ce cube ne peut s'ouvrir par la force ou par une quelconque attaque. J'ai de minces souvenirs de mon passé, mais ce dont je suis sûr, c'est que le seul moyen de débloquer l'accès est d'utiliser une clé spéciale. Je crois qu'il s'agit d'une espèce de grelot.
Vixia : Ooh... je comprends pourquoi nos sbires n'ont pas arrêté de fouiller dans les environs... le soucis c'est que ce truc là peut être planqué n'importe où à l'heure qu'il est...
Okuni : Je n'en suis pas sûr... mais celui qui m'avait scellé à l'époque était un ninja. Il utilisait le Hyoton. Or, cette maîtrise ne s'utilise principalement qu'au pays des neiges à quelques exceptions. Comment s'appelait-il encore ? Yu... Yuki...
Vixia : Yukito ?
Okuni : Exactement !
Vixia : Mmh...


Vixia s'avança un peu vers le seul et dessina un cercle d'invocation. En créant un sceau, elle invoqua une chauve souris.


Vixia : *la prend* Ecoute moi bien, Hiroko. Cherche l'endroit où se trouve Tsuki Yukito. Espionne-la le plus longtemps possible jusqu'à ce que tu aperçoive une clé ressemblant à un grelot... ou l'inverse. J'entrerai dans ta vision quand tu m'auras donné le signal. Ne te fais surtout pas repérer, sinon je t'arrache les ailes. A présent, prend ton envol !


La chauve souris prit son envol laissant Vixia attendre son retour.


Okuni : Comment sais-tu que c'est bien le Hyokage du village caché de Fubuki qui détiens la clé de mon destin ?
Vixia : Une intuition.


*fin de la musique*


https://www.youtube.com/watch?v=wqPAAwR_32M


Pendant ce temps, l'équipe de Tsuki continua de traverser la forêt où des rafales de vents soufflaient de manière assez violente. Mais heureusement, la chance leur souri : une auberge apparu dans leur champ de vision. Tsuki frappa à la porte. Cette dernière s'entre-ouvrit, laissant échapper un œil.


??? : Qu'est-ce que c'est ? Qui êtes vous ?
Tsuki : Nous sommes des ninjas du village de Fubuki. Nous cherchons un abri pour la nuit.
??? : Des ninjas de Fubuki ?
Yo : Aye. Il y a un problème ?
??? : Absolument pas !


Un vieil homme leur ouvrit la porte sans hésiter une seconde. Les cinq ninjas entrèrent dans cette auberge plutôt chic, surtout pour une perdue dans les bois.


*coupez la musique*


??? : Permettez moi de me présenter : Amato Yamazaki, propriétaire de l'auberge Aoi chō. Depuis que ces monstres puissants semblables à des humains terrorisent le pays et même d'autres endroits, je n'ai plus aucun client...
Gael : Ils ne se sentaient probablement pas en sécurité.
Yo : Mais bon, ne vous inquiétez pas, soyez cool, c'est pas la fin du monde. (enfin... j'espère ! )
Jasmine : Yo a raison. Vous avez des clients devant vous, c'est ça qui compte.^^
Amato : En effet, charmante jeune demoiselle. Bien, il est presque 20h. Si vous restez pour la nuit, je vous recommande la formule TriAmato : repas, bain relaxant et lit moelleux. Pour 150 ryos chacun.
Yo : Moi ça me va si on passe tout de suite à table !
Amato : Très bien, suivez moi.



Pendant ce temps, à l'extérieur, la chauve souris de Vixia arriva au dessus de l'auberge. En piquant vers le bas, elle finit par se coller sur une des fenêtres pour espionner ce qui s'y passait. Elle y vit 5 ninjas des neiges assis à une table, dont Tsuki Yukito en personne.


Amato : Alors, vous avez fait votre choix ?
Gael : Oui. Je voudrais un maxi bol de ramen au cury, une limonade à la menthe et des dorayakis en dessert.
Jasmine : Moi je prendrais un mix sushi-sashimi, une grenadine chaude et en dessert une tarte aux marrons.
Yo : Quand à moi je vais prendre une omelette aux champignons, un jus de fruits et des onigiri en dessert.
Tsuki : Je n'ai pas très faim. Alors je vais prendre un bouillon de légume et un thé glacé à la menthe.
Amato : Très bien. *à Kenny* Et pour toi mon petit ?^^
Kenny : Si vous avez des couvercles de marmite ou des cuillères de trop, je veux bien vous en débarrasser.
Amato : ... Euh
Gael : Contentez vous d'apporter ce qu'on vous demande.
Amato : ... Très bien, comme vous voudrez. *va en cuisine* (drôles de ninja...)


Une fois le repas terminé, tout le monde décida d'aller dormir, histoire d'être prêt à partir demain à la première heure. Seul Gael et Jasmine ne dormaient pas encore. (l'un jouait un peu à la console, l'autre regardait par la fenêtre, l'air pensive)


Gael : *ferme sa console* *va près de Jasmine* Tu penses à quelque chose ?
Jasmine : C'est étrange que Tsuki-Sama veuille qu'on la protège... elle a parlé de "destinée"... qu'est-ce qu'elle a voulu dire par là ?
Gael : C'est vrai que je n'ai jamais vu maman aussi mystérieuse... je crois qu'elle nous devra quelques explications le lendemain matin.
Jasmine : J'ai un mauvais pressentiment...
Gael : Bah ! Tu as sans doute zappé ton planning de relaxation. Plutôt que de prendre un bain rapide demain matin, va donc le faire maintenant. Ca devrait t'apaiser.
Jasmine : C'est une très bonne idée ! J'y cours sans tarder !


Jasmine se précipita dans la salle de bain de leur chambre pendant que Gael souriait tout en ricanant doucement.


Gael : Je sens que je vais bien m'amuser !


Avec une discrétion légendaire (au bon sens du terme), le ninja écouta doucement derrière la porte. Le bruit de la clé qui verrouille la serrure se fit entendre, tout comme le robinet de la baignoire qui coulait à flot.  Gael créa le sceau du "Shrink no Jutsu" et se téléporta grâce à sa bombe fumigène, à l'intérieur de la salle de bain.


Gael : *lève les yeux* (Ca commence, nom d'un ramen périmé ! )


https://www.youtube.com/watch?v=ERahqrn3Ah4


Jasmine commença à enlever ses bottes. Puis vint le tour de son bandeau de ninja. Après avoir enlevé son haut et son soutien gorge, sa poitrine se fit voir. Ne l'ayant plus vu depuis plusieurs années (quand il avait découvert la source secrète de sa chérie), Gael trouvait qu'elle était plus développée qu'avant. Finalement, elle fini par baisser son short et enfin sa culotte pour finir entièrement nue. Jasmine stoppa l'eau qui coulait et plongea dans la baignoire.


Gael : (Et chiotte ! J'arrive plus à la voir ! Je dois me mettre en hauteur ! )


Le ninja miniaturisé, à l'aide de quelques acrobaties, se posa sur le lavabo. Ici la vue était meilleure. Jasmine était en train de se laver les jambes, les pieds et les orteils, puis passa à ses autres membres : les bras, sans oublier tout le reste (y compris les parties plus intimes). Pourtant, ce n'était pas assez pour notre espion. Il voulait une meilleure vue. Alors il attendit le moment propice... qui arriva peu de temps après : la géante sexy s'était assoupie dans son bain. Gael sauta du coup sur la tranche de la baignoire, celle juste en face de sa copine.


Gael : (OULALALALA ! C'est subliiime ! Dommage que la mousse cache le bas, mais pour être honnête, ça me suffit amplem- )


*coupez la musique*


https://www.youtube.com/watch?v=hGcp1aJZhtc (jusqu'à 01:17)


Le sang coulant de son nez gicla tellement fort qu'il atterrit sur une partie de la poitrine gargantuesque (pour Gael) de Jasmine... ce qui la réveilla aussitôt.


Jasmine : *voit le sang sur elle* AAAAAAAAAAAAH ! DU SANG ! *voit Gael sur la tranche de la baignoire* AAAAAAAAAAAAAAAAAAH ! *balance un flacon de savon liquide sur lui*
Gael : HEY ATTEN- *se retrouve plaqué contre le mur en se prenant le flacon sur tout le corps* C- ça fait mal...  
Jasmine : AH C'EST TOI ! Veux-tu bien arrêter de me reluquer et sortir de la salle de bain ? OU JE T'EN BALANCE D'AUTRE COMME CA !
Gael : Euh...  
Jasmine : QU'EST-CE QUE TU ATTENDS ? *prends un autre flacon* J'EN AI DÉJÀ UN AUTRE, PETIT PERVERS !
Gael : D'accord, t’énerve pas !!! *se téléporte*
Jasmine : *se laisse couler dans l'eau* (Je me demande si j'ai pas été un peu trop brusque avec lui...   )


A suivre !

_________________


2017 : L'année de la plate forme 3D !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Just-to-buy

avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 20
Localisation : En train de se taper des barres sur la planète de Donkey Kong.

MessageSujet: Re: Recueil de gags   Dim 26 Mar - 15:12

"Jasmine : Ca n'a pas de sens ! Vous êtes le Hyokage !
Tsuki : Et ?
Yo : Comment "Et" ? Ca coule de source pourtant" À l'époque moi je comprenais "ça coule de sauce" , j'ai été dans l'erreur toutes ces années rofl *Une chance que je n'ai pas écrit ça* /PAN/


"Yo : Croix de doigts, croix de fer, si je mens, j'avale une barre de fer ! " Pa pe pi po pu, le rime qui tu- *TG*


"Kenny : Si vous avez des couvercles de marmite ou des cuillères de trop, je veux bien vous en débarrasser.
Amato : ... Euh
Gael : Contentez vous d'apporter ce qu'on vous demande.
Amato : ... Très bien, comme vous voudrez. *va en cuisine* (drôles de ninja...)"
Pff, y'a que Kenny qui a répondu drôlement et tu juges toute l'équipe? P'tit con =/ *TG*


Ah mais bordel évidemment, même en gag sérieux faut qu'il y aie un moment pervers.
Je ne te blâme pas, je faisais un peu ça aussi (mais plus textuellement que physiquement) Et puis bon, ça compense du reste de la partie, l'inquiétude, le mystère, le gros dialogue entre Chibana et Tsuki, qu'est-ce que ce sera au combat final contre Hawk? /PAN/

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCVQ8_RWrCUw7ydh0KwdXgIA
Fan'
Elue d'Iblis (admin)
Elue d'Iblis (admin)
avatar

Messages : 387
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 18
Localisation : Au QG de la Sainte-Cerise

MessageSujet: Re: Recueil de gags   Mar 28 Mar - 18:47

Bon je vais pas commenter de façon assez développée car sur portable c'est un peu chiant, mais c'était une suite intéressante avec un bon background.
Juste... La scène de la salle de bain. Wtf. Plus de respect pour Jasmine, la pauvre. *tg*

_________________


Lasciate ogni speranza, voi ch'entrate

"Deux hommes regardent à l'extérieur au travers des mêmes barreaux: l'un voit la boue, l'autre les étoiles."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://s-m-g.forumactif.org
gaelrasengan
Plus cool que cool
Plus cool que cool
avatar

Messages : 146
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 23
Localisation : Devine un peu pour voir.

MessageSujet: Re: Recueil de gags   Lun 17 Avr - 17:24

Bon, à la base, je voulais vous proposer cette aventure en gag après celle que je fais en ce moment, mais j'ai de l'inspiration pour les deux aventures en ce moment (et de toutes façons, celle que je vais vous proposer ne va pas durer trop longtemps)

Du coup, aujourd'hui, je vais vous proposer la première partie de celui-ci (introduction du personnage qui remplacera Paquita (j'en ai déjà parlé) et normalement, si tout se passe bien, la suite du gag "Le présage de Tsuki" arrivera demain ou début de la semaine prochaine

Bref, have fun !


La louve du crépuscule (partie 1)

Le chemin de fer du Royaume Champignon accueille bien du monde à la gare de cet endroit, depuis plusieurs années. Mais globalement, rien de bien insolite comme passagers. Et pourtant, aujourd'hui, cela va changer.


https://www.youtube.com/watch?v=nCwsi679CoU


=11h35 : Dans le Bullet Bill express de 11h40=


Une jeune femme de l'ouest ( http://img-cache.cdn.gaiaonline.com/ad281df8444963eda6fdc4e27a6086f8/http://illiweb.com/fa/pbucket.gif ) était en train de nettoyer son arme avec un chiffon http://cdn.xl.thumbs.canstockphoto.com/canstock33383311.jpg (le pommeau est en cuir) tout en sifflotant. Elle s'appelait Roxanne Velvet. Un homme arriva devant cette dernière (habillé de manière assez sombre et portant une capuche) et lui posa une question.


??? : Excusez-moi, auriez vous l'heure ? Mon portable s'est déchargé il y a plusieurs minutes.
Roxanne : Bien sûr. *sors sa montre gousset de sa poche* Il est 11h35.
??? : Merci. *voit son revolver* Euh... vous comptez vous en servir ?
Roxanne : ... En principe, non. *le remet dans son fourreau*
??? : Tant mieux. *s'en va*


Une voix sortit des hauts parleurs du train.


Voix : Mesdames et messieurs, nous arrivons au Royaume Champignon. Nous vous souhaitons une agréable journée en vous remerciant d'avoir choisi les services Bullet Bill express.
Roxanne : Ah, c'est là que je descends. Je commençais à me lasser de ce foutu voyage... Attends un peu...


Roxanne tâta le fourreau de son révolver en or et remarqua qu'il avait disparu.


*coupez la musique*


Roxanne : Milles bouses de bison ! Mon revolver s'est volatilisé ! Je suis prête à parier que c'est ce salopard à capuche qui me l'a piqué !


https://www.youtube.com/watch?v=lJ1a6gMjrpc


Le train s'arrêta dans la gare. Roxanne se précipita dehors, mais l'inconnu à capuche était déjà loin devant.


Roxanne : Comment il a fait pour sortir si vite ? HEY TOI ! NE BOUGE PLUS ! TU AS UN TRUC QUI M'APPARTIENT !
??? : *se retourne* *puis reprend son chemin en courant très vite*
Roxanne : TU L'AURA VOULU, PIED TENDRE ! *pendant qu'elle le pourchasse, elle fouille entre ses seins et en sort un mini revolver en argent* J'ai toujours celui là en cas d'urgence !


La cow-girl chargea son arme avec des balles en rubis. Puis elle visa l'inconnu et tira d'un coup. Mais ce dernier réapparu pile à gauche (comme si il se téléportait) et la balle explosa en feu d'artifice sur un Toad. Il n'avait rien, fort heureusement, mais ses cheveux étaient complètement carbonisés.


Toad : *touche sa tête* MES CHEVEUX ! NOOOOON !
Roxanne : *passe devant* Désolée, l'ami ! *charge une balle en diamant* *tire*


Une fois de plus, il se "téléporta" (ou semblait tout du moins) encore et la balle toucha un autre passager. L'impact lui fit pousser un bloc de glace sur tout le corps.


Roxanne : Bordel de merde ! Je ne vais pas gaspiller toutes mes munitions ! *continue à courir en bousculant les gens* Je crois qu'il ne me laisse plus le choix, ce coyo-
??? : ON NE BOUGE PLUS, LA BLONDE !


*coupez la musique*


Roxanne s'arrêta brusquement. Lina s'approcha d'elle.


Lina : Est-ce que vous pouvez me dire à quoi rime cette agitation ???
Roxanne : Il y a un type qui m'a volé mon revolver dans le train ! Je l'ai pourchassé dans la gare mais il a réussi à m'échapper !
Lina : ... Vous avez déjà un revolver dans votre main. =/
Roxanne : Ca ? C'est juste mon arme de secours. *le replace à l'intérieur de sa poitrine*
Lina : Mais oui c'est ça. On me l'a faite au moins 10.000 fois dans toute ma carrière. Et tirer sur des innocents, c'est normal ? Vous n'êtes plus dans l'ouest, je vous fais signaler !
Roxanne : Non mais tu te prends pour qui, poulette ???
Lina : La poulette elle se prend pour Lina Hansen, la préfète du Royaume Champignon ! =/
Roxanne : ... Oh...
Lina : Alors je te donne un conseille, étrangère : réfléchis bien avant de dire ou même faire n'importe quoi au sein de cet endroit. Ou alors je ne te ferais pas de cadeau.
Roxanne : Je viens de dire que c'était pas de ma faute ! On m'a volé mon arme ! Je dois la récupérer ! J'y tiens beaucoup ! Elle était à mon p-
Lina : Suffit. Maintenant circule. Ou alors je te coffre pour la journée. =/
Roxanne : Ca va, ça va. Je me tire.



Roxanne sortit de la gare et examinait les environs.


Roxanne : Rien en vue... ce gibier de potence peut se cacher partout à l'heure qu'il est... je vais poursuivre mes recherche jusqu'à ce que je le trouve !... Mais avant tout, je vais aller me rafraîchir au saloon.


Elle se renseigna auprès d'un jeune Toad.


Roxanne : Salut p'tit gars. Tu peux me dire où se trouve le saloon ?
Toad : Le saloon ? Le bar vous voulez dire ? Vous continuez tout droit et c'est juste en face de la fontaine.
Roxanne : Merci beaucoup.^^



En arrivant près du bar, la jeune femme passa la porte. Assez dépaysée par la différence de décoration et de mobilier, elle trouva rapidement ses repaires. Sur une table à côté, Gael, Just, Fan et Clésé, les seuls présents dans la taverne (sauf quelques "courageux" Toads) étaient assis tout en ayant une discussion... assez intéressante.


Clésé : Et parce qu'une clé à molette, ça peut aussi servir de presse-papier.
Just : Ah oui, ça se tient.
Gael : ... Mais c'est quoi le rapport avec les renards ?
Clésé : ...
Fan : Tu n'aurais pas un peu abusé de la boisson ? Tu me fais un peu peur...
Clésé : Faut juste chercher la logique dans cette philosophie.
Gael et Just : ... Y en a pas c'est ça ?
Clésé : Exact.
Fan : *marmonne* Il est bourré, moi je dis.


C'est alors que les quatre compères se tournèrent vers Roxanne qui s'approcha doucement du comptoir à la manière d'une héroïne de film de western.


Clésé : Visez donc ce que le vent nous amène dans le bar.  
Gael : Qui est-ce ? Je ne la connais pas...
Just : Habituellement, quand y a une partie du groupe qui se pointe ici, c'est vide de chez vide. Sauf quelques courageux.
Fan : Inconscients, je dirais plutôt.  
Clésé : Je suis d'accord.
Gael : Je dois dire que ça change un peu de voir de nouveaux visages.^^ (surtout en voyant comment elle s'habille ! )



Le barman s'avança vers Roxanne.


https://www.youtube.com/watch?v=e_iM1i64EIg


Barman : Qu'est-ce que ce sera, charmante demoiselle ?
Roxanne : Je vais prendre un whisky. Le meilleur de la maison.
Barman : Pur ? Avec de l'eau ? De la limonade gazeuse ?
Roxanne : D'habitude je bois pur, mais mon cerveau a besoin de sucre. Va pour la limonade.
Barman : Ca roule ! Je vous prépare ça tout de suite !
Clésé : *parle assez fort* Petite nature !
Roxanne : *se retourne vers Clésé* C'est toi qui a dit ça, pied tendre ?
Clésé : Woh la vieille insulte que les vieux de plus de 90 piges tiennent de leur arrière grand père. T'es pas d'ici toi.  
Roxanne : En effet, je viens juste de descendre du train. Je viens d'une petite ville de l'ouest.
Gael : De l'ouest ? On y est allé une fois, je crois. Tu connais une certaine Trina ?
Roxanne : ... Pas à ce que je saches. Mais je connais une femelle qui s'appelle Lina. Cette teigne m'a accostée tout à l'heure.
Just : Bah Trina c'est sa cousine éloignée. Elle est à Shy Gultch.
Fan : Qu'est-ce que t'as fait pour qu'elle t'interpelle ?


Roxanne : Rien du tout ! Je pourchassais juste un crotale puant qui m'a volé mon revolver fétiche. Il m'a échappé dans la gare alors que j'essayais de l'intercepter en lui tirant dessus !
Clésé : Attends un peu... tu viens juste de nous dire qu'on t'as chouré ton flingue et pourtant t'arrivais à tirer sur le voleur pour l'arrêter. Avec quoi tu lui tirais dessus ?  
Gael : *regarde ses seins* J'ai ma petite idée.
Roxanne : Wow ! Tu es fort, old boy. *fouille entre sa poitrine et ressort un petit revolver* Je l'utilise qu'en cas d'urgence. Mais il est moins puissant et précieux que celui qu'on m'a piqué.
Just : Comment tu savais qu'elle avait ça ?
Gael : Je ne parlais pas de ça à la base.^^'
Just : Oh... je vois.
Fan : MAAIS-EUH ! Ca ne se fait pas en public, ça !
Roxanne : Ne craque pas ta culotte pour rien, gamine. Je n'ai qu'un fourreau à revolver et mes rares poches sont toutes prises.
Fan : C'EST QUAND MÊME PAS PUDIQUE TON TRUC ! *Iblis : Grandit un peu, ça ne te fera pas de mal. *
Gael : Laisse tomber, elle a mal dormi hier soir. Bref c'est quoi ton nom ?
Roxanne : Moi c'est Roxanne. Roxanne Velvet. On me surnomme la Louve du Crépuscule là d'où je viens.
Fan : Ah ça c'est classe par contre.
Gael : Moi c'est Gael Yukito. On me surnomme Gael Rasengan en rapport avec une de mes attaques.
Just : Moi c'est Just. Juste Just.
Clésé : Quand à moi, on me prénomme sir Cléclétte la belette. Mais appelle moi Clésé. Pas Cléclé ou Reclaimer.  
Fan : *tousse* Bourré- *tousse* Et moi tu peux m'appeler Fan.
Roxanne : Fan ? C'est un nom assez original. Je crois que j'en suis fan ! https://www.youtube.com/watch?v=6zXDo4dL7SU AHAHAHAHAHAHA ! OHOHOHOHO ! AHAHA ! HIHIHI ! *tape sur son genou* Hahaha !...


*fin de la musique*


Gael : ...
Clésé : https://youtu.be/DIIW1-VBLDY?t=4m48s
Fan :
Just : *sors un criquet* https://www.youtube.com/watch?v=RktX4lbe_g4


C'est alors que sans prévenir, Jenny passa par la vitre du bar et se réceptionna en roulé boulé.


Jenny : Yo-Oh la compagnie ! Il est presque midi, c'est l'heure de l'apéro.
Clésé : Jenny save the day.
Just : Je crois que j'aurais pas supporté de rester dans un bide comme ça, plus longtemps.
Barman : Salut Jenny ! Comme d'habitude ?
Jenny : Oui. Un mix Whisky et Rhum.
Barman : *lui sert* Je te l'ai déjà préparé. *passe le verre à Roxanne* Et voici votre Whisky-Limonade.
Roxanne : Merci l'ami.
Jenny : ...
Roxanne : ...
Jenny : *observe un peu Roxanne tout en buvant* (Elle est plutôt belle celle-la... et elle a commandé quasi la même chose que moi... sans doute une nouvelle au Royaume)
Roxanne : *la regarde de côté pendant qu'elle savoure sa boisson* (Tiens... serais-ce une femme pirate ? On en voit pas souvent là d'où je viens... en tout cas elle a du goût pour le choix de la boisson)


Fan : Vous devrez vous tenir par la barbichette, c'est plus épique.
Clésé : J'allais proposer quelque chose d'autre perso.  
Gael : Ah oui, Roxanne ! Ca me fait penser. Si tu cherches encore ce qu'on t'a volé, tu devrais aller jeter un oeil à l'Impasse Koopa à deux rues d'ici. Apparemment, des rumeurs disent que c'est un coin assez fréquenté par des types louches. Peut-être que celui que tu cherches, s'y trouve ?
Just : T'es sûr que c'est une bonne idée ? Elle risque pas de se faire... Fin tu sais... "fromage rape ?"
Gael : ... HEIN ?
Just : Rien, laisse tomber.
Roxanne : Je n'ai peur de rien ! Et vous allez voir, si je retrouve ce petit malin, il va passer un sale quart d'heure. Parce que je vais régler cette histoire à la mode de chez moi ! *sors une pièce d'or et la jette sur le comptoir* Gardez la monnaie, j'ai à faire. *s'en va*
Jenny : *a fini son verre* Qui c'était cette femelle ?
Fan : Une qui viens tout droit d'un film de western... bien que peu habillée.
Gael : Elle recherche un type qui lui a volé son revolver. Elle a l'air d'y tenir, je sais pas pourquoi.
Jenny : Mmh... je vois... elle avait aussi l'air d'en vouloir assez bien à ce marin d'eau douce. Je devrais aller jeter un oeil en cachette. Quelque chose me dit que si elle fait des folies, Lina ne risque pas d'apprécier. *se lève* *jette un doublon d'or un peu à la manière de Roxanne* Sur ce, je met les voiles.



Une fois Jenny partie...


Gael : Si on m'avait dit un jour qu'une pirate et une cow-girl seraient l'une à côté de l'autre... On se croierait dans Splatoon avec deux clans qui s'affrontent.
Clésé : Pirates vs Cow-Boy... ça pourrait faire un bon film d'aventure. Un bon film de merde, bien sûr.
Fan : Qu'est-ce que t'en sais ? Ca pourrait faire un bon mélange...
Clésé : Je vois mal Jack Sparrow partager sa quète avec Lucky Luke, perso. Tu vois quelqu'un mélanger des cerises avec des choux de Bruxelles ?
Fan : MAMA MIA !


https://www.youtube.com/watch?v=NniM1s8qwnc


Pendant ce temps, Roxanne arriva devant l'impasse. Ne ressentant aucune crainte de ce qui pourrait lui arriver, elle s'avança tout doucement, de manière discrète, dans cette petite rue lugubre et sinistre. Au fond de ce couloir, elle trouva finalement ce qu'elle cherchait. Le mystérieux voleur encapuchonné était devant le cul de sac, dos tourné, en train d'admirer le revolver en or, comme si il était hypnotisé par son éclat. Roxanne sortit son arme miniature de secours et le pointa dans le dos de sa cible.


Roxanne : Haut les mains, mon lapin !
??? : *lève les mains*
Roxanne : Maintenant, jette mon arme à terre.
??? : *la jette à terre*
Roxanne : Je ne vais pas te trouer la peau, à condition que tu enlèves ta capuche et que tu me suis chez la préfète.
??? : Je... je ne peux pas... je refuse !


Roxanne resta silencieuse pendant un petit instant... puis elle plaça le canon de son petit pistolet sur le torse du voleur.


Roxanne : Pardon ? J'ai mal entendu, coyote !



A suivre !

_________________


2017 : L'année de la plate forme 3D !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clésé
Seigneur Meow
Seigneur Meow
avatar

Messages : 244
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 21
Localisation : Moscou, Texas

MessageSujet: Re: Recueil de gags   Lun 17 Avr - 18:14

"Elle s'appelait Roxanne Velvet." *Rainbow Six intensifies*

"Roxanne : TU L'AURA VOULU, PIED TENDRE ! *pendant qu'elle le pourchasse, elle fouille entre ses seins et en sort un mini revolver en argent*"
Comme par hasard les gros lolos servent à ça. Ah et un petit revolver, ça s'appelle un derringer, si tu veux rajouter ça

"(sauf quelques "courageux" Toads) "
Ou suicidaires ou ignorants, au choix

"Clésé : Woh la vieille insulte que les vieux de plus de 90 piges tiennent de leur arrière grand père. T'es pas d'ici toi."
"RETOURNE SUR TA PLANETE"
"TA GUEULE"

"Roxanne : Moi c'est Roxanne."
Personne qui gueule "ROXAAAAANNE" *Choqué et déçu*



_________________


Première apparition de Priam en fic:
Seconde apparition de Priam en fic:
Partie de la fic centrée sur Priam:
Je suis un homme en COLERE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Just-to-buy

avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 20
Localisation : En train de se taper des barres sur la planète de Donkey Kong.

MessageSujet: Re: Recueil de gags   Mar 18 Avr - 22:00

"Il n'avait rien, fort heureusement, mais ses cheveux étaient complètement carbonisés."

...Ses cheveux...
SES CHEVEUX
UN TOAD AVEC DES CHEVEUX *TG y'en a déjà eu* Ouais mais de nos jours on en voit peu *Sors*


"Clésé : Et parce qu'une clé à molette, ça peut aussi servir de presse-papier.
Just : Ah oui, ça se tient.
Gael : ... Mais c'est quoi le rapport avec les renards ?
Clésé : ... " C'est marrant s'incruster dans les conversations et savoir en partie ou pas de quoi ils parlent
"Et c'est comme ça que je suis mort"
"Tu te tiens devant moi"
"*Trop bourré*"


"Clésé : Visez donc ce que le vent nous amène dans le bar. "
Roxanne: *Valsé par le vent* ENCULÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉ- *Se crashe dans les verres du barman*


Hm, je vois, elle vient donc de l'environnement qu'on a vu 2 fois, close enough


"Fan : C'EST QUAND MÊME PAS PUDIQUE TON TRUC ! *Iblis : Grandit un peu, ça ne te fera pas de mal. *" On va s'en reparler dans 15 ans.


"Fan : *tousse* Bourré- *tousse* Et moi tu peux m'appeler Fan.
Roxanne : Fan ? C'est un nom assez original. Je crois que j'en suis fan ! "
Ma version: -Rire trop forcé-


"Tu vois quelqu'un mélanger des cerises avec des choux de Bruxelles ? " Et voilà, dans deux heures, elle va chanter les beautés de la vie en pétant. (vraiment mec? ) Mature hein? /PAN/


Ahlala, beaucoup de choses qui m'ont fait rire dans ce gag.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCVQ8_RWrCUw7ydh0KwdXgIA
gaelrasengan
Plus cool que cool
Plus cool que cool
avatar

Messages : 146
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 23
Localisation : Devine un peu pour voir.

MessageSujet: Re: Recueil de gags   Jeu 20 Avr - 21:19

Le présage de Tsuki (partie 4)


https://www.youtube.com/watch?v=hGcp1aJZhtc (jusqu'à 01:17)


Le sang coulant de son nez gicla tellement fort qu'il atterrit sur une partie de la poitrine gargantuesque (pour Gael) de Jasmine... ce qui la réveilla aussitôt.


Jasmine : *voit le sang sur elle* AAAAAAAAAAAAH ! DU SANG ! *voit Gael sur la tranche de la baignoire* AAAAAAAAAAAAAAAAAAH ! *balance un flacon de savon liquide sur lui*
Gael : HEY ATTEN- *se retrouve plaqué contre le mur en se prenant le flacon sur tout le corps* C- ça fait mal...  
Jasmine : AH C'EST TOI ! Veux-tu bien arrêter de me reluquer et sortir de la salle de bain ? OU JE T'EN BALANCE D'AUTRE COMME CA !  
Gael : Euh...  
Jasmine : QU'EST-CE QUE TU ATTENDS ? *prends un autre flacon* J'EN AI DÉJÀ UN AUTRE, PETIT PERVERS !
Gael : D'accord, t’énerve pas !!!   *se téléporte*
Jasmine : *se laisse couler dans l'eau* (Je me demande si j'ai pas été un peu trop brusque avec lui...   )

*fin de la musique*

Peu de temps après, Jasmine plongea également dans son lit et dormit paisiblement. Cependant, les cinq ninjas étaient loin de se douter qu'un invité allait se glisser dans leur chambres pour les espionner. En effet. Se faufilant dans un creux de l'auberge, Hiroko, la chauve souris de Vixia, se fraya un chemin dans les fondations pour arriver quelques secondes après dans l'une des chambres. Celle de Yo. Ce n'était pas sa cible alors elle passa dans celle de Kenny, puis celle de Gael et Jasmine... et fini par trouver celle du hyokage. En examinant vu du dessus, ce qui se trouvait autour de son lit, l'animal remarqua un objet qui semblait correspondre à ce que convoitait Vixia et Okuni. Elle prévint par télépathie sa maîtresse se trouvant bien plus loin. Cette dernière vit dans les yeux d'Hiroko, la pièce où elle se trouvait en ce moment. Jusqu'à ce que son regard tomba sur le grelot.


Vixia : Ca ne peut être que ça ! Bravo Hiroko ! Reviens vite !
Okuni : Nous devons absolument récupérer cet objet !
Vixia : *tape dans ses mains*


Quatre individus corrompus par le chakra d'Okuni, apparurent devant Vixia. Le groupe était composé d'une jeune fille, d'un homme musclé, d'un garçon plus léger et d'un autre portant un bandage sur l'un de ses yeux.


Vixia : Dirigez vous vers l'auberge la plus proche. Trouver le Hyokage de Fubuki... et éliminez-la !
Fille : C'est tout ?
Vixia : Non. Ramenez moi un grelot formé d'une coque en cristal une fois l'avoir éliminée. Pas avant ! Vous ne pourrez pas le louper, il est en sa possession.
Homme musclé : C'est comme si c'était fait !


Et ils disparurent en s'envolant rapidement.


Pendant ce temps, Kenny se réveilla. Le matin commença tout doucement à pointer le bout de son nez. Ayant un petit creux avant le petit déjeuné, il alla dans la cuisine de l'auberge en cherchant une cuillère ou deux. Mais il remarqua à la fenêtre que Gael était à l'extérieur, un peu plus loin, l'air un peu pensif. Il alla le retrouver.


Kenny : Tout va bien ?
Gael : Je n'arrive plus à dormir. Du coup je prends un peu l'air, histoire de ne pas rester au lit sans rien faire.
Kenny : Tu t'inquiètes encore pour Tsuki-Sama ?
Gael : Encore plus que je ne le pensais, si tu veux savoir. J'aimerais beaucoup qu'elle m'en dise plus...
Kenny : On en reparlera probablement au petit déjeuné.


https://www.youtube.com/watch?v=fQ_5CPZfOW4


Non loin de là, perchés dans les arbres, les quatre disciples corrompus de Vixia et Okuni, guettaient l'auberge.


Jeune homme mince : C'est bien cette auberge ?
Homme musclé : Ouais ! Il est temps de se mettre au boulot !
Fille : Rechargeons nous en chakra suprême, les gars !
Tous : *font le signe de sceau avec leur mains*... WOAAAAAAAAAAAAAAHHHHH ! *une aura rouge se dessine autour d'eux* *leur yeux s'illuminent quelques instants* *leur tatouages doublent de volume* *leur dents deviennent plus pointues*
Jeune homme au bandage : C'EST BOOOOOON !
Fille : J'ADOOOORE !
Jeune homme mince : QUELLE SENSATION EXQUISE !
Homme musclé : Ok, tout le monde est servit ? Allons y !


*fin de la musique*


Pendant que les quatre guerriers foncèrent vers l'auberge, Tsuki se réveilla brusquement à cause de son grelot. Une vision venait tout juste de défiler devant ses yeux. Sa mort semblait arriver plus tôt que prévu.


Tsuki : Oh !... Ce n'est pas possi-


*CLING*


https://www.youtube.com/watch?v=MTrGOLtQesQ


Une vitre brisée suivit par un cri familier se fit entendre soudainement du côté de Gael et Kenny. Quelqu'un ou quelque chose avait pénétré l'auberge, en particulier la chambre de Tsuki.


Gael : MAMAN A DES ENNUIS !
Kenny : C'est surement encore ces gens corrompus !
Gael : JE VAIS LEUR REMETTRE LES IDÉES EN PLACE, MOI !
Kenny : NON ! On ne sait pas de quoi ils sont capable réellement !
Gael : PAS LE TEMPS ! *cours déjà jusqu'à l'auberge* MA MÈRE EST EN DANGER ! *fonce vers la fenêtre en sautant un bon coup*


Mais il se fit repousser par une force inconnue.

Gael : C'est quoi ce bin's ? Tant pis, je passe par les escaliers !!! *fonce vers l'entrée*
Kenny : GAEL-SAN, ATT- Nom d'un boulon ! Ca va faire la 2e fois qu'il n'écoute pas mes ordres ! Dans ce cas, je vais aller voir si Jasmine et Yo sont en sécurité !



Gael grimpa rapidement les escaliers de l'auberge, jusqu'à la chambre de sa mère. Une fois devant, il essaya de l'ouvrir. Mais elle semblait verrouillé. Derrière, Tsuki était enchaînée sur son lit, en face des quatre corrompus.


Gael : C'est pas vrai, c'est pas vrai ! MAMAN ! TU ES LA ? *essaye de la défoncer* C'est pas vrai ! MAMAN ! TU VAS BIEN ???
Tsuki : *saucissonnée par des chaines anti-chakra et baillonnée* MMMH ! MMMH !
Gael : NE LUI FAITE PAS DE MAL BANDE DE- *utilise un orbe tourbillonnant sur la porte* *aucun effet*
Homme : Tu perds ton temps ! J'ai placé un sceau spécial devant la porte ! Elle est impénétrable !
Fille : Bien joué, Tetsu !
Tetsu : Merci, Azumi.
Azumi : *s'approche de Tsuki* Nous allons faire honneur à Okuni-Sama.
Tsuki : (Je vais mourrir... je le sens... ces chaines bloquent mon utilisation de chakra... il n'y a rien que je puisse faire pour modifier la vision, cette fois-ci..... a moins que...)


Tsuki n'hésita pas une seconde. Elle sortit un scalpel de sa poche ninja et l'envoya d'une pinchette sur le plafond. La lame toucha le fil du lustre qui tomba sur les ennemis. Ces derniers esquivèrent.


Tetsu : Mais c'est qu'elle a des ressources, la mémé ! *l'attrape par la gorge d'une force impressionnante et l'envoie contre un mur*
Tsuki : *tousse* Mggn ! *tousse* (Plus que tu ne le crois, grosse brute !)
Azumi : Je vais abréger ses souffrances. Katon-La lame du dragon ! *une lame de feu se forme sur son bras* *s'approche doucement*



Pendant ce temps, dehors, Gael remarqua que la fenêtre par laquelle l'ennemi était passé était protégée par une barrière ninja. Jasmine et Yo arrivèrent avec Kenny.


Kenny : J'ai trouvé Jasmine et Yo, ils n'ont rien !
Yo : Et le hyokage ?
Gael : Ils ont barricadé toute les issues !
Jasmine : Il faut pourtant réussir à entrer !!!
Kenny : Attends... je crois que je connais ce style de barrière ! Il y a peut-être un moyen pour que tu réussisses à t'y infiltrer !
Gael : DIS LE VITE ! ON A PAS BEAUCOUP DE TEMPS !
Kenny : Jasmine ! Utilise ton décuplement humain ! Puis attrape Gael et balance le de toute tes forces vers le trou ! Quand à toi *à Gael* tu devras faire vite pour utiliser ta technique de la grande percée. La vitesse combinée par les deux actions devrait te permettre de briser-
Jasmine : ON A COMPRIS ! DÉCUPLEMENT HUMAIN ! *grandit* *attrape Gael et le balance sur la fenêtre*
Gael : *proche de la barrière* FUTON-LA GRANDE PERCEEEE !


L'attaque toucha de plein fouet la barrière qui se brisa. Chaque personne dans la chambre se retourna brusquement (alors qu'Azumi était prête à tuer Tsuki) vers Gael qui fit un salto classe avant de retomber avec classe sur ses pieds.


Gael : Je ne vous conseille pas de- *se prend les pieds dans le tapis* WOAAAAH !   *glisse et se vautre au sol*

*coupez la musique*

https://www.youtube.com/watch?v=liEAd6N6p0o


Tout les 4 : ...  
Azumi : Non mais c'est qui ce guignol ?
Gael : *se relève* Vous n'avez rien vu !  
Jeune homme au bandeau : Malheureusement pour toi, si.
Jeune homme mince : Bien envoyé, Jinkuro !
Tsuki : (Je crois qu'il ne va pas apprécier si ils le provoquent d'avantage... )
Gael : Comme je le disais... JE NE VOUS CONSEILLE PAS DE TOUCHER UN SEUL CHEVEUX DE MA MERE ! OU ALORS VOUS POUVEZ D'OFFICE RÉSERVER VOS CERCUEILS POUR AUJOURD'HUI !
Jinkuro : Et tu es qui au juste pour nous provoquer ?
Azuki : Au lieu de dissimuler ta présence, tu fonces tête baissée comme un abruti. Tu es vraiment un ninja ?
Jeune homme mince : Soit il est courageux, soit c'est un parfait inconscient.
Gael : C'est malin comme résonnement. Vous avez fermé toutes les entrées. J'avais pas d'autre choix que de forcer la serrure.
Jeune homme mince : Je sais. On voulais juste t'insulter un peu. Quoi qu'il en soit, je doute que tu sois aussi fort que nous quatre réunis.
Jinkuro : Bien envoyé, Satochi ! Il n'est pas fort, ça se voit. C'est un retardé pur jus.
Tetsu : Déjà qu'il a une coupe de cheveux ridicule...
Gael : QU'EST-CE QUE TU AS DIT AVEC MES CHEVEUX, GROS TAS ??? *a Jinkuro* ET TOI, TU AS DIS QUOI ???
Tsuki : *rit un peu* (Ils vont le regretter, ça oui ! )


https://www.youtube.com/watch?v=rQmCYgHF1-M


Gael : Vous allez regretter d'avoir été trop loin avec le clan Yukito. Car moi, Gael Yukito, fils du Hyokage, je vais vous raisonner à ma façon !!! *se concentre* Hikami, enclenchez le mode Yukimax ! *Hikami : On y va !*


Une fois la transformation terminée...


Satochi : Et tu veux nous impressionner avec ça ?
Gael : Je n'ai pas tout à fait fini... *crée un sceau* MULTICLONAGE DE GLACE SUPRA !


Le jeune ninja se créa des centaines de clones de lui même et tous balancèrent les quatre ennemis à l'extérieur de l'auberge. Pendant ce temps, le vrai Gael libéra sa mère.


Tout les clones : *encerclent les quatre corrompus* ALORS ? VOUS ALLEZ PISSER DANS VOTRE FROC ?
Satochi : Autant de clone de glace ? Comment a-t-il réussi à sortir une technique de cette envergure ? Habituellement, seul quelques clones de glace ou aqueux peuvent se créer...
Azuki : Je ne vois qu'une explication : c'est l'oeuvre du dieu dragon Hikami.
Jinkuro : TETSU ! AZUKI ! SATOCHI ! FAITES MOI UNE COMBINAISON D'ATTAQUE FEU-VENT-TERRE !
Tetsu : Avec joie ! DOTON-LES CATACOMBES ÉTERNELLES !


La terre se souleva brusquement et forma un labyrinthe de roche autour des clones. Les murs se refermèrent afin qu'il n'y ait plus qu'une issue.


Tout les clones : *parlent en même temps* Vite ! Cherchons la sortie ! Par là ! Non par là ! Ici ? Non !
Un des clones : Ca y est ! Je la vois !
Azuki : Plus pour longtemps ! Katon-La course du feu !


La jeune Azuki envoya un anneau de feu à l'entrée du labyrinthe formé. Les clones regardaient l'attaque arriver en riant.


Clones : On a jamais vu une attaque de feu aussi nulle !
Satochi : Furton-Le vent divin !


Et en quelques secondes, les clones disparurent du labyrinthe.


Tetsu : On l'a eu !
Gael : Non je suis ici ! Ouvrez les yeux !


En effet. Gael se tenait debout, à l'entrée du labyrinthe, aux côtés de sa mère.


Satochi : QUOI ? MAIS... COMMENT AS-TU-
Gael : Ce n'était qu'une diversion. J'en ai profité pour libérer ma mère.
Tsuki : Vous allez bientôt reprendre vos esprits grâce à moi ! Hyoton-L'hibiscus paralysant !


Mais avant que l'attaque ne put les attraper, ils quittèrent les lieux en s'envolant rapidement.


*fin de la musique*


Gael : GRRRRRR ! Ils ont prit la fuite, ces lâches !
Tsuki : Ne t'inquiète pas. Le principal, c'est que tout le monde va bien.


Jasmine, Yo, Kenny et Amato arrivèrent devant les Yukito.


Amato : Vous avez été remarquables ! Je me demandais sérieusement ce qui se passait là haut.^^'
Yo : Heureusement, ils ne s'en sont pas pris à vous... c'est cool.
Jasmine : Personne n'a péri, je dirais même.
Yo : 2x plus cool dans ce cas.
Jasmine : ...
Kenny : Je crois que c'est pas la dernière fois qu'on va les voir...
Gael : En tout cas, ton astuce pour passer cette barrière a été sensas'. Merci Kenny, t'as vraiment l'étoffe d'un chef, finalement.
Kenny : Ah tu vois ? Bon... et si on allais manger ?^^



A suivre !

_________________


2017 : L'année de la plate forme 3D !


Dernière édition par gaelrasengan le Ven 21 Juil - 17:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Just-to-buy

avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 20
Localisation : En train de se taper des barres sur la planète de Donkey Kong.

MessageSujet: Re: Recueil de gags   Ven 21 Avr - 13:25

"Quatre individus corrompus par le chakra d'Okuni, apparurent devant Vixia. Le groupe était composé d'une jeune fille, d'un homme musclé, d'un garçon plus léger et d'un autre portant un bandage sur l'un de ses yeux.


Vixia : Dirigez vous vers l'auberge la plus proche. Trouver le Hyokage de Fubuki... et éliminez-la !
Fille : C'est tout ?"


Pas de nom? SACRILÈÈÈ- nan il m'arrive de faire ça aussi quand c'est des figurants -voit qu'ils ont leur nom plus tard- *TG*


"Jeune homme au bandage : C'EST BOOOOOON !
Fille : J'ADOOOORE !
Jeune homme mince : QUELLE SENSATION EXQUISE ! "
Je savoure avec amouuuuur, avec douceeeeuuur, tranquillement et posément.... *TG*


"Azumi : Je vais abréger ses souffrances. Katon-La lame du dragon ! *une lame de feu se forme sur son bras* *s'approche doucement*" -Musique de Jaws-


"Gael : Je ne vous conseille pas de- *se prend les pieds dans le tapis* WOAAAAH ! *glisse et se vautre au sol* " Casser l'ambiance like a Joust *TG*


Évidemment, les machins corrompus ont sous-estimé Gael, et la technique du labyrinthe...waaat xDD /PAN/


Suite où il se passe pas grand chose mais le bordel va s'amplifier, je le sens.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCVQ8_RWrCUw7ydh0KwdXgIA
Fan'
Elue d'Iblis (admin)
Elue d'Iblis (admin)
avatar

Messages : 387
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 18
Localisation : Au QG de la Sainte-Cerise

MessageSujet: Re: Recueil de gags   Sam 22 Avr - 10:14

Ca a aucun rapport mais le physique de ROOOOXAAAAANNE me fait trop penser à un perso d'HM *tg* (et pourtant elles se ressemblent vraiment pas tant, mais c'quelque chose dans le style je suppose)

Ah petite remarque, son nom c'pas Lina Hansen, mais Hansen Møller. *grosse chieuse*
C'est une chanceuse pas possible, elle vient comme ça au bar et les 4 cons sont anormaux dans le sens où ils lui font pas de mal   *entre la bourritude de Clésé, sa blague de merde sur Fan et le reste j'sais pas ce qui me blase le plus* *tg*

JENNYXROXAN- /PAN/ Bref j'attends de voir la suite.


Pour ce qui est de l'autre gag, c'était intéressant, 'fin j'ai pas grand chose à dire car j'avais lu en me réveillant mais ouais c'est cool, elle est pas morte youpi toussatoussa *tg*

_________________


Lasciate ogni speranza, voi ch'entrate

"Deux hommes regardent à l'extérieur au travers des mêmes barreaux: l'un voit la boue, l'autre les étoiles."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://s-m-g.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Recueil de gags   

Revenir en haut Aller en bas
 
Recueil de gags
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 10 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vos gags de bataille
» petit recueil d'impasses et de chemins tordus
» Recueil de prières aristotéliciennes
» [AJOUTE] Recueil de contes, légendes et fables du Lyonnais-Dauphiné
» recueil de scénarios

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SMG :: Chefs D'oeuvres :: Fictions-
Sauter vers: